Breaking News

[Happy Birthday] Dino Radja, le géant vert croate des Celtics

Portrait

Joueur d’Euroligue pendant la majeure partie de sa carrière, il s’est rapidement imposé comme un joueur européen capital. Dino Radja, croate de 2.11m, fête aujourd’hui ses 48 ans. L’occasion pour Basket Retro de revenir sur sa carrière remarquable et pleine de titres.

Joueur d’Euroligue pendant une bonne partie de sa carrière, Dino Radja s’est rapidement imposé comme un joueur européen majeur. En 1985, il rejoint à 18 ans les Jugoplastika Split, une équipe croate majeure. Il s’impose comme un joueur important dans cette équipe avant ses 20 ans, et forme avec Toni Kukoc, joueur de la même génération que lui, un duo d’intérieurs aussi jeune que prometteurs.

Radja mène son équipe au Final Four en 1989 à seulement 22 ans (et Kukoc 21). Les Jugoplastika Split ont l’équipe la plus jeune de ce final Four, mais aussi la plus inexpérimentée. Face au FC Barcelone, au Maccabi Tel-Aviv et à l’Aris Salonique, ils ne partent pas favoris. Avec 18 points en demi-finale face à Barcelone et 24 en finale face à Tel Aviv, Radja mène son équipe au titre et est nommé MVP des finales. Il est cette même année 1989 drafté par les Celtics de Boston en 40ème position, mais reste en Europe. Il conclut cette année parfaite par un titre de champion d’Europe de basket avec la sélection Yougoslave.

L’année suivante, il mène son équipe à un second titre d’Euroligue, signant les plus belles heures de l’histoire du club.

Il part en 1990 pour 3 ans au Messaggero de Rome. Il remporte en 1991 un nouveau titre de champion d’Europe. En 1993, après la séparation de la Croatie du bloc yougoslave, sa nouvelle sélection termine 3e pour sa première participation.

dino-radjaboston-celtics1Dominant en Europe, il décide de rejoindre ses compatriotes ou ex-compatriotes Yougoslaves qui ont réussi en NBA, à l’image de Toni Kukoc et Vlade Divac. Il rejoint les Celtics de Boston à 26 ans, où il devient un intérieur important dès sa première saison. Avec 15.1 points et 7.2 rebonds, il finit 2e au vote des rookies de l’année. L’année suivante, il devient le meilleur rebondeur, contreur et 2e meilleur marqueur de Boston. Il continuera d’améliorer ses statistiques en atteignant 19.7 points par match et 9.8 rebonds pour sa troisième saison en NBA.

En 1994, la sélection croate échoue en demie finale des championnats du monde. Il est nommé dans le meilleur 5 de la compétition.

Néanmoins, il joue de moins en moins de matchs, étant miné par les blessures. Il ne dispute que 25 matchs pour sa 4e et dernière saison à Boston, et loupe en tout 104 matchs en 4 ans.

De ce fait, il rentre en Europe après une courte expérience en NBA, expérience concluante sur un plan sportif mais difficile en termes de blessures. À seulement 30 ans, il quitte la grande ligue et rejoint les Grecs du Panathinaïkos. Il remporte 2 titres du championnat grec sur les deux années à suivre. Il reviendra en Croatie en 1999 après ce second titre grec, jouant une saison avec Zadar. Il fera une nouvelle saison en Grèce à l’Olympiakos, puis dans la capitale croate pour le Cibona Zagreb.

Il achèvera sa carrière là où tout à commencer, revenant au Jugoplastika Split. L’équipe a entre-temps changé de nom pour devenir le KK Split. Il prend donc sa retraite à 36 ans après une carrière européenne pleine de trophées et une carrière NBA malheureusement pleine de blessures. Il est aujourd’hui encore impliqué dans les affaires du KK Split, étant l’actuel président du club.

SES STATS NBA

  • Points: 3 733 soit 16,7 par match.
  • Rebonds: 1 883 soit 8,4 par match.
  • Contres: 282 soit 1,3 par match
  • Matchs: 223 matchs NBA disputés, 4 matchs de playoffs NBA disputés

SON PALMARÈS

  • Vainqueur de la Coupe des clubs champions 1989, 1990
  • Vainqueur de la Coupe Korac 1992
  • MVP de la finale de Coupe des clubs champions 1989
  • Champion de Grèce en 1998 et 1999
  • Champion de Yougoslavie en 19881989 et 1990
  • Champion de Croatie en 2002 et 2003
  • NBA All Rookie Second Team en 1994
  • Médaille d’argent aux Jeux olympiques d’été de 1992 à Barcelone 
  • Médaille d’argent aux Jeux olympiques d’été de 1988 à Séoul 
  • Médaille de bronze au championnat du monde en 1994 
  • Médaille d’or au championnat d’europe en 1989 et 1991 
  • Médaille de bronze au championnat d’Europe en 1987, en 1993 et 1995 
  • Médaille d’or au Championnat du monde junior en 1987

SA PLUS BELLE SAISON NBA EN IMAGES

Crédits photo : Celtics Life

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Antoine Abolivier (66 Articles)
Etudiant breton se destinant au journalisme, fan de basket depuis toujours et inconditionnel des Spurs depuis au moins aussi longtemps. Présent aussi sur Twitter, @AAbolivier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s