Breaking News

Vinnie Johnson, le clutch player des Bad Boys

Mini-portrait

Si pour la majorité des connaisseurs, l’équipe de Detroit des années 89-90, se résume à Isiah Thomas, Joe Dumars et Bill Laimbeer ce serait faire injure à l’incroyable sixième homme de cette équipe rugueuse et légendaire mise en place par le regretté Chuck Daly.

Évoluant durant deux saisons sur le campus de Baylor, Vinnie Johnson a marqué l’histoire de cette faculté en étant l’un de ses plus prolifiques scoreurs. En deux saisons, il tourna à 24,1 points de moyenne (8ème total de l’histoire) et finit à avec la deuxième moyenne de passes de l’histoire de la fac. Nommé All-American en 1978 et 1979 il détient également le record de points de la faculté avec 50 points inscrits contre TCU en 1979.

vinnie3

Drafté en 7ème position en 1979 par Seattle, il fait partie de la classe de draft de Magic Johnson (numéro 1), Bill Cartwright (numéro 3), Sidney Moncrief (numéro 5), John Paxson (numéro 12), Mark Eaton (numéro 107) et de son futur coéquipier à Detroit Bill Laimbeer (numéro 65). Attendu comme un bon joueur, Johnson déçoit dès sa première saison dans la Ligue où il ne tourne qu’à 3,2 points de moyenne. Cependant la seconde est bien meilleure avec une moyenne de 13 points par rencontre, lors de sa troisième saison il est envoyé à Detroit en Novembre 1981.

A cette époque, les Pistons se battent tant bien que mal avec leur rookie Isiah Thomas et le jeune Bill Laimbeer. L’arrivée de Johnson va permettre à l’équipe d’avoir une troisième option en attaque et les statistiques du numéro 15 ressentiront cette possibilité d’avoir plus de shoots : de 7,7 en 1981-1982 il passe à 15,8 l’année suivante pour se stabiliser autour des 13 points jusqu’à la fin de son parcours à MoTown en 1991.

Avec l’arrivée de Chuck Daly à la tête de l’équipe en 1983, les Pistons vont commencer à devenir une équipe majeure de la NBA et le rôle de Vinnie Johnson est d’être efficace en sortie de banc. Son surnom « the microwave » est issu de sa capacité à scorer rapidement et en peu de temps. Le plus grand exploit de sa carrière est le shoot au buzzer, lors des Finales 1990 face aux Blazers, qui offre le titre NBA à Detroit.

Ensuite il effectua une dernière saison à Detroit où son équipe échoua en Finales de Conférence face aux Bulls de Michael Jordan.

SES STATS NBA

  • Points: 11 825 soit 12,0 par match.
  • Passes:  3 212 soit 3,2 par match.
  • Rebonds: 3 109 soit 3,3 par match
  • Matchs: 984 match NBA disputés dont 187 en tant que titulaire, 116 en playoffs

SON PALMARÈS

  • Champion NBA en 1989 et 1990
  • Son maillot n°15 retiré par les Pistons

SON SHOOT FACE A PORTLAND

Crédits photo : NBAE/Getty Images

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Maxime Duchamp (30 Articles)
fan de NBA actuelle et ancienne et grand supporter des Detroit Pistons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s