Breaking News

Le jour où Rick Pitino n’aurait pas dû énerver Michael Jordan

Trash Talk

Autre exemple, parmi tant d’autres, du monstre d’orgueil qu’était Michael Jordan. Tous ceux qui ont voulu le titiller l’ont payé au prix fort. Mais le faire en plein match, facteur aggravant, relevait quasiment du suicide sportif.

Rick Pitino l’a appris à ses dépens. Alors qu’il était le coach des Knicks, il a commis une grosse bévue lors des playoffs 1989. Chicago mène la série 2-1 face à New York. Lors du 4e match, Jordan, touché à la cuisse, se fait soigner sur le bord de la touche. Il entend alors Pitino sous-entendre qu’il est en train de simuler. Furieux, Jordan se déchaine. Il compile 47 points (dont 18 dans le dernier quart-temps) et 12 rebonds. Fallait pas l’énerver…

LES 47 POINTS DE MICHAEL JORDAN EN IMAGES

 Crédits photo : Knicks Swag

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (685 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s