Breaking News

Eurobasket 2003 : privé de finale, la France échoue au pied du podium

Eurobasket

Il y a 12 ans, l’Equipe de France avait réalisé un superbe parcours à l’Eurobasket en se qualifiant pour les demi-finales. A ce stade de la compétition, elle s’était inclinée face à la Lituanie. Le tournoi n’était pas fini pour autant pour les Bleus qui devaient aller chercher la médaille de bronze lors du match de la 3ème place. Mais l’Italie les a privés de cette récompense en gagnant ce match à enjeu : 69-67. Les précisions de Basket Rétro sur ces deux rencontres conclus par deux déceptions.

La Suède accueillait en 2003 l’Eurobasket. La France, coachée par Alain Weisz, avait merveilleusement bien entamé cette compétition en se qualifiant pour les demi-finales après avoir battu la Russie 76-69 en quart. Le 13 septembre, elle retrouvait ainsi en demi la Lituanie à la Globe Arena de Stockholm.

UNE DEMI-FINALE QUI SE JOUE SUR DES DÉTAILS

Lors de cette demi-finale, la France avait mal commencé la partie en encaissant un 7-0 après moins d’une minute de jeu. Dans le premier quart-temps, les Bleus s’étaient ressaisis en infligeant à leur tour un run : 10-0. La Lituanie avait mené la danse au score. Mais les Français ne s’étaient pas laissés trop distancés. Elle n’a pu prendre les commandes de cette demi à cause d’un pourcentage exécrable à 3-points : 1/10 dans cet exercice à la mi-temps. Après 20 minutes de jeu, la Lituanie menait de 8 points : 45-37. Côte Français, le tandem Tony Parker Tariq Abdul-Wahad avait marqué une bonne partie des points en attaque, laissant permettre à leurs coéquipiers de toujours croire à la qualification pour la finale.

La lutte aux rebonds entre Français et Lituaniens lors de la demi-finale à l'Euro 2003 (c) Fiba Europe

La lutte aux rebonds entre Français et Lituaniens lors de la demi-finale à l’Euro 2003 (c) Fiba Europe

Les Français étaient parvenus ensuite à revenir dans la partie en seconde mi-temps grâce à leurs beaux efforts en défense et à une meilleure attaque que la Lituanie dans le 3e quart-temps gagné 23-13. Ils sont même allés prendre les devants au score avec un petit matelas de 5 points. Mais les Lituaniens avaient scoré 9 points d’affilée au cours des dix dernières minutes extrêmement défensif du match (16-10, score du 4e QT en faveur de la Lituanie). Avec deux unités de retard et 16 secondes à jouer, la France avait l’occasion d’égaliser et d’arracher la prolongation.

Mais Tony Parker, tout jeune champion NBA avec les Spurs en 2003, perdait alors le ballon le plus important du match. La Lituanie s’est imposée 74-70 et s’est offert une place en finale de l’Euro 2003. Le meneur des Spurs a fini meilleur scoreur des Bleus (24 points et 3 passes, en jouant la totalité du match (40 minutes) devant Tariq Abdul-Wahad (16 points et 8 rebonds). En face, la Lituanie a excellé avec le match complet de Sarunas Jasikevicius (proche du triple-double : 11 points, 10 rebonds et 7 passes), et les bonnes performances de Saulius Stombergas (22 points et 5 rebonds) et Ramunas Siskauskas (11 points et 8 rebonds). La Lituanie a donc stoppé les Bleus les privant d’une finale de championnat d’Europe. Un moment que la France n’avait plus connu à cet instant-là depuis 1949 (défaite face à l’Egypte en finale cette année : 57-36).

Si les Bleus étaient privés de l’or et de l’argent, ils leur restaient une chance de glaner la médaille de bronze dans le cadre du match pour la troisième place face à l’Italie. La France connaissait bien leurs adversaires italiens puisqu’en phase de poules les Français les avaient surclassés lors du deuxième match de poule. Un succès de 33 points : 85-52 (16 points de Tariq Abdul-Wahad, 14 pour Cyril Julian).

MATCH POUR LE BRONZE : UN 23-1 ENCAISSE PAR LA FRANCE

Tony Parker au lay-up lors de France - Italie (c) Ciamillo-Castoria - Fiba Europe

Tony Parker au lay-up lors de France – Italie (c) Ciamillo-Castoria – Fiba Europe

A la Globe Arena de Stockholm, en début de rencontre, la France a pris le match par le bon bout en menant 12-5 au milieu du premier quart-temps. Mais les Italiens ont collé un sévère 23-1 aux tricolores à cheval entre le milieu du 1er QT et le début du 2e QT. L’Italie menait alors 28-13 et avait fait la course en tête jusqu’à la mi-temps : 39-27. Giacomo Galanda marquera 7 points sur les 23 dans ce run. Les tricolores se sont montrés excessivement médiocres aux tirs avec un piteux 0/11 derrière la ligne à 3 points et seulement 25 % de réussite aux tirs. Tariq Abdul-Wahad était le symbole de cette panne d’adresse avec 0/5.

Au retour des vestiaires, les hommes d’Alain Weisz ont réglé la mire et montré un tout autre visage à l’image de la bonne défense exercée par Boris Diaw, Moustapha Sonko et Jérôme Moiso. Les Français revenaient alors dans le match et ne comptaient plus que six unités de retard à la fin du troisième quart-temps (remporté 20-14). Les Italiens menaient alors que 53-47. Les transalpins subissaient la pression des Français et perdaient leur avance au tableau d’affichage à cause d’un panier de Tony Parker. Ses deux points permettent à la France de repasser devant 64-63 avec 2 minutes à jouer.

UN RÉVEIL INSUFFISANT EN 2EME MI-TEMPS

On pensait alors que l’Italie allait baisser de rythme et que la France prendrait les commandes du match. Or, les Français sont retombés dans leurs travers avec une nouvelle panne d’adresse à 3-points, une mauvaise gestion des possessions, des shoots forcés. L’Italie en a profité alors pour passer devant à nouveau : 67-66 à 18 secondes de la fin puis 69-66 à 16 secondes. Tony Parker avait la balle pour égaliser mais son lay-up est loupé. Coup de sifflet final. Défaite 69-67 des Bleus malgré la superbe deuxième mi-temps de Tony Parker (24 points au total dont 18 en seconde période + meilleur marqueur de l’équipe sur tout le tournoi avec 18 points de moyenne).

Cette nouvelle rencontre face aux Italiens avait une toute autre saveur par rapport au match de poule. D’ailleurs, plusieurs chiffres traduisent le match compliqué qu’avait vécu l’Equipe de France : seulement 2 passes décisives au compteur, un 3/24 à 3-points dont 1/7 pour Parker, 1/8 pour Laurent Foirest et 1/5 pour Moustapha Sonko. A l’inverse, l’Italie avait brillé grâce notamment à Denis Marconato (double-double : 16 points et 10 rebonds), Giacomo Galanda (15 points, 7 rebonds et 5 passes). Elle a célébré sa victoire comme si elle avait remporté le tournoi final. Avec ce succès, les Italiens avaient obtenu sa place pour les JO d’Athènes.

La joie de Jasikevicius et de la Lituanie après la demi-finale (c) Fiba Europe

La joie de Jasikevicius et de la Lituanie après la demi-finale (c) Fiba Europe

Après avoir débuté de manière éclatante cet Euro 2003 (voir recap du parcours en fin d’article), la France espérait une meilleure fin de parcours dans cet Euro. Elle aura tout perdu dans cette compétition : pas de finale, pas de médaille de bronze et pas de qualification aux JO d’Athènes (qu’elle aurait pu valider si elle se hissait en finale ou avait gagné le match de la 3ème place). Tout se passe alors très vite dans un championnat d’Europe.

LE PARCOURS DES BLEUS A L’EURO 2003

  • France – Bosnie : 98-76 (1er match de poule)
  • France – Italie : 85-52 (2e match de poule)
  • France – Slovénie : 88-82 (3e match de poule)
  • France – Russie : 76-69 (quart de finale)
  • Lituanie – France : 74-70 (demi-finale)
  • Italie – France : 69-67 (match pour la 3ème place)

L’EFFECTIF D’ALAIN WEISZ A L’EURO 2003

LA DEMI-FINALE DE L’EURO 2003 : LITUANIE VS FRANCE

Crédits photo Image Une : FIBA Europe

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (425 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s