Breaking News

Bug de l’An 2000 : les 2 grosses performances de Gary Payton à Vancouver et Houston

Les plus belles perfs

Pour beaucoup de personnes, Gary Payton, c’est avant tout l’un des meilleurs défenseurs à son poste dans l’histoire de la NBA et une machine à distiller les alley-hoop à Shawn Kemp dans les années 90. Seulement on oublie aussi que The Glove était au sommet de son art offensif au début du nouveau millénaire.

Gary Payton n’a jamais vraiment été porté sur le scoring. Pourtant après le départ de Shawn Kemp, le déclin de Vin Baker et le départ des cadres, il a bien été obligé de prendre plus de responsabilités de ce côté du terrain. Le 13 mars, déplacement chez les faibles Grizzlies. Après avoir joué la veille contre Toronto et un triple-double dans la valise, Payton semble ne pas être atteint par la fatigue et va faire payer cher, le jeune Mike Bibby. En 43 minutes, ça nous donne 40 points, 11 passes et 3 interceptions en sortant toute sa panoplie de feintes et de finger roll. Une victoire dans la douleur car il a fallu contrer la grosse performance de Bryant « Big Country » Reeves. Un moment collector avec Dennis Scott sous le maillot de Vancouver et Vernon Maxwell sous le jersey des Sonics!

Un mois plus tard, c’est au Texas que Gary nous offre une démonstration face à un autre jeune talent de la ligue, Steve Francis. Si le jeune prodige des Rockets s’en sort avec les honneurs, c’est son coéquipier Cuttino Mobley qui alimente la marque avec ses 35 points. The Glove est encore une fois au four et au moulin, à la limite d’un nouveau triple-double: 43 pts – 11 rebonds – 4 interceptions et 7 passes, victoire des Sonics.

LES HIGHLIGHTS CONTRE HOUSTON

LES HIGHLIGHTS CONTRE VANCOUVER

 Crédits photo : Bleacher report/Getty images

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Pred (317 Articles)
Fan de MJ, d'Hakeem, Bird et Sir Charles notamment, déteste les Sonics et le Thunder, peu d'amour pour les Lakers, mais adore par-dessus tout le basket "tough". A passé plus de 10 ans sur la toile basket à débattre et râler comme tout vieux qui se respecte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s