Breaking News

[Happy Birthday] Swen Nater, le premier européen à rejoindre la NBA

Portrait

Sans que personne ne le sache, en ce mois de novembre 1973, Swen Nater (65 ans aujourd’hui), fils d’immigré néerlandais, est le premier joueur européen à jouer en NBA. Depuis de nombreux européens se sont succèdés dans la Grande Ligue et la tendance est nettement en hausse.

Fils d’immigrés néerlandais, né aux Pays-Bas, Swen Eric Nater ne connait rien au basket lorsque ses parents s’installe en Californie. Mais comment échapper à la balle orange lorsqu’on pose un pied sur le sol américain et surtout lorsque l’on se présente à la rentrée scolaire avec une bonne tête de plus que les autres ? Le basket rattrapera ainsi très vite Swen Nater. Dans un petit lycée de Californie, il en apprend les rudiments. Grand (2.11 m) et costaud ‘110 kilos), il effectue ensuite deux années au sein du modeste Junior College de Cypress dans la grande banlieue de Los Angeles. John Wooden, l’illustre coach de UCLA, l’université de Californie à Los Angeles, estime ce garçon travailleur et dur au mal.

En septembre 1971, Swen Nater rejoint donc le campus de la plus formidable usine à champions du basket universitaire. Manque de chance, ce domaine est le royaume de celui qui sera le plus grand pivot blanc de toute l’histoire du basket, Bill Walton. Nater commence alors son étrange carrière de doublure attitrée.

Swen1SWEN NATER, PIVOT FANTOME

A UCLA, Bill Walton, un pivot rouquin frisé, domine les raquettes universitaires. Il devient vite le centre d’attention des médias, d’autant plus qu’il n’a pas sa langue dans sa poche et prend position sur les sujets les plus divers dans cette socièté américaine agitée des années 70. Walton ne s’impose pas seulement comme le meilleur joueur universitaire du pays, il se présente aussi en porte parole de cette communauté universitaire en proie de beaucoup d’interrogations.

L’Establisment américain n’apprécie guère les prises de position de ce grand adolescent. Nater, lui, ne défile pas dans les rues de Los Angeles ou sur le campus de Westwoood. Il sue aux entraînements, avale des kilomètres, remet inlassablement le ballon dans le panier, écoute les conseils des coachs californiens. Mais, remplaçant attitré du grand Bill, il ne décolle que très rarement du banc de touche lors des matchs. A l’issue de ses deux saisons à UCLA, le néerlandais est pourtant sacré champion NCAA à deux reprises en 1972 et 1973, mais sans avoir joué. Nater est donc un pivot famtôme

Les Virginia Squires, de la défunte ligue ABA, n’en ont cure. Il le retiennent lors de la Draft 1973. Et sans que quiconque ne s’en aperçoive en Europe, Swen Eric Nater devient ainsi le premier joueur européen à fouler un parquet professionnel aux Etats-Unis au mois de novembre 1973. Libéré de la présence étouffante de Bill Walton, Swen Nater devient alors un pivot respectable. Après la faillite de l’ABA, il rejoint les Milwaukee Bucks et la NBA en 1976. Il n’y reste qu’une saison. Dommage, car l’année de son départ pour Buffalo, un autre fils d’immigrés européens, le roumain Ernest Grunfeld, né à Satu Mare, rejoint Milwaukee et la Grande Ligue.

La première constitution d’une paire européenne est repoussée à plus tard. Elle interviendra près de dix ans après, avec l’arrivée simultanée de deux jeunes allemands à Dallas, Detlef Schrempf et Uwe Blab. Plus tard, Nater redeviendra le remplaçant attitré de Bill Walton, puisqu’il le retrouve aux Clippers de  San Diego en 1979. Il devint meilleur rebondeur de la NBA lors de la saison 1979-1980 avec 15.0 prises par match, faisant de lui le seul joueur à avoir remporté le titre de meilleur rebondeur en NBA et en ABA. Sa carrière se terminera lors de la saison 1893-84 avec les Lakers de Los Angeles avant de rejoindre Udinese en Italie.

SES STATS NBA

swen-nater

  • Points: 8 980 soit 12.4 par match.
  • Rebonds: 8 340 soit 11.6 par match.
  • Passes: 1 235  soit 1.7 par match
  • Matchs: 233 matchs ABA et 489 match NBA, 13 matchs de playoffs ABA et 17 en NBA

SON PALMARÈS

  • 2 fois ABA All Star en 1974 et 1975
  • 2 fois élu au sein de la All ABA Second Team en 1974 et 1975
  • ABA Rookie of the Year en 1974
  • ABA All Rookie First Team en 1974
  • Meilleur rebondeur NBA en 1980 avec 15.0 prises
  • Champion NCAA en 1972 et 1973

SES 28 POINTS CONTRE LES CELTICS EN 1973

Crédits photo : NBAE/Getty Images

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (688 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s