Breaking News

Marc M’Bahia, des rues d’Abidjan au CSP Limoges

France

Si des joueurs comme Yann Bonato, Fredéric Weis, Michael Young, Richard Dacoury ou Jim Bilba ont marqué les années 90 au sein du CSP Limoges, ce serait injure que d’oublier Marc M’Bahia.

Évoluant durant 8 saisons sous les couleurs jaunes de 1990 à 1998, le petit intérieur ivoirien (2,00 m) fut de toutes les grandes aventures. Retour sur une carrière faite de titres mais aussi d’une fin en eau de boudin avec son club de toujours.

DES PLAYGROUNDS AUX PARQUETS FRANÇAIS

Marc1Le petit Marc grandit dans la capitale ivoirienne entouré de ses deux sœurs et de ses quatre frères, tous plus âgés que lui. Né dans le quartier populaire de Marcory, sa famille dispose de peu de moyens, Marc profite du terrain multisports du quartier pour s’épanouir.« On faisait du foot et du basket par amusement ». Face à la rigueur des playgrounds, où ses sœurs s’affrontaient sur un panier avec un ballon qu’ils doivent récupérer pour shooter, Marc se développe une science du rebond inédite : « C’était marrant, sauf quand tu te faisais bouffer… »

Un soir sur le terrain Marc croise le chemin d’Alphonse Bilé, meneur ivoirien réputé :

« Il m’a proposé de m’entraîner avec son club, l’Africa Sport. Quelques semaines plus tard, je signais à l’Asec, l’autre club d’Abidjan ». 

Sa détente attira l’oeil de la sélection nationale et en 1985, il participa avec les Éléphants au Championnat d’Afrique des Nations, dont il sortit vainqueur en offrant la possibilité à son pays de participer aux Championnats du Monde en Espagne l’année suivante. Suivi par de nombreux observateurs lors de la compétition, Marc dut s’engager avec la faculté de Vermont aux USA, mais en vain, il échoua aux tests de niveau.

André Buffière, alors entraîneur du Racing Club de France décida alors de le faire venir dans la capitale durant une saison, Marc va décupler son envie de jouer suite à son faible temps de jeu :

« Tu t’entraînes, tu vis dans le groupe, tu réalises que tu peux être sur le terrain mais le samedi, tu te retrouves dans les tribunes… Ça donne la rage de jouer. »

LIMOGES, DE LA CONSÉCRATION A UNE TRISTE FIN

Entre 1988 et 1991, l’Ivoirien va évoluer à Saint-André-les-Vergers (N4), à Mont-de-Marsan (N3) et à la JSA Bordeaux (N2) : « Je dunkais, je contrais, je sautais dans tous les sens. » Limoges lui tend alors les bras, au milieu des stars du basket français comme Yann Bonato ou Richard Dacoury, M’Bahia a un rôle bien précis : défendre férocement et gober des rebonds.

Dans une équipe légendaire, Marc va profiter de l’arrivée du coach Bozidar Maljkovic pour développer son jeu et sa technique. Le légendaire coach serbe va faire de l’Ivoirien une machine à rebonds :

« Avec le coach, j’ai rencontré quelqu’un qui voulait m’apporter une technique plus performante ».

Marc2Aux côtés des Jim Bilba ou Michael Young, Marc va conquérir deux titres de Champion de France (93,94) et bien sûr une Euroleague en 1993.

Si sa moyenne de points ne dépasse jamais les 10 points, son activité sous les panneaux est essentielle pour les joueurs de Beaublanc.
Il quitte le club en 1998 sur une défaite en Finale du Championnat, Marc a alors 31 ans et les rapports avec le club jaune vont se tendre. En 1999, il porte plainte contre son agent Didier Rose (aucun rapport avec Derrick) pour abus de confiance, violation du secret médical et recel de violation du secret médical. Le natif d’Abidjan reproche à son agent, ancien ami et témoin de mariage, de l’avoir fait chanter en se servant d’une analyse d’urine positive au cannabis.

A LA DÉCOUVERTE DE L’ITALIE

Durant 5 saisons, Marc va évoluer en Italie, dans des clubs au palmarès bien moins glorieux que le CSP, mais où il s’éclate quand même. Sa passion du jeu est loin de s’éteindre mais le procès en cours avec son ancien club lui trotte tout de même dans la tête. En évoluant sous les couleurs de yrois clubs différents (Viola Reggio, Calabria, Andrea Costa Imola, Viola Reggio et Calabria) il garde toujours son rôle de dynamiteur des raquettes en sortie de banc. Sur le plan humain, cette aventure est une réussite, sur le plan sportif elle ne lui rapporte aucun titre.

Il signe en 2002 pour la Chorale de Roanne, mais ce petit club ne lui offre pas le temps de jeu espéré. Alors âgé de 34 ans à la fin de la saison, Marc décide de tenter une ultime aventure professionnelle dans le méconnu championnat portugais, sous les couleurs du Telecom Lisbonne. Dans cette Ligue peu réputée, Marc s’éclate et permet à son équipe de remporter le titre de Champion du Portugal. Nous sommes en 2004 et l’Ivoirien décide de mettre un terme à sa carrière.

Aujourd’hui auto-entrepreneur dans la région de Limoges, Marc avoue avoir beaucoup souffert du procès envers son ancien agent et ami.

SON PARCOURS

  • 1988-1989: St André les Vergers
  • 1989-1990: Stade Montois Basket (Mont-de-Marsan)
  • 1989-1991: Jeunes de Saint-Augustin Bordeaux Basket
  • 1991-1999: CSP Limoges
  • 1999-2000: Reggio di Calabria (Italie)
  • 2000-2001: Imola (Italie)
  • 2001-2002: Reggio di Calabria puis Chorale Roanne Basket
  • 2002-2003: Telecom Portugal Lisboa (Portugal)
  • 2005-2007: Landouge

SON PALMARÈS

  • 1991 : Champion du monde militaire avec la France
  • 1991-92 : Vice-champion de France avec Limoges
  • 1992-93 : Champion de France avec Limoges, champion d’Europe avec Limoges
  • 1993-94 : Champion de France avec Limoges, vainqueur de la Coupe Robert Busnel avec Limoges
  • 1994-95 : Vainqueur de la Coupe Robert Busnel avec Limoges, Final Four de l’Euroligue avec Limoges
  • 1997-98 : Finaliste du championnat de France avec Limoges
  • 2002-2003 : Champion du Portugal avec Lisbonne

Crédits photos : Mondial Basket/L’Equipe

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Maxime Duchamp (30 Articles)
fan de NBA actuelle et ancienne et grand supporter des Detroit Pistons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s