Breaking News

Disparition de Darryl Dawkins à l’âge de 58 ans, un pionnier de la balle orange s’en est allé

Décès

Une nouvelle légende du basket s’en est allé.  Darryl Dawkins s’est éteint hier à l’âge de 58 ans. Véritable pionnier dans l’histoire de la balle orange en devenant un des premiers joueurs à passer directement du lycée à la NBA, « Chocolate Thunder » était également connu et reconnu pour les nombreux plexiglas qu’il avait détruits sur son passage.

Pivot de 2,13 mètres pour près de 150 kilos, Darryl Dawkins a été un joueur dominant dans la peinture, grâce à ses muscles, un peu à l’image d’un Shaquille O’Neal avant l’heure. La puissance animale des dunks posés par Darryl Dawkins lui a notamment valu d’être remarqué en explosant littéralement des paniers… deux fois, en l’espace de deux mois. Le 5 décembre 1979, Dawkins dunke si fort qu’il brise la planche et arrache le cercle qui tombe au sol. Des bouts de plexiglas pleuvent sur le terrain, devant un public médusé. Lui-même est assez surpris, comme s’il venait de découvrir l’étendue de sa force.

«C’est avec grande tristesse que nous vous faisons part du décès de Darryl Dawkins, victime d’une crise cardiaque. Darryl a touché beaucoup de gens dans sa vie grâce à son grand sourire, sa personnalité et ses dunks, mais surtout à son immense générosité», a indiqué la famille Dawkins.

Il récidivera, le 13 novembre de la même année, explosant la défense des Spurs et encore une fois le plexiglas sur un dunk rageur dans le trafic. Cette fois, il ne tombe pas, s’éloigne calmement du panier et laisse la pluie de verre s’abattre sur les joueurs et la coupe afro de son coéquipier Julius Erving.

En brisant ainsi le panier, les dunks de Darryl Dawkins deviennent cultes, ils sont encore aujourd’hui un des faits d’armes les plus impressionnants du sport américain. 12 pts et 6 rbds en 15 saisons NBA, passées essentiellement entre les Sixers et les Nets. Il a ensuite filé vers l’argent facile du championnat Italien, où il fait une belle carrière européenne avec Torino, Milano et Forli, avant de terminer sa carrière avec les Harlem Globetrotters et dans les championnats mineurs Américains.

SES 20 PLUS BEAUX DUNKS EN IMAGES

Crédits photo : LeHightValleyLive

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (688 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s