Breaking News

Les plus beaux duels 76ers/Celtics de l’histoire

Matchs de légende

Considéré comme le deuxième plus grand rival des Celtics après les Lakers de Los Angeles, les 76ers de Philadelphie ont vécu de grands duels contre les Celtics de Boston.

Cette rivalité 76ers/Celtics date de l’époque des Warriors, localisés à Philadelphie lorsque les deux formations s’affrontaient dans la division Est. La principale attraction était bien sur les duels qui opposaient le Warrior, Wilt Chamberlain à Bill Russell dés l’année 1969, qui représentaient les deux meilleures défenses de la NBA. Malgré une large domination de Chamberlain statistiquement, Bill Russell et les siens ont tout de même battu les Warriors en finale à l’Est en 1960 et 1962.

Lors de cette même année, les Warriors déménagent pour San Francisco, et affrontent cette fois-ci les Celtics en finale NBA en 1964 dans laquelle l’équipe de Boston sortira champion en 5 manches. Depuis, la rivalité s’est légèrement atténuée malgré des tensions toujours existantes. Afin de revenir sur une des plus grandes rivalités de la NBA, Basket Retro vous propose de revenir sur les plus beaux duels 76ers/Celtics en playoffs.

76ers vs Celtics NBA Playoffs 1980

1965 Finale de division: Celtics 110, Sixers 109:

Tout le monde pensait que ce serait l’année de Philadelphie avec l’arrivée de Wilt Chamberlain, et ainsi mettre fin à cette série de six titres NBA en 6 ans pour Boston. Ce match s’est joué à un point et Philadelphie a eu le dernier shoot de la rencontre, mais John Havlicek a intercepté un ballon crucial et a privé Philly d’une finale NBA. Et Boston remporte son 7e titre NBA consécutif en faisant tomber les Lakers en Finale.

1968 Finale de Division: Celtics 100, Sixers 96:

Lors de cette série, les 76ers (Champion en titre) mènent la série 3-1 face à Boston, et Philly s’est fait surprendre avec le retour des Celtics. Lors du match 7  Sam Jones aura été décisif avec ses 22 points marqués, meilleur marqueur de la rencontre. Cette année-là, Boston sera à nouveau Champion NBA.

1977 Demi-Finale de Conférence: Sixers 83, Celtics 77:

Ce fut un match ultra défensif, comme en témoigne le score. Julius Erving âgé de 27 ans est bien présent, et inscrit 14 points. Mais pour Philadelphie c’est World B. Free qui fera la différence avec ses 27 points en sortie de banc (le Lou Williams de l’époque !)

Bird Irving

1981 Finale de Conférence: Celtics 91, Sixers 90:

Lors de cette année, la finale de Conférence Est n’aura jamais été aussi surprenante avec autant de suspense. En effet, sur cette série, cinq matchs se sont décidés sur un score d’au plus deux points. Et lors de ce Game 7, Larry Bird a été le grand vainqueur avec ses 23 points. Les Houston Rockets de Moses Malone auront été victime des Celtics, sacrés Champion NBA à nouveau.

1982 Finale de Conférence: 76ers 120, Celtics 106:

Lors de ce match 7 nous avons connu une grande équipe de Philadelphie, notamment avec les 34 points d’Andrew Toney, baptisé lors de cette rencontre « The Boston Strangler », à cause de ses capacités à dominer les matchs contre les Celtics. Et bien sûr, Julius Erving n’est pas passé incognito avec se 29 points. Cette année, les 76ers échoueront en Finale contre les Lakers (4-2)

L’HISTOIRE DE LA RIVALITÉ 76ERS/CELTICS EN IMAGES

Crédits photo :Sports Illustrated

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (681 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s