Breaking News

Reggie Miller, le killer de Knicks

Franchise History

Reggie

L’énorme talent de ce gars-là a besoin d’émotions fortes. De playoffs, de dernières secondes insoutenables,d’adversité féroce, Reggie Miller ne se sent nulle part ailleurs aussi bien que dans dans un Madison Square Garden chaud bouillant, dans un match à mort, en face de tous les fans des Knicks, dont Spike Lee en tête.

25 points dans le dernier quart temps en playoffs de 1994. Tous ses souviennent de la danse de Miller le chambreur. Un an plus tard, Reggie était revenu le 4 avril pour scalper les Knicks d’un tir à trois-points à quelques secondes de la fin. Et au premier match de la demi-finale de la Conférence Est, le 7 mai 1995 Knicks vs Pacers, ça n’a pas loupé. Reggie Miller a ressorti son numéro de Killer de Knicks. 6 points d’avance pour New York à 18 secondes de la fin, et c’est plié. Et voilà soudain Miller qui se déchaîne, 3 points, un contre, re-3-points, plus deux lancers en prime. jamais les Knicks ne  se remettront de ce crash.

L’heure des playoffs 95, aura donc été celle de Miller. jamais depuis ses débuts dans la Grande Ligue, il n’a pu décoller des 19 points de moyenne en saison régulière. Mais dés que ça devient chaud, il s’envole. Plus de 26 points de moyenne lors de la saison 1994-95. spécialiste du trash-tralking, il a besoin de l’enjeu pour se concentrer vraiment sur son jeu. Et si la qualité première est l’adresse, il n’est pas un flambeur, plutôt un rude combattant impitoyable, toujours prêt à donner le coup de grâce.

« Je ne voudrais pas jouer pour une équipe de la Conférence Ouest. J’aime le basket de l’Est, dur, physique et organisé » confia Reggie Miller.

Reste que pour tout ceux qui ont vu une fois Reggie Miller en pleine euphorie toucher presque à la grâce et rentrer tout ce qu’il veut, il y a vraiment quelque chose de surnaturel chez ce type-là. Pour autant, Reggie n’a rien pu faire pour réveiller son équipe lors du dernier match de la finale de Conférence Orlando en 1995. Comme si d’avoir éliminé les Knicks, ennemis de toujours, suffisait toujours à cette équipe souvent sous-estimée.

PLAYOFFS 95 : PACERS VS KNICKS

Crédits photo : Pacers.com

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (688 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s