Breaking News

Moustapha Sonko, des playgrounds à Sydney

Portrait

Si au début des années 1990, la réputation de Moustapha Sonko n’est plus à faire sur les terrains de street-ball de la capitale, c’est lors de la saison 90-91 qu’il va débuter dans le monde professionnel sous les couleurs de Sceaux.

En trois saisons, Sonko va s’imposer comme un meneur de talent mêlant actions de grande classe au scoring et passes magnifiques pour ses coéquipiers.

A LA DÉCOUVERTE DU HAUT NIVEAU FRANCAIS

levallois

Mous à Levallois (c) FFBB

Directement après avoir obtenu la montée avec Sceaux, Moustapha Sonko décide de s’engager avec Gravelines pour une saison. Saison à la suite de laquelle, il décide de retourner vers ses terres natales parisiennes en s’engageant avec Levallois.

En trois saisons avec le club de la banlieue, son talent va exploser aux yeux de tous : pour sa dernière saison (96-97) il tourne à 19,5 points; 5,3 assists et 4,1 rebonds de moyenne. Malheureusement cela n’empêchera pas la descente du club en Pro B, décidé à perdurer au plus haut niveau. Le numéro 5 va donc s’engager avec le légendaire club de Pau-Orthez en laissant derrière lui une 6ème place de Pro A en 96 et une Finale de Coupe de France la même-année.

Etant l’un des meilleurs joueurs du championnat, il décide donc de rejoindre l’Elan Béarnais aux côtés de Laurent Foirest. Malgré des relations tendues avec le club, Sonko obtient le titre de Champion de France en battant Limoges en Finale par 2 manches à 0. Il se décide alors à quitter Pau afin de rejoindre le club le plus titré de l’histoire : l’Asvel.

En deux saisons dans la banlieue lyonnaise, Moustapha va jouer à son niveau avec notamment 12,8 points et 1,5 interceptions lors de sa première saison, mais un échec en Finale face à ses anciens coéquipiers Palois le frustrera. Pour sa deuxième saison, Sonko fait plus jouer ses coéquipiers (4,8 passes de moyenne) mais échouera à nouveau en Finale face à Limoges. Frustré par ces deux défaites consécutives aux portes du Graal, Moustapha Sonko décide de tenter l’aventure aux Etats-Unis.

DE L’ECHEC NBA A LA RECONNAISSANCE EN LIGA ACB

Retenu pour le Summer Camp des Vancouver Grizzlies en 2000, son parcours est honorable mais le faible temps de jeu qui lui est accordé ne permet pas à Sonko d’obtenir un contrat. Avec 4 points et 4 passes en 17 minutes et en 5 matches, son potentiel laissait lourant entrevoir de belles choses.

Après cet échec aux portes de la Grande Ligue, il décide alors de tenter sa chance dans le deuxième meilleur championnat du monde, à savoir la Liga ACB.

De 2000 à 2004, il va faire les beaux jours de l’Unicaja Malaga aux côtés de Fran Vasquez, Milan Gurovic et Frederic Weis. Apprécié de son rigoureux coach serbe Malkjoric, il glane une coupe Korac en 2001 face KK Hemofarm et échoue en Finale du Championnat 2002 face au Tau Victoria de Laurent Foirest, Luis Scola et Andres Nocioni.

Moustapha Sonko sous les couleurs du Real de Madrid

Moustapha Sonko sous les couleurs du Real de Madrid

Suite au départ de son coach vers le Real Madrid en 2004, ce dernier décide de prendre Sonko dans ses bagages. En deux saisons dans la capitale, il réussit à remporter le titre de Champion d’Espagne 2005 aux côtés de Mickaël Gelebale face au Tau Victoria. Sa deuxième saison sera moins une réussite et le coach serbe sera licencié. Après le départ de son mentor, le numéro 5 madrilène décide de faire une dernière pige d’une saison à Alicante. Aux coôtés d’Alain Digbeu, Alicante est condamné à jouer les places d’honneur en Liga .

EQUIPE DE FRANCE : DIX ANS DE BONHEUR

Moustapha Sonko sous le maillot bleu (c) FFBB

Moustapha Sonko sous le maillot bleu (c) FFBB

Sélectionné pour la première fois de sa carrière le 17 Décembre 93 face au Brésil, Sonko va participer à toutes les campagnes européennes de l’Equipe de France avec plus ou moins de réussite : 8ème en 95 en Grèce, 4ème en 99 et 2003 en France et en Suède. Mais l’exploit le plus mémorable de sa carrière en Bleu est certainement la médaille d’argent décroché aux Jeux Olympiques 2000.

Sur ses 93 sélections avec le maillot bleu, cette médaille restera certainement le plus bel exploit en bleu de la génération Bonato, Gadou… Il dispute son dernier match en Bleu lors du match pour la 3ème place face à l’Italie lors de l’Euro 2003 en Suède.

Nous sommes en 2007 lorsqu’il quitte l’Espagne et Mous décide de prendre une retraite bien méritée. Mais lors de la saison 2008-2009, motivé par l’idée de rejouer sous les ordres d’Alain Weisz, qui l’avait entraîné à Sceaux, il effectue une dernière saison à Hyères-Toulon pour encadrer les jeunes. Ses statistiques sont modestes mais très bonnes pour un joueur de 36 ans, jugez plutôt : en 17 minutes de jeu il signe 2,9 points; 2,4 passes et 1,8 rebonds pour une évaluation de 5. Il est donc tant pour cette légende du basket français de prendre sa retraite bien méritée.

SA CARRIÈRE

  • 1990-1993 : ASA Sceaux ’92 (N 1 B)
  • 1993-1994 : Gravelines (Pro A)
  • 1994-1997 : SCB Levallois (Pro A)
  • 1997-1998 : Élan Béarnais Pau-Orthez (Pro A)
  • 1998-2000 : ASVEL Lyon-Villeurbanne (Pro A)
  • 2000-2004 : Unicaja Malaga (Liga ACB)
  • 2004-2006 : Real Madrid (Liga ACB)
  • 2006-2007 : CB Lucentum Alicante (Liga ACB)
  • 2007-2008 : saison sabbatique
  • 2008-2009 : Hyères-Toulon (Pro A)

SON PALMARÈS

  • 93 sélections en Equipe de France
  • MVP Français de Pro A 2000
  • Meilleur 6ème Homme de la Liga ACB 2003
  • Meilleur joueur français de Pro B 1993
  • All-Star Game LNB 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999 et 2000.
  • All-Star Game ACB 2001 et 2003.
  • Médaillé d’argent aux JO de Sydney 2000
  • Champion de France de Pro B 1993
  • Champion de France de Pro A 1998
  • Coupe Korac 2001
  • Champion de la Liga ACB 2005

MOUSTAPHA SONKO : DU PLAYGROUND AUX JO

Crédits photo : Image en une (c) Patrick Sagnes

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Maxime Duchamp (30 Articles)
fan de NBA actuelle et ancienne et grand supporter des Detroit Pistons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s