Breaking News

Les 48 pts sans le moindre lancer-franc d’Hakeem Olajuwon en 1997

Les plus belles perfs

Une affiche qui ne fait pas saliver. Houston privé de Clyde Drexler et Charles Barkley affrontent à domicile les Nuggets. Sans leurs superstars, les Rockets vont s’appuyer sur leur pivot légendaire, Hakeem Olajuwon, auteur d’un de ses meilleurs matchs en carrière !

Le fameux trio de papys au Texas a connu de multiples problèmes physiques pendant toute la saison et après un début en fanfare (20 victoires – 2 défaites), les Rockets se sont vite retrouvés à court de talent et de jus. Les Nuggets ont eu une intersaison compliquée, les départs de Dikembe Mutombo à Atlanta et Mahmoud Abdul-Rauf à Sacramento conjurés avec ceux de Brian Williams (pause avant de signer aux Bulls en fin de saison) ou Reggie Williams (Indiana) n’ont pas vraiment été comblés. Les vétérans Mark Jackson, Ricky Pierce et l’ex-rocket, Kenny Smith ne font pas des merveilles, tandis que Ervin Johnson, l’ancien pivot des Sonics qui était en finale contre Chicago quelques mois avant, est loin d’avoir la carrure du pivot congolais.

Le 30 janvier 1997, les deux équipes se rencontrent au Compaq Center de Houston. Pierce semble retrouver une seconde jeunesse, Ellis est adroit, Jackson distribue les caviars à la pelle (17 !) et même Ervin « Tragic » Johnson se démène (11 pts – 15 rebs – 7 blks). Un homme va pourtant leur donner le tournis : Hakeem Olajuwon. Il nous offre toute sa classe et sa science technique, dans la raquette : jumpshot, turnaround, dream shake pour une addition de 48 pts… sans le moindre lancer-franc ! 24/41 aux tirs, une performance incroyable car il s’agit toujours d’un record NBA pour le plus grand nombre de points sans inscrire un LF.

Seul Kareem Abdul Jabbar avait fait aussi bien en 1973 avec les Bucks. A noter aussi la célèbre claquette dunk d’Antonio McDyess sur un tir primé raté de Dale Ellis. Malgré ce festival d’Hakeem, Houston perd la rencontre. On pense tout de même au médecin de Denver qui a dû vider son stock de doliprane aux intérieurs qui se sont succédés en étant humiliés les uns après les autres par The Dream.

LE BOX SCORE DU MATCH

Cliquez ici

LES HIGHLIGHTS DE LA RENCONTRE

 Crédits photo : Clutchcity.net

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Pred (317 Articles)
Fan de MJ, d'Hakeem, Bird et Sir Charles notamment, déteste les Sonics et le Thunder, peu d'amour pour les Lakers, mais adore par-dessus tout le basket "tough". A passé plus de 10 ans sur la toile basket à débattre et râler comme tout vieux qui se respecte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s