Breaking News

Charles Oakley, le grand chêne de New York

Franchise History

Aux Knicks, il y avait Pat Ewing, bien sûr. Mais si les New-Yorkais ont réussi leur formidable pari de mettre enfin les Bulls à la raison en 1994, ils le doivent aussi au grand chef de leur défense de fer, Charles Oakley.

Loin d’être aussi célèbre de son quasi-homonyme des Suns, Sir Charles, malgré neuf saisons déjà sur les parquets. Oakley est même selon certains de ses partenaires l’un des joueurs les sous-évalués de la Ligue.

Sélectionné au All Star Game, « The Oak » (le chêne), avait donné raison à son entraîneur Pat Riley qui avait déclaré en janvier :

« S’il y a un All Star dans cette équipe, c’est bien Oakley ».

Joueur dur au mal, déménageur au rebond, Oakley est l’ami des stars… quand elles jouent à ses côtés. Alors, avant de débarquer à New York en 1988, il était à Chicago depuis trois ans, et Michael Jordan lui même déplora son départ :  » Qui va me protéger maintenant « , regretta la star en colère.  Au début des années 90, c’est Patrick Ewing, leader officiel mais parfois un peu timoré de la franchise, qui bénéficie des épaules (2m05 et 111 kilos) et du mental d’Oakley.

« Le plus impressionnant avec Oak, dit un jour Pat, c’est son attitude. Dans les vestiaires, il sait remonter le moral de toute la troupe. Sur le parquet, il est toujours là pour vous donner un coup de main lorsque vous en avez besoin ».

Oakley ne se défile jamais quand il s’agit de se bastonner avec Charles Barkley (les deux furent expulsés ensemble en avril 94) ou pour se sacrifier et écœurer une star adverse. Il est le seul Knick avec Derek Harper à avoir participé aux 82 matchs de saison régulière : increvable et pas maladroit puisqu’il a quand même réussi 11,8 points de moyenne (47,6% de réussite), la même moyenne que celle de ses rebonds (11,8 prises, 7e de la ligue). Bref, Charles Oakley, c’est le compagnon de route indispensable des grandes aventures.

L’ALTERCATION ENTRE CHARLES OAKLEY ET SIR CHARLES

Crédits photo : NBAE/Slam Nation

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (689 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s