Breaking News

Jerry West, le seul joueur de l’histoire sacré MVP des Finales sans être champion NBA

Portrait

Jerry West, âgé aujourd’hui de 76 ans, changeait souvent de dimension lors de l’approche de la fin du match. La victoire lui collait à la peau et il fit gagner de nombreux matchs à son équipe grâce à des shoots de dernière secondes d’où son surnom « Mr Clutch ». Seul joueur sacré MVP des Finales sans être champion NBA, il est en passe d’être relayé par un certain Lebron James. Portrait…

Jusqu’à l’arrivée de Michael Jordan il posséda la meilleur moyenne de points marquée par match lors des phases finales(29,1). Durant les séries de playoff il haussait son niveau de jeu et paraissait toujours plus fort. En 1960 il remporta les jeux olympiques de Rome et se fit drafté dans la foulée par les Lakers, qui déménagea dans le même temps de Minneapolis pour se diriger vers Los Angeles.

Il était très tenace en défense ce qui lui a valu d’être sélectionné à quatre reprises dans la meilleurs équipe défensive de l’année mais sa force principale était belle et bien offensive avec notamment dix apparitions dans la meilleure équipe de la ligue et une moyenne de points qui atteignait certaines saisons la barre des 30 points par match. En carrière il est à la 4ème position des meilleurs marqueurs sur sa moyenne par match avec 27.03 points par match. Il recule au 5ème rang si on inclue à ce classement Lebron James.

Jerry1Il ne gagna qu’un titre NBA en 1972, ce qui peut paraître étonnant au vu de la qualité de son équipe mais lorsqu’on y regarde de plus près on s’aperçoit qu’il perdit 8 fois en finale. La faute à leurs grands rivaux, les Celtics de Boston, contre qui ils se sont incliné six fois tout d’abord (1962, 1963, 1965, 1966, 1968 et 1969) puis  deux nouvelles défaites vinrent  s’ajouter à la liste contre les New-York Knicks cette fois-ci (1970 et 1973). Cas unique dans l’histoire, il fut élu meilleur joueur des finales en 1969, sans pour autant avoir été champion dans le même temps.

Il joua 14 saisons en NBA et fut appelé à 14 reprises pour jouer le match des étoiles qui réunit les meilleurs joueurs sur l’année en cours. A l’âge de 36 ans, lors de son ultime saison, il était toujours très efficace avec une moyenne de points à 22.8 et en faisant joué ses partenaires puisqu’il effectua cette saison là 607 passes décisives. Il devint par la suite entraîneur puis manager des Lakers et remporta  trois titres de champions à ce poste.

Grande légende de la balle orange, sa silhouette a été utilisée pour apparaître sur le logo officiel de la NBA. Sa reconversion a donc été une réussite. En tant que General Manager des Lakers, il est celui qui a fait signé Shaquille O’Neal en 1996 et qui a recruté Kobe Bryant en 1998 (13e choix de la Draft) en échange de Vlade Divac dans un échange avec les Hornets de Charlotte.

SES STATS NBA

Jerry West

  • Points: 25 192 soit 27.0 par match.
  • Rebonds:  5 366 soit 5.8 par match.
  • Passes: 6 238 soit 6.7 par match
  • Matchs: 932 match NBA disputés, 153 en playoffs

SON PALMARÈS

Comme joueur

  • Champion NBA en 1972
  • MVP des finales NBA en 1969
  • 14 fois NBA All Star de 1960 à 1974
  • MVP du All Star Game en 1972
  • 10 fois élu au sein de la All NBA Furst Team de 1962 à 1967 et de 1970 à 1973
  • 2 fois élu au sein de la All NBA Second Team en 1968 et 1969
  • 4 fois élu au sein de la All NBA Defensive First Team de 1970 à 1973
  • Élu au sein de la All NBA Defensive Second Team en 1969
  • Meilleur marqueur NBA en 1970 avec 31.2 points
  • Meilleur passeur NBA en 1972 avec 9.7 passes
  • Figure parmi les meilleurs joueurs du 25e et 50e anniversaire de la NBA
  • Son maillot n°44 est retiré par les Lakers
  • MOP du Final Four NCAA en 1959
  • 2 fois élu au sein de la All American First Team en 1959 et 1960

Comme dirigeant

  • Champion NBA en 1985, 1987, 1988 et 2000
  • 2 fois élu Executive of the Year en 1995 et 20014

LA CARRIÈRE DE JERRY WEST EN IMAGES

Crédits photos : NBAE/Getty Images

Advertisements
About Patrick Parizot (676 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s