Breaking News

[insolite] Karl Malone et Dennis Rodman, les seigneurs du ring

Trash Talk

Fatalement, intensité et engagement sont de mise quand des types de 2m pour 100kg s’affrontent pour prendre la position au rebond. Ce sont justement deux spécialistes du rebond qui en 1998 décideront de monter sur les rings de la WCW pour transposer leur duel là ou on ne l’attendait pas forcément.

Si Shaquille O’Neal avait déjà en 1994 fait une incursion dans le monde du catch en devenant le temps d’une soirée le manager de Hulk Hogan, cette fois ci, Karl Malone et Dennis Rodman seront bien sur le ring. La WCW décide de surfer sur l’affiche des deux dernières finales NBA qui voyaient s’affronter dans la peinture  » The Mailman  » et  » The Worm  » sous les couleurs de leurs franchises respectives, les Utah Jazz et les Chicago Bulls. Eric Bischoff, le président de la  WCW et spécialiste du sport spectacle décide d’envoyer les deux ailiers forts sur le ring pour prolonger le duel. Rodman n’est pas un novice en la matière puisqu’il était déjà intervenu au sein de la fédération en 1997.

Pour Malone ça sera le baptême du feu. Les deux hommes ont rendez-vous le 12 Juillet 1998 lors du Pay-Per-View estival de la WCW, le  » BASH AT THE BEACH « . Pour donner du rythme au match et afin d’encadrer les deux basketteurs, ces derniers s’affronteront dans un match par équipe ou ils seront associés à des vétérans de la discipline ; Diamond Dallas Page fera équipe avec Karl Malone et Dennis Rodman pourra compter sur Hulk Hogan pour l’épauler. Inutile de préciser que ces deux catcheurs ont été champions à de nombreuses reprises et que leurs présences aux côtés de nos deux « rookies » du ring n’est pas un hasard.

MALONE VS RODMAN WRESTLINGC’est dans la Cox Arena de San Diego, chauffée à blanc par 10 000 fans que les quatre hommes montent sur le ring. Dennis Rodman et son look bariolé ne dépareille pas du tout au sein de l’univers détonant du catch américain. Il utilise toutes les ficelles de son personnage extravagant et compense ainsi un niveau de catch plus que moyen bien qu’explosif. De son côté, Karl Malone étonnera les observateurs en affichant une classe naturelle (on le retrouve ici très affûté physiquement) et en couplant un certain standing à une technique très correct. La preuve que Malone est un besogneux et qu’il s’est préparé avec attention pour l’évènement. Cependant il ne prendra pas sa revanche sur Rodman suite aux deux finales successives perdues par Utah contre Chicago. C’est en effet  » The Worm « , qui se fait appeler ici  » Rodzilla  » et Hulk Hogan qui remporteront le match.

Un match qui ne proposera pas un très haut niveau  » in-ring « , mais qui se rattrape allègrement par la présence des deux stars de la NBA qui propose ici aux fans de basket de mettre enfin un point final à leurs affrontements qui avaient débuté sur les parquets. Le charisme des 4 combattants fait le reste et ça fonctionne. Pour l’anecdote, nous retiendrons que Rodman et Malone ne seront que rarement opposés au cours du combat. Question de sécurité d’abord et bien entendu de crédibilité pour la compagnie qui ne pouvait pas se permettre de lâcher deux  » rookies  » sur le ring au même moment lors de son plus gros show de l’année (imaginez un peu Hulk Hogan et John Cena dans les cinq de départ du All-Star Game par exemple). Presque 20 ans après, ce combat reste donc un moment insolite pour les fans de basket. Il peut cependant être considéré comme un agréable divertissement sportif (les deux hommes assureront tout de même un combat d’une demi-heure), certes un peu kitsch pour les personnes qui ne sont pas rompus aux us et coutumes du catch. Mais après tout, voir Karl Malone dans un pantalon en lycra moulant à limite du violet, ça vaut bien quelques minutes de votre journée non ?

LES HIGHLIGHTS DE RODMAN LORS DU COMBAT 

MALONE VS RODMAN LORS DES FINALES 1996 

Crédits photos : ogrocki.com/makingpages.com

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Waka Bayashi (87 Articles)
Enfant des eighties, c'est au début des années 90 que je découvre la NBA. En 1993 j'obtiens mon brevet des collèges grâce à l'épreuve de Géographie au cours de laquelle je localise les plus grandes villes sur la carte des Etats-Unis, en ajoutant entre parenthèses le nom des franchises de la ligue, en espérant secrètement quelques points bonus. Fan des joueurs avec un taux de trash-talking élevé (coucou Reggie Miller), j'ai intégré l'équipe de Basket Rétro afin que mes parents soient fiers de moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s