Breaking News

Kobe Bryant, des lancers-francs pour l’histoire

Record NBA

Kareem, Karl, et désormais Kobe. Le  « Triple K » domine depuis la nuit dernière le classement des meilleurs marqueurs de la NBA d’après la majorité des médias. Pourtant, une donnée manque à l’équation : les play-offs.

Depuis une bonne semaine, les articles fleurissent au sujet de la place de Kobe Bryant dans le classement des meilleurs scoreurs all-time. Jusqu’à la dernière intersaison, les doutes étaient encore permis sur la capacité du Black Mamba à retrouver son meilleur niveau mais aussi à éviter une nouvelle blessure qui aurait pu mettre un terme à sa carrière. Rapidement, le quintuple champion NBA a prouvé qu’il n’avait rien perdu de son talent, et la question la plus récurrente concernant le palmarès de Kobe n’était alors plus de savoir s’il allait écarter Michael Jordan du podium des meilleurs marqueurs, mais quand il allait le faire.

Après 24 matches à plus de 25 points de moyenne, c’est donc à Minneapolis, terres des premiers exploits des Lakers, que le plus grand Laker de l’histoire (n’en déplaise aux nostalgiques de Magic, Kareem et consorts) est rentré encore un peu plus dans la légende.

Les coutumes de la Ligue poussent désormais à considérer Kobe comme le troisième meilleur marqueur de l’histoire derrière Kareem Abdul-Jabbar et Karl Malone. La réalité est pourtant quelque peu différente.

MICHAEL JORDAN, 3EME MEILLEUR MARQUEUR ALL-TIME, PLAY-OFFS INCLUS

Dans son classement, la NBA ne prend effectivement en compte que les points marqués… en saison régulière. Mais dans quel contexte Michael Jordan, Kareem Abdul-Jabbar ou Kobe Bryant ont-ils construit leurs légendes ? En play-offs ! Si Jordan n’avait jamais remporté de titres avec les Bulls, il n’aurait été « qu’un » Karl Malone bis dans ce classement qui oublie l’essentiel de la carrière de ces grands champions : les joutes des mois de mai et juin.

kobemj

Kareem Abdul-Jabbar n’a donc pas inscrit 38 287 points dans sa carrière, mais bien 44 049. Karl Malone ne pointe pas pour sa part à 36 928 unités, mais bien à 41 689. Quant à Michael Jordan, son total de points en carrière, play-offs inclus, s’élève à 38 279 points et non 32 292.

Quoi qu’en dise la grande majorité des articles que vous lirez et à moins de réduire la NBA à sa saison régulière, Kobe Bryant n’est donc pas encore le troisième meilleur marqueur de l’histoire de la grande Ligue. 329 points le séparent du plus grand joueur de tous les temps, et avec ses 25,4 points de moyenne par match, Kobe devrait définitivement dépasser Jordan dans une petite quinzaine de rencontres. Quand cela arrivera, la performance pourrait passer inaperçue, mais c’est seulement à ce moment que Bryant pourra se targuer de la distinction qu’on lui accorde depuis la nuit dernière.

LES LANCERS FRANCS HISTORIQUES DE BRYANT

Crédits Photos : Getty Image

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Simon ANNIC (20 Articles)
NBA Addict depuis les premiers dribbles de Kobe avec les Lakers, je suis autant passionné par la NBA actuelle que par l'histoire de la grande ligue, de Red Auerbach à Phil Jackson, d'Elgin Baylor à Chris Paul.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s