Breaking News

L’histoire des séries : Houston Rockets vs Portland Trail Blazers

Pour la quatrième fois de l’histoire, les Houston Rockets vont affronter les Portland Trail Blazers en playoffs dès ce week-end. Depuis les années 80, les deux franchises se sont en effet affrontées une fois par décennie à chaque fois au premier tour.

Basketretro vous propose un retour sur ces trois séries.

1987 – La première bataille :

sampsonsPourtant créés respectivement en 1967 et 1970, les deux franchises n’avaient jamais eu l’occasion de s’affronter en playoffs avant 1987. Il faut dire que les Rockets n’étaient pas des habitués des phases finales au début de la franchise, avec seulement 3 apparitions lors de ses 10 premières années.

Pourtant finalistes NBA la saison passée, les Rockets avec seulement le 6ième bilan à l’Ouest (42-40) ne partent pas favoris face à la jeune équipe de Portland, 3ième à l’Ouest avec un bilan de 49 victoires pour 33 défaites.

Privés de Ralph Sampson une majeure partie de la saison (43 matchs sur 82 possibles), les Texans peuvent toutefois disposer de leurs fameuses Twin Towers (Hakeem Olajuwon et Ralph Sampson) pour la série. Auteur d’une saison remarquable avec 23 pts, 11 rebs, 1,9 steals et 3,4 blocks figurant dans le meilleur cinq défensif de la saison, Hakeem « The Dream » est devenu le leader de cette équipe de Houston.
En face, les Portland Trail Blazers de Mike Schuler, coach de l’année sont l’une des attractions de la saison. Avec 117,8 pts marqués par match, les joueurs de l’Orégon proposent un jeu rapide, avec Kiki Vandeweghe et la jeune star Clyde Drexler en scoreur et Terry Porter en distributeur .

Malgré l’avantage du terrain, la série démarre mal pour les Trail Blazers, avec une première défaite à domicile, 125 à 115. Olajuwon termine la rencontre avec 30 points, 10 rebonds, 6 passes décisives, 5 contres et 5 interceptions. En face, les 30 points de VanDewegghe et les 29 de Steevie Johnson ne suifferont.

Dos au mur, les Trail Blazers doivent réagir lors de cette deuxième rencontre et le font avec la manière, 111 à 98, derrière les 32 points de Drexler et les 15 asts de Terry Porter.

Malheureusement pour les joueurs de l’Orégon, ils perdent les deux rencontres suivantes à Houston et doivent s’incliner dans cette série 3-1. Olajuwon est de nouveau étincelant dans les deux dernières rencontres, avec 37 pts, 11 rebs et 8 ctrs lors du match 3 et 27 pts, 9 rebs, 5 asts, 5 blks et 4 stls lors du 4ième match.

Les Texans s’inclineront au tour suivant, face aux Supersonics de Seattle de Dale Ellis et Tom Chambers.

1994 – La passation :

rockets7-480x600De l’eau a coulé depuis le premier affrontement 7 années auparavant : les Portland Trail Blazers sont devenus une place forte de la NBA avec 2 finales NBA perdues en 1990 et en 1992. De leur côté, les Rockets peinent à atteindre les sommets au début des années 90, Olajuwon se retrouvant bien seul dans un effectif des Rockets moyen. Mais lors de cette saison 1993-94, les rôles vont s’inverser. Avec la retraite de Michael Jordan, Olajuwon est devenu la nouvelle méga-star de la NBA : les Rockets terminent avec le 2nd meilleur bilan de la ligue derrière les Supersonics de Seattle, et Hakeem est nommé MVP. De leur côté, les Trail Blazers sont en bout de route : avec un effectif vieillissant, ils peinent à retrouver leur niveau et arrachent le 7ième meilleur bilan à l’Ouest (47 victoires, 35 défaites).

Les deux premiers matchs de la série sont à sens unique. Les Rockets dominent à la maison les Trail Blazers avec une nouvelle fois un Hakeem Olajuwon étincelant (46 pts, 8 rebs,6 blks, 4 stls lors du game 2) et auteur de l’un des plus beaux contres de l’histoire, sur un double pas à priori facile de Rod Strickland. De retour à Portland, la stratégie des Trail Blazers est claire, museler Hakeem Olajuwon le plus possible. Malgré un nouveau grand match du nigérian, Houston s’incline de 3 pts 118 à 115. Mais l’espoir sera de courte durée pour Portland qui s’incline lors du match 4. Chris Dudley, chargé de défendre sur Olajuwon, ne pourra rien faire face à « The Dream ». Le banc des Rockets ira même jusqu’à chambrer le pivot des Trail Blazers :

«Personne ne peut rien faire face à Hakeem, Chris, ce n’est pas ta faute ! ».

Les rockets remporteront leur premier titre cette année-là. De leur côté, les Trail Blazers entameront une phase de reconstruction, ponctué par l’échange, quelques mois plus tard, de Clyde Drexler…… aux Houston Rockets.

 2009 : La passe de trois

15 années après leur dernière confrontation, les deux franchises se retrouvent une nouvelle fois en playoffs. Au coude à coude tout au long de la saison régulière, les Blazers remportent l’avantage du terrain pour cette série lors de la dernière journée de la saison régulière, en dominant facilement les Denver Nuggets pendant que les Houston Rockets perdent face aux Dallas Mavericks. La jeune équipe de Portland part donc légèrement favorite pour cette série, emmenés par Brandon Roy en pleine forme, Lamarcus Aldridge et les rookies Greg Oden et Nicolas Batum. En face, même si Tracy McGrady est blessé, les Texans ont des sérieux atouts avec Yao Ming, Louis Scola ou encore Ron Artest.

Comme en 1987, les Rockets surprennent tout le monde avec une victoire sur le terrain des Blazers au parfum de blowout  (108 à 81). La 2nd rencontre sera plus serrée, les Trail Blazers l’emportant finalement 107 à 103 dans un match marqué par la grave blessure au genou du Dikembe Mutombo, qui à 42 ans, voit sa grande carrière s’arrêter après une lutte au rebond avec Greg Oden.

Blazers vs. Rockets ~ Game 02

Les Game 3 et 4 sont serrés, mais à chaque fois, les Rockets font la différence dans le money time pour deux victoires de 3 et 1 points. De retour à Portland, les Trail Blazers sont dos au mur et remportent facilement le Game 5 derrière les 25 pts de Aldridge et de Roy. A 3-2, Houston peut conclure la série à la maison et ne s’en prive pas grâce aux 27 points de Ron Artest. Ils franchissent le premier tour pour la première fois depuis 1996. Mais l’aventure s’arrêtera au tour suivant, face aux futurs champions NBA, les Los Angeles Lakers. Une défaite au 7ième match, malgré l’absence de Yao Ming pour les 4 dernières rencontres, blessé au pied.

BILAN :

Le bilan est sans appel, avec 3 victoires pour autant de séries, les Rockets ont dominé les Trail Blazers lors de chacune de leurs confrontations. Ils partent une nouvelle fois favoris cette saison face à Lillard, Aldridge et co pour une série qui s’annonce passionnante.

Qui prendra le dessus ? Réponse dès ce week-end.

Credits photos : NbaE / Gettyimages

Le contre d’Olajuwon sur Rod Strickland en 1994 :

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Jay Swan (46 Articles)
Passionné de NBA depuis 1994 Twitter : @junkyardswan

1 Comment on L’histoire des séries : Houston Rockets vs Portland Trail Blazers

  1. J’adore Portland mais je mettrais un billet sur Houston. D’ailleurs, selon les matchs cette saison, ce sera Houston qui passera :
    http://suivrelanba.wordpress.com/2014/04/17/les-playoffs-dapres-les-resultats-en-saison/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s