Breaking News

Dirk Nowitzki prive les Spurs d’une finale de Conférence en 2006

NBA Playoffs History

Les Spurs pensaient avoir fait le plus dur en ramenant la série à San Antonio pour le Game 7 après avoir été menés 3-1. Le Game 6 avait été gagné à l’arrachée grâce à un tir à trois-points manqué de Nowitzki et aux deux lancers-francs inscrits par Tony Parker pour sceller la victoire.

Pourtant, les Spurs se retrouvent très vite dos au mur dans leur salle. Mené de 20 points, le champion en titre semble avoir abdiqué, mais sur un sursaut d’orgueil, ils entament alors un incroyable « come-back », faisant de ce match l’un des plus beaux de la décennie. Les deux stars, Dirk Nowitzki (37 points et 15 rebonds) et Tim Duncan (41 points et 15 rebonds), se répondent coup pour coup, avant que Manu Ginobili ne fasse exulter le public sur un tir primé à 32 secondes du buzzer.

L’issue du match semble alors certaine. Virant en tête pour la première fois de la rencontre, les Spurs viennent de faire basculer pour de bon la série, pense-t-on. Une dernière bonne défense suffit pour envoyer San Antonio en finale de conférence.

Mais les Mavs ont leur sauveur. S’il existe bien un joueur qui ne fuit pas ses responsabilités quand son équipe a besoin de lui, c’est Dirk Nowitzki. Malgré l’excellente défense de Bruce Bowen, l’Allemand reçoit la balle. Incapable de trouver un tir à trois-points, il joue le tout pour le tout en attaquant le cercle. Après son action héroïque, Ginobili réalise alors une faute stupide. L’Allemand inscrit son lay-up et se retrouve en prime sur la ligne des lancers-francs à 21 secondes de la fin du match pour le point bonus le plus important de sa carrière.

Les Mavs gagneront la série et iront jusqu’en finale NBA pour finalement s’incliner en six manches face aux Miami Heat.

LES SEPT DERNIÈRES MINUTES DU GAME 7 SPURS – MAVS

Crédits photo : NBAE

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (688 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s