Breaking News

L’incroyable série entre Golden State et Dallas lors des Play-Offs 2007

Aujourd’hui, BasketRetro vous propose de revenir sur un instant des plus magiques de l’histoire de la grande ligue en Play-Offs. L’incroyable série entre les Dallas Mavericks et Golden State Warriors en 2007.

Avant cela, remettons-nous dans contexte :

De retour en Play-Offs après 13 ans d’absence à ce stade, les Warriors de Golden State  se devaient de frapper fort en écartant de la course au titre l’un des prétendants les plus sérieux de la ligue : Dallas.

Après une finale NBA perdue, les Mavericks de Dallas sont revanchards. Ayant gardé le même roster, ils veulent gagner par-dessus tout. Leur saison canon peut en témoigner (67 victoires/15 défaites). Emmenés par leur leader Allemand, Dirk Nowitzki. Les Mavs tomberont bien malheureusement sur leur bête noire de toujours : Les Warriors du mage Don Nelson. Après avoir battu les texans sur les trois rencontres annuelles de saison régulière, Golden State était en pleine confiance.

A la fin du Game 1. Le Small-Ball tant affectionné par Don Nelson marchait à merveille et faisait par la même occasion énormément de mal à Dallas. Cette rencontre se soldait par une première victoire des joueurs de la baie. Avec Baron Davis, Jason Richardson, Al Harrington et Stephen Jackson en tête, les Warriors montraient leurs muscles !  Durant la rencontre, Davis a été impérial (33 points, 14 rebonds, 8 passes décisives et 3 interceptions) et aura entrainé son équipe dans son sillage, tandis que Devin Harris et Nowitzki réaliseront un très mauvais 12/37 aux tirs et couleront le navire Mavericks. De plus, grâce aux multiples prises à deux sur la star Allemande, Dallas était privé de son principal marqueur et Golden State avait donc profité à merveille des égarements en attaque des texans.

Dallas+Mavericks+v+Golden+State+Warriors+Game+wNI1pFKJG-Rl

Au Game 2, Dallas se devait de montrer un tout autre visage. Ils étaient dans l’obligation d’arracher la victoire aux Californiens. C’était sans compter sur Jax qui réalisera une excellente partition et orchestrera admirablement le jeu des Warriors. J-Rich rentrera enfin dans sa série et donnera aussi le ton. Monta Ellis (aujourd’hui à Dallas, coïncidence ?)se montrera également et réalisera une belle partie en sortie de banc. Toutefois Baron Davis sera moins en jambes.  Golden State gagnera néanmoins le Game 2, tout en enfonçant un peu plus les Mavs. Nous retiendrons que du coté des texans, le rythme en attaque était aussi élevé que celui de leur adversaires du jour malgré la défaite et de belles performances de Josh Howard et Jason Terry.

Passons maintenant au Game 3 : Avec un Nowitzki désireux de gagner, les Mavericks tomberont malheureusement dans un traquenard. Avec de multiples prises à deux ou même à trois sur l’Allemand et avec des jouurs complètement léthargiques, Dallas coulera. Jason Richardson sera une seconde fois dans un bon soir et artillera derrière l’arc avec un excellent pourcentage de réussite. Baron Davis et Monta Ellis seront aussi au rendez vous en marquant notamment de nombreux paniers difficiles en pénétration et en convertissant de nombreux Lancer-Francs.

Durant le Game 4, Dallas réalisera pour une fois un excellent début de match en montrant de belles choses et en se sortant les doigts du nez. Dans le sillage de Dirk, Josh Howard, parfois oublié par ses partenaires, emmenait les Mavs vers une première victoire ! Jerry Stackhouse y mettra de son grain de sel en martyrisant J-Rich d’un contre mémorable.

Étonnamment, avec un Desagana Diop de feu dans la peinture (13 rebonds et 4 contres) et un bon Dirk (23 points et 15 rebonds malgré de nombreux tirs ratés, airballs et fautes non sifflées). Dallas perdra le match, les Mavs était encore un cran en dessous des Warriors… Nous retiendrons que pendant la partie, Baron Davis aura une nouvelle fois été dans un autre monde (33 points), accompagné d’un Richardson sublime  et d’un Mike Piétrus extrêmement agressif en attaque comme en défense.

Au Game 5, nous remarquons que les Texans sont déjà dos au mur (3-1 en faveur de GSW). Toutefois, ils ne s’avouaient pas encore totalement vaincus.

Après un début de rencontre parfait, Dallas retrouve des couleurs après 3 défaites abominables ! Avec un Josh Howard On Fire, Les Mavs semblaient enfin en bonne posture pour gagner le match 5.

74069270_display_imageDe l’autre côté Matt Barnes sortait un remarquable match en défense tout en apportant de l’agressivité en attaque (16 points). Cependant, Devin Harris se réveillera en seconde mi-temps et prendra le match à son compte. Au terme du temps additionnel, Mark Cuban exultait et prenait Dirk dans ses bras après une victoire tant méritée.

Pour autant, il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Golden State furieux après avoir subit deux revers consécutifs voulait absolument rallier les demi-finales de conférence. Al Harrington, Jason Richardson, Barons Davis, Stephen Jackson, Matt Barnes, Andris Biedrins et le jeune Monta Ellis répondaient alors tous présents. Au même moment, le géant de la Mannschaft abandonnait littéralement ses coéquipiers à leur triste sort dans un match à sens unique. Peu de suspense en cette partie opposant des Warriors rageurs à une équipe de Dallas complètement détruite, décimée et hors du match à l’image de son coach Avery Johnson…

En définitive les Warriors de Golden State passèrent le premier tour des Play-Offs en réalisant l’exploit de battre le numéro 1 de la conférence (Ouest en l’occurrence). Seul les New York Knicks et les Denver Nuggets avaient réussi cet exploit dans le passé. Quand à Dirk, il rejoignit le détestable club des « losers du premier tour »… Avec près de 24.6 points, 8.9 rebonds, 50.4% aux tirs, 41.6% derrière l’arc et 90.4% aux lancer-francs durant cette saison, nous pouvons encore, malgré son sacre en 2011 face aux Miami Heat et LeBron James, se lamenter sur son sort.

 Le Game 1 :

Le Game 2 :

Le Game 3 :

Le game 4 :

Le Game 5 :

Le Game 6 :

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Nicolas Marsoudet (31 Articles)
Élevé aux cross d'Allen Iverson, au scoring de Kobe, à la puissance et à la domination de LeBron James, je suis un jeune rédacteur et fan absolu de la NBA de nos jours... mais aussi de la NBA d'antan. J'aimerais un jour réaliser mon rêve: devenir journaliste sportif !

5 Comments on L’incroyable série entre Golden State et Dallas lors des Play-Offs 2007

  1. C’est sympa de nous faire revivre des séries de P.O ^^
    A préciser que dans cette article Ellis joue pour GS… Alors qu’il joue actuellement pour Dallas ^^

    J'aime

    • Merci ! Si tu lis bien tu comprendras que Ellis joue à GSW en cette période 😉
      Faire savoir qu’il joue à Dallas actuellement n’est pas le but de l’article.
      En tout cas je suis content que tu ai aimé !

      Ps : Si tu vois des choses à améliorer dans mon style de rédaction, fais le savoir comme ca je pourrais progresser et répondre aux attentes des lecteurs de ce site (toi le premier).

      J'aime

  2. Tout a fait le style d’idee dont je me fesait du sujet, merci bien pour cette excellent article

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai rarement vu des Mavs aussi passifs que dans cette série. Dirk, Terry et les autres vraiment dans les choux, seul Howard faisait le boulot et semblait y croire. A noter que Baron Davis s’est fait expulser dans le G2, un tournant car GS était tout à fait capable d’aller le gagner. Dans le G5, il a fallu enfin que Nowitzki se retire les doigts en fin de match pour planter des tirs clutchs. Match 6 à sens unique, 3ème franchise à éliminer le n°1 au premier tour, mais première à le faire dans une série de 7 matchs. Belle série et si je devais en conseiller un seul match à matter, sans conteste le G4, juste HUGE!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s