Breaking News

All Star Game 2006 : la consécration des Pistons

Pistons ASG

A quelques jours du All Star Week-End NBA, qui se tiendra cette année du 14 au 16 février à la Nouvelle Orléans, Basket Retro a donc décidé de couvrir cet événement un peu spécial à sa manière. Toute l’équipe rédactionnelle va donc vous refaire revivre le All Star Game des années d’antan tout en vous proposant une couverture originale d’un week-end en fête autour de la balle orange.

En 2006, c’est la ville de Houston qui accueille ce 55ème All-Star Game, ci celui-çi est marqué par la victoire de la Conférence Est et le titre de MVP de LeBron James, il est également marqué par la présence de 4 joueurs de la même équipe : les Pistons. C’est seulement la deuxième fois de l’Histoire que 4 joueurs de la même équipe sont sélectionnés pour le match des Légendes (en 1998, 4 Lakers étaient présents).

Flip Saunders coachant les Pistons

RETOUR SUR LA SAISON DES PISTONS

Vainqueurs du titre NBA en 2004 face aux Lakers et finalistes malheureux en 2005 face aux Spurs, les Pistons entament la saison 2005-2006 avec un cinq majeur inchangé et des prestations de grande ampleur, toujours emmené par une féroce défense sous la houlette de Flip Saunders. A l’approche du All-Star Weekend les gars de MoTown possèdent un bilan très flatteur de 42-9. Face à l’adversité du Heat de Wade ou des Nets de Carter, les Pistons arriveront tout de même à boucler la saison à la première place de la Ligue avec un bilan de 64 victoires pour 18 défaites. Ils s’inclineront cependant en Finales de Conférence face au Heat. En termes d’individualités, les Pistons obtiendront le trophée de Meilleur Défenseur de l’Année (Ben Wallace) et celui du joueur ayant le meilleur pourcentage à 3 points de la NBA (Richard Hamilton).

Chauncey Billups MVP des Finales 2004CHAUNCEY BILLUPS

Elu MVP des Finales en 2004, Chauncey Billups est enfin sélectionné au All-Star Game en 2006, récompense méritée pour celui qui dirige la meilleur équipe de la Ligue depuis son arrivée en 2002. Avant cela, Billpus fut sélectionné en 3ème position de la Draft 1997 par les Celtics mais fut rapidement échangé aux Toronto Raptors où il passa une seule saison. En 1998, il part pour sa ville natale de Denver et y passe deux saisons avant d’être échangé chez les Timberwolves où il évoluera aux côtés de Garnett. Il arrive à MoTown City en 2002, là où il va véritablement exploser et confirmer les espoirs placés en lui lors de la Draft. En 2006, il est également nommé dans la ALL-NBA Second Team (pour la première fois) et dans la ALL-NBA Defensive Second Team (comme en 2005).

Lors de ce All-Star Game, il est retenu pour la première de ses cinq sélections et va jouer durant 16 minutes, finissant le match avec 15 points, 4 rebonds et 7 passes décisives contribuant activement à la victoire de l’EST.

Stats saison 2005-2006 :

  • 18,5 points à 41,8% à 2 points et 43,3 à 3 points; 8,6 passes et 3,1 rebonds de moyenne. 

Richard RICHARD HAMILTON

Peut-être celui dont la popularité était la plus élevée à l’époque, du fait de son masque qu’il porte à tous ses matches depuis sa blessure au nez. Drafté en 7ème position par les Wizards à sa sortie de Uconn en 1999, Hamilton passe une première saison NBA difficile alors qu’il est tout juste MOP du tournoi NCCA. Cependant, les trois suivantes sous le maillot des joueurs de la capitale seront réussies avec chaque fois des moyennes de points frôlant les 20. Reconnu pour un shoot à 3 points de très haut niveau, il est recruté par les Pistons à l’aube de la saison 2003-2004 et aidera grandement le club de MoTown à glaner son titre NBA, notamment grâce à ses talents de scoreur. En 2003 il est le shooter au pourcentage le plus élevé à 3 points de la NBA.

Sa sélection au All-Star Game est la première de sa carrière, elle sera suivie d’une autre l’année suivante. Pour le match des étoiles, sa réussite est moindre que celle de son coéquipier puisqu’il ne joue que 13 minutes pour 6 points et 1 passe.

Stats saison 2005-2006:

  • 20,1 points à 49% à 2 points et 45,8% à 3 points; 3,4 passes et 3,1 rebonds.

Ben Wallace savourant le titre de 2004BEN WALLACE

Certainement l’un des meilleurs défenseurs de l’Histoire, la carrière de Ben Wallace ne fut pas un long fleuve tranquille: lorsqu’il se présente à la Draft 1996, il est jugé trop petit pour un pivot (2m06) et n’est retenu par aucune franchise. C’est seulement à la fin de l’Eté que les Bullets lui proposent un contrat. Après trois saisons dans le District of Columbia, il s’envole pour la Floride et le Magic où il va exploser et devenir le meilleur rebondeur de son équipe sous les ordres de Doc Rivers. Après seulement une saison passée au pays de Mickey, il est échangé contre Grant Hill aux Pistons. A MoTown il va prouver aux yeux de la Ligue que c’est un féroce défenseur et un rebondeur hors-pair : en deux saisons il montre qu’il est le meilleur rebondeur et contreur de la NBA. Logiquement, il guide parfaitement la défense des Pistons et la mène jusqu’au titre en 2004. Il finit tout de même 4 fois NBA Defensive Player Of The Year (2002,2003,2005 et 2006), 5 fois dans la ALL-NBA First Defensive Team (2002,2003,2004,2005,2006), 1 fois dans la ALL-NBA Second Defensive Team (2007), 3 fois dans la All-NBA Second Team (2003,2004 et 2006), 2 fois dans la ALL-NBA Third Team (2002 et 2005), 2 titres de meilleur rebondeur de la NBA (2002 et 2003) et 1 titre meilleur contreur de la Ligue en 2002. Autre anecdote sur « Big Ben » : c’est le joueur NBA non-drafté ayant participé au plus grand nombre de rencontres.

En 2006, il participe à son quatrième et dernier All-Star Game et joue 24 minutes pour 8 rebonds, 2 contres et 3 interceptions.

Stats saison 2005-2006 :

  • 7,3 points à 51%, 11,3 rebonds et 2,2 contres par match.

Rasheed Wallace dans un de ses moments favoris RASHEED WALLACE

Lorsque l’on pense au « Sheed », on pense aux fautes techniques ou encore à son travail actuel avec Andre Drummond, mais on a tendance à oublier quel formidable joueur de basket il était. Drafté en 4ème position par les Bullets en 1995, Wallace est élu dans la All-Rookie Second Team. Il quitte rapidement la capitale pour rejoindre les Blazers où il va passer 8 ans avec la génération « JailBlazers » : ces gamins incontrôlables sur et en dehors du terrain et qui pousseront les Lakers à un match 7 de Finale de Conférence en 2000. Cependant, alors que Joe Dumars est mécontent de la draft de Darko Milicic, il cherche un ailier-fort pour se renforcer, il arrivera à attirer Wallace qui va être d’une grande aide aux Pistons dans l’acquisition de leur troisième titre de Champions. Capable de s’écarter du cercle pour tirer à 3 points ou de jouer près du panier, Wallace est surtout resté dans la mémoire comme un « aboyeur » souvent sanctionné pour ses coups de colère.

En 2006, lors de sa 3ème participation au All-Star Game (il en aura une autre en 2008) il joue 17 minutes pour 2 points, 2 rebonds et 1 steal. Il faut dire que ces évènements embêtaient plus le « Sheed » qu’autre chose.

Stats saison 2005-2006 :

  • 15,1 points à 43% à 2 points et 36% à 3 points; 6,8 rebonds et 2,3 passes en moyenne.

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Maxime Duchamp (30 Articles)
fan de NBA actuelle et ancienne et grand supporter des Detroit Pistons

3 Comments on All Star Game 2006 : la consécration des Pistons

  1. Ah quand ASG 2010 ou 2011 : la consécration des Celtics (Pierce, Garnett, Allen et Rondo) même si il n’y avait que Garnett, ou même aucun des 4 en titulaire… ? :p

    J'aime

  2. Forcement j’avais beaucoup aimé ce moment. 4 Pistons + James pour ramener l’Est en deuxieme mi-temps c’était enorme. Les joueurs de l’Ouest étaient surpris de la defense au début et du coup c’est devenu un vrai match de basket. Tout le contraire d’hier…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s