Breaking News

Le Spectrum de Philadelphie, une forteresse de 5 millions de dollars

Spec4

Le Spectrum, qui vient s’ajouter à la liste grandissante des salles de sport détruites à la fin de la saison 1995-96, appartient à cette génération des années 60, où l’on retrouve le Forum de Los Angeles et la quatrième version du Madison Square Garden. Mais tandis que le vaste complexe du Garden a coùté 43 millions de dollars et le Forum 16 millions, le Spectrum accuse seulement 5 millions de dollars.

Les 76ers de Philadelphie derrière Wilt Chamberlain et Hal Greer, sortant d’une saison en championnat en 1966-67, jouèrent le premier match dans la nouvelle salle le 18 octobre 1967 et remportèrent une victoire impressionnante par 103 à 87 sur les Lakers de Los Angeles. Ils vont ensuite remporter 62 matchs et se présenter aux playoffs de la Western Conference avant de s’incliner en sept manches dramatiques devant Boston. Sur les 29 ans de la salle, les 76ers de Philadelphie remportèrent 5 titres de divisions, atteignirent 4 fois les phases finales et remportèrent un championnat. Les Flyers de NHL complétèrent le tableau avec deux Stanley Cup en 1974 et 1975 et 4 défaites aux phases finales de la Cup.

Spec3Les 76ers de la saison 1982-83, entraînés par l’ancienne star Billy Cuningham et comprenant des joueurs comme Julius Erving, Moses Malone, Maurice Cheeks, Andrew Toney et Bobby Jones, offrirent au Spectrum ses meilleurs souvenirs avec 65 victoires sur la saison et un bilan de 12-1 en playoffs, qui se conclua par un grand chelem des Lakers en Finale NBA. Bien entendu, les joueurs de cette fameuse équipe ont été les invités d’honneur lorsque les 76ers y jouèrent leur dernier match en avril 1996. « Ce dernier match à domicile est devenu notre forteresse », déclarera le Doctor. J devant un parterre de 18 168 spectateurs, pendant la cérémonie de la mi-temps du match d’adieu. Les autres équipes avaient le sentiment que le terrain était en pente, à notre avantage. Si les murs pouvaient parler, ils en auraient des choses à dire.

Pas toujours des bonnes ! Les grandes équipes des 76ers des années 80 sont encadrées par des moins talentueuses dans les années 70 et 90. Les Sixers « de 1972-73 se débattèrent dans une saison avec un bilan de 9-73, le pire bilan de l’histoire de la NBA à l’époque. En 1995-96, le palmarès n’est pas fameux, un bilan de 18-64, sixième saison consécutive où l’équipe perd encore plus de matchs que la saison précédente. Mais sur l’ensemble des trois décennies, le nombre de victoires au Spectrum l’emporte sur celui des défaites avec un bilan de 745 victoires pour 402 défaites. La salle omnisports est remplacée par le CoreStates Center, un équipement de 21 000 places assises situé 100 mètres plus au sud. Cette dernière fut renommée First Union Center en 1998, puis Wachovia Center en 2003 et  Wells Fargo Center en 2010.

LES IMAGES DU DERNIER MATCH AU SPECTRUM DE PHILADELPHIE

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (688 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

1 Comment on Le Spectrum de Philadelphie, une forteresse de 5 millions de dollars

  1. Sympa l’histoire de cette salle ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s