Breaking News

[Happy Birthday] James Worthy, l’élément redoutable des Lakers des 80’s

Portrait

L’histoire de James Worthy (54 ans aujourd’hui) commencera par croiser celle de Dean Smith à North Carolina. Joueur déjà réputé au lycée, il emmène avec d’autres futures stars NBA (Sam Perkins, Michael Jordan!) les Tar Heels au titre NCAA 1982, avant de rejoindre les Lakers.

Son second coup de chance, c’est le fait que les Lakers, récent champion 1982, grâce au trade de Don Ford en 1980 aient récupéré le premier choix de la draft 1982 à l’origine destiné aux Cavs de Cleveland! Ainsi James Worthy arrive dans une équipe qui compte déjà dans ses rangs des joueurs illustres tels que Kareem Abdul Jabbar, Jamaal Wilkes, Norm Nixon, Michael Cooper ou encore Bob McAdoo! Auréolé de son titre de meilleur joueur de la finale universitaire, il pose donc ses valises à L.A.

james2Il repartira 12 ans plus tard avec 3 titres de champion NBA et un titre de MVP de la finale ’88 où il réalisa son premier triple double lors du match 7, gagnant ainsi ses galons de joueurs décisifs. En effet, ses moyennes en play offs enflent à 21 points et plus de 5 rebonds de moyenne! Plus la pression augmente, meilleur était James Worthy d’où son surnom de « Big game James« .

Sa première saison chez les pros est remarquable plus de 13 points et plus de 5 rebonds par match, il est unanimement élu dans l’équipe de l’année rookie mais rate les play offs sur blessure. Néanmoins, l’apprentissage dans l’ombre d’un Jamaal Wilkes encore au top de sa carrière se poursuit, et Worthy accepte sans discuter ce rôle à L.A. obtenant par ce fait, la sympathie et le respect de ses coéquipiers.

1983-1984: Un trade envoie Norm Nixon aux Clippers en échange de la draft de Byron Scott, Worthy débute 53 matchs dans la saison. Arrivé en finale Los Angeles perd en sept manches face aux Celtics de Bird. Déjà Worthy hausse considérablement son niveau lors des 21 matchs de play offs qu’il dispute au cours de cette saison.

L’esprit de revanche suite à cette finale perdue anime toute l’équipe des Lakers au cours de la saison 1984-85. L.A. domine la ligue en saison régulière, le showtime fonctionne à merveille. Ils finiront second de la ligue à une victoire de leurs éternels rivaux Boston. Ils retrouvent ces derniers en finale en ayant perdu que 3 matchs au cours des play offs! Cette fois ci, ils l’emportent en 6 matchs. Selon Worthy, ce titre NBA 1985 a été son titre le plus important car remporté au Boston Garden.

James Worthy grabs a reboundLa meilleure saison statistique arrive en 1985-86 pour Worthy. Néanmoins, le titre NBA repartira pour Boston, les Rockets des tours jumelles Olajuwon – Sampson empêchant L.A. d’aller à nouveau défier les Celtics. Ce sera la seule saison de la carrière de Worthy où sa moyenne de points n’augmentera pas en play offs !

Les deux années qui suivent sont les plus belles de L.A! Back to back! Champions en 1987 et 1988, les Lakers dominent la ligue. Ils gagnent 65 et 62 matchs au cours de ces deux saisons régulières, terminant premier de la ligue à chaque fois. Deux titres arrachés en 6 matchs face à Boston en 1987 et en 7 matchs face à Detroit en 1988 devenant ainsi la première équipe depuis les Celtics des ’60 à réaliser la passe de deux. Au cours du match 7, Worthy réalisa probablement son meilleur match en carrière: 36 points, 16 rebonds, 10 passes lors de la victoire 108-105 face aux Pistons s’adjugeant par la même occasion le titre, amplement mérité, de MVP des finales.

Le rôle de Worthy au sein des Lakers continue d’évoluer, il devient plus important chaque saison! pourtant Detroit sweepera L.A. lors de la finale 1989, les Lakers perdront en 1990 face à Phoenix en demi-finale de conférence puis en 1991 en finale face aux Bulls de Chicago après avoir remporté le premier match de la série dans l’Illinois. Durant ces années, Worthy continue de jouer un basket énorme, plus de 20 points et 5/6 rebonds par match, il est sélectionné par deux fois dans la troisième équipe de la ligue.

Worthy jouera trois ans supplémentaires avant de se retirer après la saison 1994. Il reste dans l’histoire l’un des joueurs les plus clutchs et les plus efficace en post season, son pourcentage de réussite en play offs est l’un des 10 meilleurs de l’histoire (54.4%). Son numéro #42 a été retiré par les Lakers et il fit son entrée au Hall of Fame en 2003.

SES STATS NBA

James-WorthyStats

SON PALMARÈS

  • Champion NBA en 1985, 1987 et 1988
  • MVP des Finales NBA en 1988
  • 7 fois NBA All Star de 1986 à 1992
  • 2 fois élu au sein de la All NBA Third Teame en 1990 et 1991
  • Elu au sein de la All NBA Rookie First Team en 1983
  • Figure parmi les 50 meilleurs joueurs du 50e anniversaire de la NBA
  • Son maillot n°42 est retiré par les Lakers
  • Champion NCAA en 1982
  • MOP du Final Four NCAA en 1982
  • Elu au sein de la All American Team en 1982
  • Son maillot n°52 est retiré par North Carolina

LA CARRIÈRE DE JAMES WORTHY EN IMAGES

Crédits photo : NBAE/Sports Illustrated

Advertisements
About Patrick Parizot (670 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s