Breaking News

Analyse : Pourquoi Tim Duncan est-il le Big Fundamental ?

Basketball Moves

Tim Duncan a un palmarès de plus en plus impressionnant. En 17 saisons de carrière « The Big Fundamental » a scoré en playoffs 22 points par match, avec une moyenne de 18 points cette année pour aller chercher le cinquième titre de sa carrière. A 38 ans, « Dream Tim » est encore un des meilleurs, sinon le meilleur intérieur de la NBA. Pourtant Duncan n’est ni le plus grand, le plus fort ou le plus rapide. Alors qu’est-ce qui le rend si dominant ?

Si son surnom est « The Big Fundamental », c’est parce qu’il s’illustre par sa maîtrise académique de tous les mouvements fondamentaux. Son jeu est fluide, faussement décontracté mais rapide et très efficace. En attaque comme en défense, Duncan se place là exactement où il doit être. Ses attaques sont sans fioritures et parfaitement maîtrisées : jeu dos au panier, lay up, tir en crochet, floater, shoot à mi-distance, fade away… Dream Tim réalise tous ces fondamentaux à la perfection, chaque geste a un but précis, et cela est toujours terriblement efficace.

C’est ainsi que face aux meilleurs pivots de la NBA, Duncan a su prendre l’avantage et même réaliser quelques cartons offensifs. En 2003, lors du Game 6 des Finales de conférence, Tim Duncan au meilleur de sa forme pose de gros problèmes aux Lakers, qui sont battus sur leur terrain 110 à 82. Il assoit sa domination de MVP de la saison régulière 2002-2003 et finit avec 37 points et 16 rebonds. Ce match est l’exemple parfait de la maîtrise des fondamentaux de Duncan.

Comme vous pouvez le voir dans les highlights du match ci-dessous, Duncan sait tout faire de façon très régulière, précise, peut-être parfois ennuyeuse mais surtout intraitable. En défense, Duncan est partout : toujours placé idéalement, sa vision du jeu lui permet d’anticiper les actions et de se placer au rebond au bon moment. Il prend aussi très peu de fautes : il est sur ses appuis tout en restant droit, il ne rentre pas dans le cylindre de son défenseur. A 3:00 de la vidéo ci-dessous, Tim Duncan force son adversaire à déclencher un shoot compliqué, et capte immédiatement le rebond. Sur cette même action, il lance lui-même la contre-attaque. Pour un intérieur, son dribble est rapide, fluide et assuré, il est même capable de conclure l’action par une feinte de passe à droite, avant de réaliser une passe décisive à son coéquipier sous le panier à gauche, tel un meneur.

C’est surtout en attaque que sa science des fondamentaux s’illustre. On le voit plusieurs fois jouer son défenseur en 1 contre 1. Il ne perd jamais de temps en dribbles inutiles. Duncan fait d’ailleurs assez peu de feintes, il se contente de trouver le bon moment et le bon shoot pour avoir toutes les chances de marquer. On l’observe au tout début de la vidéo : il reçoit la balle au poste, dos au panier. Il n’a besoin que d’un seul dribble et de s’imposer dans le placement de ses appuis pour forcer l’accès au panier sur son défenseur. Tout y est, rien de plus.

A partir d’1:05, Timmy exécute parfaitement un move indéfendable. Face à son défenseur, légèrement éloigné de la raquette, il se rapproche de la ligne de fond dos au panier. Il stoppe ensuite son dribble, et avec son pied droit pivote vers la gauche pour s’éloigner de son défenseur en tirant en fade away à 0°. On voit que ce mouvement a été travaillé à l’entraînement des milliers de fois tant l’enchaînement et fluide et efficace. Ce move, aussi bien réalisé est impossible à stopper.

Ce match en est la démonstration idéale : Tim Duncan est une machine de basket, un monstre de régularité toujours capable de placer les mouvements qui lui permettront de dominer un match. Ses deux surnoms sont donc pleinement mérités, « The Big Fundamental » est « Dream Tim », le joueur que tout coach rêve de coacher un jour.

Crédits photo : Sports Illustrated

Advertisements
About BBMover (11 Articles)
Etudiant passionné de basket depuis quelques années, je m'intéresse à la NBA sous tous ses aspects, historiques et techniques. Rédacteur du site Basketball Moves.

1 Comment on Analyse : Pourquoi Tim Duncan est-il le Big Fundamental ?

  1. Un joueur hors norme 😛

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s