Breaking News

Playoffs 1994 : le poster dunk de Kevin Johnson sur Hakeem Olajuwon

Basketball Moves

Joueur de petite taille, Kevin Johnson n’a jamais été complexé pour aller défier (beaucoup) plus grand que lui.  L’arrière bondissant des Suns va d’ailleurs se payer le luxe de postériser Hakeem Olajuwon durant les playoffs de 1994.

15 mai 1994, les demi-finales de la Conférence Ouest voient s’affronter les Suns de Phoenix et les Houston Rockets. Menés 2-1 dans la série, les Texans sont remontés comme jamais pour ce quatrième match. A Phoenix, où se joue cette rencontre, l’intensité est palpable au sein de l’America West Arena.

KJDominateur, de la tête et des épaules, dans la raquette Hakeem « The Dream » Olajuwon permet aux siens de maintenir un écart confortable tout au long du match. Alors qu’il reste moins de 3 minutes à jouer, les Rockets entretiennent leur avance (96- 85).  C’est à ce moment précis que Kevin Johnson remonte la balle pour Phoenix en attaque.

Feu follet inarrêtable tout au long de la partie, KJ n’a eu de cesse de donner le tournis aux défenses de Kenny Smith et du rookie Sam Cassel avec 38 unités à son compteur ainsi que 12 passes décisives.

En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, il décoche un tir à longue distance sur la tête de Smith. Le tir est manqué et le rebond échoue dans les mains de son coéquipier, Danny Ainge, qui lui redonne aussitôt la gonfle. L’explosif meneur des Suns prend alors la ligne de fond avec un premier pas rapide qui laisse derrière lui son opposant direct.

Venu en aide pour défendre le cercle, Olajuwon vient prendre position pour tenter de le bloquer. Malheureusement pour lui,  le rêve vire immédiatement au cauchemar pour Hakeem. Avec ses jambes de feu, Johnson décolle aussitôt comme une fusée pour écraser un énorme dunk « In your face » sur la tête de l’un des meilleurs pivots défensifs de toute l’histoire.

L’onde de choc du dunk fait trembler tout  l’état de l’Arizona qui vibre alors pour cette action d’anthologie de leur numéro 7 fétiche, malgré la défaite. Du haut de son 1m85, le principal intéressé laisse aussitôt exploser sa rage et sa jubilation, conscient qu’il s’agit sans doute du geste le plus mémorable de sa carrière. Devenu depuis maire de Sacramento, KJ est revenu  sur ce moment fou:

Quand j’ai fait ce dunk je sautais dans tous les sens, j’étais tellement excité. Je suis au milieu de terrain et je vois déjà son ombre venir. Je le regarde et je pense « Wow, c’est lui ». Il vient vers moi et me dit « petit homme, tu m’as eu cette fois mais ne recommence pas petit homme. Ne recommence pas »

L’un des dunks les plus mémorable de la franchise de l’Arizona va même connaître l’insigne honneur d’être immortalisé à travers une peinture. Après le poster dunk, le tableau dunk?

Montage Une : Julien Mc Laughlin

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Julien Mc Laughlin (66 Articles)
Pratiquant assidu de la balle orange depuis plus de 25 ans, l'oeil nourri par les glorieux matchs NBA diffusés sur Canal+ dans les 90s - twitter : @NBAckInTime - @jumclaughlin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s