Breaking News

Jason Kidd – Grant Hill, deux rookies sur le même podium

gr1

Jason Kidd et Grant Hill n’ont pu être départagés au moment du choix des journalistes pour le titre de meilleur Rookie de l’année. Et c’est sans doute justice. Dans une saison où les trois premiers choix de la Draft de 1997 font aussi le tiercé du « Rookie Of The Year » (le numéro un universitaire de Milwaukee, est troisième du vote), et ont révélé leurs équipes respectives, il aurait été dommage de départager ces deux joueurs qui se sont montrés plus réguliers que leur camarade des Bucks.

1995 Rookies of the YearTout le monde attendait Grant Hill à ce rang. Drafté en troisième position par les Detroit Pistons, l’ancien de Duke a enchanté la NBA, au point d’être retenu en numéro un des votes pour le All Star Game, devançant même sa majesté le « Shaq ». Hill a non seulement relancé les Pistons (28 victoires, soit 34,1% de réussite contre 29,3% l’année passée, en marquant 19,9 points par match à 47,7% de réussite, en prenant 6,3 rebonds et délivrant 5 passes), mais ses bonnes manières et sa politesse de fils de bonne famille ont charmé l’Amérique. Ce jeune qui envisageait un jour de faire de la politique avait pourtant pas mal de pain sur la planche, car les Pistons ont quand même largement terminé bons derniers de la Central Division.

Pour Jason Kidd, autre rookie sur le podium de 1995, le chemin vers la gloire sera peut-être moins long. Les Mavericks présentaient plus de garanties pour l’avenir que les Pistons, avec les Jamal Mashburn et autres Jimmy Jackson. Ces deux joueurs très « show » n’avaient pas réussi à faire décoller la franchise texane. Avec l’arrivée de Jason, celle-ci est passée de 15,9 à 43,9% de victoires avec 36 succès contre 24 pour les deux saisons précédentes réunies, et une place de playoffs manquée de peu. L’arrivée de Kidd aura été l’élément permettant de faire le lien entre les jeunes joueurs de qualité que composait l’effectif des Mavs. En 1995, certains prédisaient que les 3″J », Jimmy, 24 ans, Jamal, 22 ans, Jason, 21 ans, seraient peut-être l’avenir de la Grande Ligue. Drafté en seconde position, Jason Kidd a en tout cas fait taire ceux qui s’étonnaient de ce choix. Après cette année rookie, il devait encore progresser aux shoots (11,7 points de moyenne pour 38,5% de réussite), mais était déjà dans le Top 10 des passeurs (7,7 par match) et des interceptions (1,91). A 20 ans, il est devenu le troisième rookie de l’histoire de la NBA (après Michael Jordan et Magic Johnson s’il vous plait) à être élu meilleur joueur d’une semaine de NBA.

JASON KIDD – GRANT HILL EN IMAGES

Crédits photo : NBAE/Getty Images

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (699 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s