Breaking News

Johnny Kerr, le magicien à la chevelure rousse

JohnnyJohnny Kerr était un pivot appréciant la fantaisie et était un véritable dur à cuire. Il était à lui seul, un cavalier à l’allure détachée dont ses 2.08 m rappelaient un grand Doughboy de Pillsbury et qui compensa largement ses frasques par un jeu spirituel et un appétit de joueur malgré ses blessures. Avant de s’intéresser au basket-ball, Kerr était avant tout un grand passionné de football, mais une croissance de 20 cm lors de sa dernière année de lycée l’a poussé à se mettre à la balle orange. Drafté à la 6e place  en 1956 par Syracuse, Kerr devint champion NBA dés sa première saison compilant des moyennes de 10.5 points et 6.6 rebonds en saison régulière.

Par la suite le magicien à la chevelure rousse se tailla une réputation de meilleur passeur de la ligue à son poste et de joueur rusé, capable de battre son adversaire avec sa tête comme avec ses qualités physiques. De son premier match avec les Nationals de Syracuse comme rookie, jusqu’au mois de novembre de l’année 1965 lors de sa dernière saison dans la Grande Ligue, Kerr  prit part à 844 rencontres consécutives, un record NBA à l’époque détenu pendant 17 ans jusqu’en 1983. De Syracuse, en passant par Philadelphie (suite au déménagement des Nationals à Philadelphie qui devinrent les 76ers) et Baltimore, Kerr totalisa 12 480 points (soit 13.8 points par match), 10 092 rebonds (soit 11.2 de moyenne) et trois participations à un All Star Game. Après s’être retiré en 1966, Johnny Kerr s’essaya au coaching en intégrant le staff des Bulls de Chicago pour leur première saison en NBA, avec lesquels il termina la saison 1966-67 avec un bilan de 33 victoires pour 48 défaites.

A juste titre, il fut récompensé par la ligue en recevant le trophée de NBA Coach of the Year. Un an plus tard, ses résuktats seront moins probants avec un bilan de 29 victoires pour 53 défaites dont un départ cinglant de 1 victoire pour 15 défaites, synonyme de non qualification pour les playoffs. Après un passage aux Suns de Phoenix non concluant, Kerr se reconvertit en tant que commentateur TV pour les Bulls de Chicago, un poste qu’il occupa depuis 1974 avant de nous quitter en 2009.

SES STATS NBA

  • Points: 12 480 soit 13.8 par match.
  • Rebonds: 10 092 soit 11.2 par match.
  • Passes: 2 004  soit 2.2 par match
  • Matchs: 905 matchs NBA disputés, 76 matchs de playoffs NBA disputés

SON PALMARES

  • Champion NBA en 1955
  • 3 fois NBA All Star en 1956, 1959 et 1963
  • NBA Coach of the Year avec Chicago en 1967

L’HOMMAGE DE JOHNNY KERR PAR MICHAEL JO

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (688 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

1 Comment on Johnny Kerr, le magicien à la chevelure rousse

  1. Ca devait être un sacré joueur pour recevoir un hommage de la part de MJ ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s