Breaking News

[HAPPY BIRTHDAY] Allen Iverson, de l’ascension jusqu’au mont Olympe

ive-slam

Allen Iverson alias "The Answer", fête aujourd'hui ses 39 ans et à cette occasion Basket Retro à donc décidé de rendre hommage à cette légende du basket-ball.

"A.I" comme on le surnommait, était un personnage à part, créant ainsi le buzz dés son arrivée en NBA avec un style "gangsta": tresses africaines, tatouages, baggys et une grande gueule. Il fut un symbole pour tous les noirs-américains originaire des ghettos, puisque lui même venait de Hampton en Virginie. Par la suite, le monde entier était acquis à sa cause, celle de devenir une légende du basket et d'être cité aux côtés de légendes telles que Magic Johnson ou encore Michael Jordan. Sincèrement, qui n'a pas acheté son maillot ? Il fait partis des rares joueurs a avoir révolutionné la façon de jouer en NBA puisque les meneurs de petite taille (en dessous d'1m85) ont considérablement augmenté pendant et après ses belles années dans la Grande Ligue. Iverson, un homme aux deux visage, est celui de l'enfant prodige capable de battre n'importe qui et malgré des coéquipiers de "seconde zone" et un adulte qui n'en fait qu'à sa tête devenu très célèbre pour ses sorties extra-sportives ou ses conférences de presse. Son nom restera donc associé à jamais avec celui des 76ers de Philadelphie.

UNE ENFANCE DIFFICILE ET LA NAISSANCE D'UNE LÉGENDE

Né le 7 juin 1975, il a grandi à Hampton avec sa mère qui l'éleva dans des conditions précaires. Elle devint maman à l'âge de 16 ans et son papa décèda à l'âge de 27 ans, tandis que son beau père passait son temps à faire des aller-retours entre la prison et son domicile. "A.I"  a ainsi connu une enfance difficile, sa mère étant dans l'incapacité de payer les factures celui-ci trouva dans le sport et notamment le football un moyen de se sortir du ghetto. Au lycée, Iverson pratiquait le Baseball ainsi que le football et le basket-ball mais le foot US étant son sport fétiche aimant les contacts physiques. C'est grâce a un camp de basket-ball pour les jeunes défavorisés que Allen décida de faire du basket sa passion. Il avait permis a son lycée "Bethel " de rafler les titres au Football et au Basket. Déjà au lycée les problèmes commençaient pour Iverson puisqu'il était impliqué dans une bagarre générale d'environ 50 personnes et en compagnie de trois jeunes noir-américains, il fut arrêté par la police. Déjà catalogué comme un jeune garçon à problèmes, il a été contraint de faire de la prison pendant 4 mois avant d'être libéré par le gouverneur de Virginie alors qu'il était condamné à 15 ans de prison.(!!!) Cet incident n'empêcha pas l’entraîneur de Georgetown, John Thompson de lui offir une bourse .

IVERSON AUX HOYAS DE GEORGEYOWN

iverson-old-school1

Allen Iverson était déjà incroyablement spectaculaire, une machine à Highlights et à scorer. Il possédait déjà les qualités de finisseur, d'acrobate et de clutch player qu'on lui connait aujourd'hui tandis que défensivement il dépensait beaucoup d'énergie dans sa vision de jeu  ainsi que sa réactivité lui permettait d'intercepter une masse de passes, il obtint le trophée du meilleur défenseur de la conférence "Big East". Iverson travailla constamment ses fondamentaux lors de cette première saison, améliorant ainsi sa gestion du jeu et du temps, tout en restant très fougueux. Il afficha une ligne de stats de 20,5 points et 4,5 assists. Iverson continua de progresser et mèna les Hoyas à 29 victoires pour 8 défaites, il reçut une fois encore le trophée du meilleur défenseur de la conférence et termina la saison avec 25 points 5 assists et 3,5 steals. Au cours de sa deuxième années, ses pourcentages sont passés de 39% à 48%. Il devint également le meilleur marqueur de Georgetown. peu de temps après, il participa au tournoi mondial des universités avec Tim Duncan et Ray Allen. Ils remportèrent la médaille d'or. Après deux années en NCAA, Iverson annonça qu'il se présentera à la Draft NBA et est sélectionné comme premier choix par les Sixers de Philadelphie.

LE PRODIGE DÉBARQUE EN NBA ET DEVIENT LE PRODIGE DE PHILADELPHIA

nba_g_jordan_iverson_580Les Sixers sélectionnèrent Allen Iverson au premier choix de la draft et devintt le joueur le plus petit à avoir été drafté. Il signa son contrat de 3,9 millions de dollars avec Philadelphie. Reebok en quête d'une icône le fit signer un contrat de 50 millions de dollars sur 10 ans, et l'opération est un coup de génie, puisque ses pompes s'imposent chez tous les jeunes. C'est Reebok qui lui donna le surnom de "The Answer" en référence à la question de Jordan " Qui me succédera?". Allen Iverson fit une saison historique en tant que rookie. Il bat un vieux record de Wilt Chamberlain datant de sa saison 1959-60 en inscrivant 40 points sur 5 matchs d'affilés. Iverson se paya même le luxe de "crosser" sa majesté pendant son année rookie. Tout un symbole pour les fans pour qui, ce geste signifia une passation de pouvoir et restera gravé dans toutes les mémoires comme l'un des plus moves d'Iverson. Pour sa première année il afficha des statistiques de 23,5 points à 41% avec 7,5 passes 4,1 rebonds (pour un meneur d'1 m 83 avec) et 2 steals. Il remporta le trophée de Rookie of The Year ainsi que celui du MVP du Rookie Challenge lors du All Star Game. Collectivement Phily galère et termina la saison avec seulement 22 victoires pour 60 défaites mais ce qui compta c'est que Iverson était déjà dans tous les esprits avec son jeu rempli de crossover, de lay-up acrobatique ou de claquette dunk !

Insatisfait des résultats, le front office change de maillot ainsi que de logo et donne un nouveau souffle à la franchise. C'est également les débuts de Larry Brown avec les Sixers. Iverson obtint tous les pleins pouvoirs puisque Jerry Stackhouse prend la direction de Détroit contre Aaron McKie et Theo Ratliff. La deuxième saison, Iverson afficha des statistiques de 22 points et 6 passes tandis que les 76ers progressaient en remportant 9 matchs de plus par rapport à l'année précédente pour finalement terminer avec un bilan de 31 victoires et 51 défaites, toutefois cela restait insuffisant pour aller en playoffs. Sa troisième année dans la ligue fut marquée par le lock-out et surtout par l'ascension des 76ers en playoffd. Philadelphie termina la saison avec un bilan positif: 28 victoires pour 22 défaites et Iverson afficha des stats de 26,8 points et 4 passe de moyenne. Cela faisait 7 saisons que les Sixers n'avait pas participé aux playoffs. Cependant les Sixers perdirent face aux Pacers d'Indiana au second tour alors qu'Iverson scora plus de 28 points par match. Il signa également un contrat de 70 millions sur 6 ans au cours de la saison 1999-2000. Sur le plan sportif cette saison aura été identique à la précédente, les Sixers remportèrent 49 matchs et perdirent 33 rencontres, et accèdèrent de nouveau aux playoffx mais perdirent également face aux Pacers malgré un Iverson à 26,2 points 4,5 assists et 4 rebonds sur l'ensemble de la campagne. Il fut sélectionné pour la première fois au All Star Game.

QUAND IVERSON MARCHAIT SUR LA LUNE

iverson7Avant cette saison, il faut d'abord mentionner que Iverson était à deux doigts de quitter Phily pour les Détroit Pistons. Lui et Larry Brown étaient comme chien et chat, Iverson aurait pu ne jamais connaitre cette magnifique saison qui le réconcilia avec son coach. Dikembe Mutombo arriva des Hawks d'Atlanta suite à la blessure de Tyron Hill en cours de saison. Les Sixers dominaient la saison régulière avec 56 victoires pour 26 défaites avec un Iverson stratosphérique avec: 31,1 points 5,5 assists 4,5 rebonds et 2,5 steals. A.I domina la ligue au scoring et reçut le titre de meilleur scoreur de la NBA. Il est logiquement sélectionné au All Star Game. Cette saison sera surtout marqué par l’acquisition du titre de MVP de la ligue malgré sa première blessure importante (fracture du bras). Ce ne fut que le début de l'histoire, car ce qui compte ce sont les playoffs et Iverson écrit sa légende à ce moment bien précis. A chaque fois éliminés par les Pacers depuis l'arrivée du phénomène dans la ligue, les Sixers ont enfin pris leur revanche en les éliminant au premier tour malgré un très grand Reggie Miller. C'est à ce moment-là, que le parcours du combattant commença, puisque la série suivante les opposait aux Raptors de Toronto avec un phénomène de foire, Vince Carter, réunissant ainsi deux des plus gros scoreur des 2000's. Durant cette série, Iverson scora 50 points sur deux matchs d'affilés, ce qui n'était plus arrivé en playoffs depuis Michael Jordan. La série fut palpitante et tout se joua au match 7 où Carter manqua son dernier shoot et permit aux Sixers de remporter le match 88-87 et donc d’accéder à une finale de conférence. Milwaukee Bucks vs 76ers de Philadelphie, le duo Dikembe Mutombo et Allen Iverson contre le trio Sam Cassell, Ray Allen, Glenn Robinson. Encore une grosse série puisque, tout se décida au match 7. Le moins que l'on puisse dire c'est que Iverson n'aura pzd déçu, puisque lors de ce game 7, il infligea 44 points à la défense des Bucks avec une belle contribution de Raja Bell Les Sixers avaient donc enfin leur ticket pour la finale tant attendue par les fans depuis 18 ans !

Les Sixers affrontèrent les Los Angeles Lakers avec leur duo d'ogres Kobe Bryant et Shaquille O'Neal. La plupart des observateurs pronostiquaient une défaite rapide de Phily. Il faut dire que Los Angeles est à 11 victoires pour aucune défaite tandis que les sixers ont un bilan de 11 victoires pour 7 défaites. Le premier match est à LA, le match peut commencer. A la mi-temps les Sixers sont devant avec 6 longueurs d'avance sur le score de 56-50, Allen Iverson à déjà planté 30 points. Le match va en prolongation puisque aucune équipe n'arrive a se départager avec un score de 94-94. Les Lakers ont l'occasion de remporter ce premier game en menant 99-94 pendant la prolongation sauf qu'un certain Allen "The Answer" Iverson prend le jeu à son compte avec 7 points d'affilé dont sa spécialité, un crossover sur la tête de Tyronn Lue, histoire de celer le match. Shaq monstrueux finit la rencontre avec 44 points ajouté à 20 rebonds alors que Kobe se troue complètement en marquant seulement 17 points à 7/22 au shoot. Quand à Iverson il finit avec 48 points 5 rebonds 6 passes et 5 steals. Les plus endurants ont gagné ce match. Cela ne dura que pendant une seule rencontre, puisque faute de soutien offensive, les Sixers s'écroulèrent face aux Lakers malgré un Iverson affichant une moyenne de: 33 points, 6 rebonds, 4 passes et 2,5 steals sur l'ensemble des playoffs. Les Lakers sont champions en gagnant la série 4-1. Malheureusement la suite fut moins glorieuse pour Iverson...

Retrouvez la seconde partie du portrait d'Allen Iverson en cliquant ici

UN HOMMAGE A A.I PAR THE BIG DIPPER STUDIO

UN MIX D’ALLEN IVERSON BY CLUTCH 23

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (699 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

3 Comments on [HAPPY BIRTHDAY] Allen Iverson, de l’ascension jusqu’au mont Olympe

  1. J’a-do-re !!! Vivement la partie 2 🙂
    Sinon, vu ces dernières saisons, ça fait bizarre de lire « Milwaukee en finale de conférence » ^^

    J'aime

    • La partie 2 est déjà faite elle va arriver très bientôt, content que sa te plaise !
      Milwaukee n’a plus jamais accéder a une finale de conférence depuis cette époque la.

      J'aime

  2. A cette époque il défiant des vrai pivot

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s