Breaking News

De la naissance des glorieux Spurs en ABA à la draft de David Robinson

Franchise History

A l’aube du début d’une nouvelle saison NBA, c’est l’occasion pour Basket Retro de revenir sur la création de la franchise des derniers champions, les San Antonio Spurs. Champions pour la cinquième fois en 15 ans, les Spurs vont entamer la 39ème saison de l’histoire par une remise de bagues.

dLa franchise de San Antonio a été créée dans la ville aujourd’hui grande rivale, Dallas. C’est en 1967 que les Dallas Chaparrals ont été créés, en même temps que la ligue concurrente de la NBA, l’American Basketball Association. Comme l’ABA, la franchise de Dallas a alors un succès plus que mitigé, aussi bien sur le plan sportif qu’au niveau de l’intérêt porté par la ville. Durant la saison 1970-1971, la franchise a même été renommée Texas Chaparrals pour donner une dimension régionale à l’équipe, évoluant alors dans différentes villes texanes, Dallas bien sûr mais aussi Fort Worth et Lubbock. La franchise revient à Dallas l’année suivante, sans susciter un réel intérêt pour la franchise de ABA. Les Chaparrals n’ont jamais remporté la ligue ni même leur division. En 1972-1973, ils ne sont même pas qualifiés pour les playoffs (la ligue ne comptait que 10 équipes dont 8 en playoffs).

C’est à ce moment là que la franchise est rachetée et déménage dans une autre ville texane, San Antonio. C’est une ville plus petite, mais cela leur permet d’être la seule franchise d’une ligue sportive majeure. La franchise est nommée « Spurs », et abandonne les couleurs rouges, blanc, bleu, pour le noir et l’argent qui sont aujourd’hui encore les couleurs du club. En plus de ce déménagement, un autre événement permet le succès des Spurs. C’est l’arrivée du futur Hall of Famer George Gervin, qui permet à la franchise de passer à un autre niveau sur le plan sportif. La ABA plaisait aux fans de par son style plus offensif, avec notamment une ligne à trois points qui n’apparaîtra qu’en 1979 en NBA, ou encore des concours de dunks … Néanmoins, l’absence de couverture TV et des pertes financières ont mené à la disparition de cette ligue.

GEORGE GERVIN 1Seules 4 des 7 équipes de ABA en 1976 ont rejoint la NBA : les Spurs de San Antonio, les Pacers d’Indiana, les Nuggets de Denver et les Nets du New Jersey. Il y a eu un scepticisme entourant ces franchises : leur arrivée en NBA était accompagnée de contraintes notamment financières, n’ayant pas accès aux retombées financières des droits TV, ainsi qu’une impossibilité de recruter des joueurs de ABA lors de la draft de dispersion qui a accompagné leur arrivée. Mais les Spurs dissipent les doutes dès leur première saison en NBA avec un bilan positif de 44 victoires pour 38 défaites, et une qualification en playoffs. La star de l’équipe George Gervin sera le meilleur scoreur de la ligue dès sa deuxième année en NBA, au terme d’une incroyable dernière soirée de saison régulière. Il sera en tout 4 fois meilleur scoreur de la ligue (1978, 1979, 1980 et 1982).

Entre 1976 et 1985, les spurs sont souvent une bonne équipe, tournant régulièrement autour de 50 victoires. Les Spurs ont atteint les finales de conférence en 1981, 1982 et 1983, mais ont perdu face à Houston puis deux fois face à Los Angeles. L’équipe plafonne ainsi, et est même sur le déclin à l’image de leur star vieillissante. Le départ à Chicago de Gervin dans le cadre d’un échange marque définitivement un tournant dans l’histoire des spurs, la fin d’une ère durant depuis le déménagement de la franchise en 1973. Les 4 saisons suivantes sont catastrophiques pour les Spurs, avec un bilan de 115 victoires pour 215 défaites. Cela a permis aux spurs d’obtenir le 1er choix de la draft 1987 avec lequel David Robinson a été sélectionné. L’Amiral ne rejoint San Antonio que 2 ans plus tard, en 1989. Les Spurs ajoutent cette année là Sean Elliott avec le 3ème choix de la draft.

spurs logo

La franchise réalise alors la meilleure progression de l’histoire, passant de 21 à 56 victoires d’une saison à l’autre. Elle revient à un niveau proche de celui du début des années 80, échouant régulièrement aux portes des finales NBA. Mais le déclic ne viendra qu’avec la draft de Tim Duncan, qui remportera 2 titres avec Robinson puis 3 autres depuis sa retraite, soit 5 titres en 15 ans, le tout sous la direction du coach Gregg Poppovich.

L’HISTOIRE DES SPURS DE SAN ANTONIO EN IMAGES

Crédits photos : NBAE/Getty Images

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Antoine Abolivier (76 Articles)
Tombé dans le basket en découvrant Tony Parker et Boris Diaw. Passionné par tout ce qui touche à son histoire que ce soit le jeu, la culture ou les institutions. Présent sur twitter, @AAbolivier

2 Comments on De la naissance des glorieux Spurs en ABA à la draft de David Robinson

  1. Antoine qui écrit sur les Spurs ? tient donc ^^
    Sinon sympa cet article qui m’en a appris pas mal sur les Spurs :-p

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s