Breaking News

[Reportage] L’hommage vibrant de Coubertin à Hervé Dubuisson

Reportage

Le 13 novembre dernier, la salle de Pierre de Coubertin à Paris a tenu à rendre hommage à Hervé Dubuisson, joueur historique et légendaire du basket français. En marge de la rencontre de Pro A entre Paris-Levallois et Chalon, d’anciennes gloires du basket étaient présents pour applaudir et féliciter la carrière de « Dub » avant le début de ce match. Reportage de Basket Rétro.

A 20h20, sur le parquet de Paris-Levallois (PL) à Pierre de Coubertin, le consultant basket de BeIn Sports Jacques Monclar annonce au micro quelques mots de présentation sur la carrière d’Hervé Dubuisson puis ce joueur talentueux du basket hexagonal fait son entrée au milieu du terrain. Avant le coup d’envoi du match de la huitième journée de Pro A entre le PL et Chalon, l’ancien joueur du Stade Français (1982-1986), du Racing Club de Paris (1986-1993) et de Sceaux (1993-1994), papier en main, lit le discours écrit sur celui-ci dans cette salle omnisports où il a tant brillé.

Exprimant son émotion, l’ex-ailier et natif de Douai a tenu à remercier le public parisien d’avoir fait le déplacement. A la fin de ces quelques minutes de discours, un tonnerre d’applaudissements résonne dès lors à Coubertin en présence tout autour de la salle de sa femme Madléna, Jean-Pierre Siutat, Yannick Souvré, Paoline Ekambi, Richard Dacoury, David Cozette, Frédéric Fauthoux, Antoine Rigaudeau, Jean-Denys Choulet, Alain Béral, les rosters des deux équipes et pleins d’autres acteurs du ballon orange.

SÉANCE DE DÉDICACE DE SON LIVRE

A la mi-temps du match aux alentours de 21h30, le speaker de Coubertin demande à tous les acteurs du basket de se réunir au centre du terrain pour une photo de famille et immortaliser ce moment merveilleux avec bien évidemment Dubuisson au milieu. Avant cette vague d’acclamations, en face des portes d’entrée de Coubertin, derrière la boutique du PL avec maillots et shorts parisiens discernables, dès 19h30, Hervé Dubuisson a pendant 30 minutes participé à une séance de dédicaces de son autobiographie « Une vie en suspension » rédigée par la plume de la journaliste Stéphanie Augé, présente à ses côtés.

Hervé Dubuisson pour la photo de famille (c) Basket Retro - RS

Hervé Dubuisson pour la photo de famille (c) Basket Retro – RS

On peut notamment apercevoir un enfant discuté avec Dub qui lui parle de son travail au club d’Antibes lui précisant qu’il s’occupe du recrutement chez les Sharks. Là où se trouve un kakémono sur lequel est visible la couverture de cette autobiographie, des adultes, des enfants, ou encore des adolescents, en plus de se procurer le livre, ont pris le temps de se prendre en photo, de serrer la main et de discuter avec une des gigantesques stars du basket français. Preuve que celui qui a été meilleur marqueur du championnat de France à huit reprises est d’une telle gentillesse, disponible et généreux.  

Avant le début de la rencontre, Basket Rétro s’était faufilé dans la salle VIP de Coubertin pour interroger Frédéric Forte, président actuel du CSP Limoges qui s’est rappelé du joueur exceptionnel qu’était donc Hervé Dubuisson : « Enorme joueur. L’homme des records. Premier gars qui aurait pu jouer en NBA. Un talent digne des joueurs NBA qui était en avance sur son temps. Il a fait des cartons tout au long de sa carrière. C’est un des rares joueurs qui  a su être performant à Paris où il est dur de l’être qu’ailleurs. Il a fait une carrière immense. J’ai eu la chance de le croiser, de faire des All-Star Game avec lui. Il est tout ce qu’un gosse de 10 ans rêve un jour d’être. Il était grand, beau, athlétique, courait, shootait de loin, et smashait. Si un jour, je pouvais avoir une de ses qualités, je serais heureux. Il avait tout dans ses mains. Il était injouable. C’est le talent pur avec des gestes d’exception ». Dans cette même salle VIP, on a pu découvrir des coupures de presse, des photos de la carrière de Dubuisson qui étaient encadrées et accrochées sur plusieurs murs.

LA FAMILLE BASKET UNANIME ENVERS LE DUB

Dès le coup de sifflet final du match PL-Chalon, l’homme aux 254 sélections en équipe de France s’est montré ravi de cette soirée en son honneur : « Je tiens à remercier Paris-Levallois pour son invitation.  J’ai joué longtemps au Stade Français, au Racing et à Sceaux. On m’a rendu un super hommage. J’en suis très heureux. Je les remercie de tout cœur ». Après ce match de Pro A, d’autres anciennes gloires du basket français ont adressé un message de sympathie pour le Dub et sa grande carrière de basketteur dont certains nous ont fait partager des anecdotes :

« Hervé Dubuisson, c’est toute ma jeunesse. Je suis arrivé à Paris pour jouer au Racing Paris Basket. Hervé jouait à ce moment-là à Paris. Françoise Amiaud me faisait découvrir les joies de la capitale avec Hervé. Tous les endroits sympathiques de cette ville s‘ouvraient. Hervé ne s’en rappelle pas. Je lui en ai parlé. Je lui ai dit merci et me demandait pourquoi. Et je lui dis « Tu m’as fait découvrir Paris ». Hervé, c’est le shoot par excellence. Moi et d’autres anciennes gloires du basket sommes venus pour lui ce soir pour le féliciter et lui dire que sa carrière est juste exceptionnelle. Faut savoir qu’il est extrêmement gentil. Les gens avaient envie de le lui dire par leur présence. Pleins d’autres auraient voulu venir mais tout le monde n’est pas Parisien. On sait les moments difficiles qu’il a vécus. On voulait lui montrer qu’on était tous là. (Yannick Souvré, ancienne joueuse de Bourges)

« Il y a besoin de plus qu’un mot pour parler de la carrière d’Hervé Dubuisson. C’est un joueur que j’ai beaucoup admiré. J’aimais son aisance, son shoot. J’aurais aimé avoir un tir comme le sien. Il m’a toujours inspiré. Je le craignais lorsque je le rencontrais. S’il était dans un bon jour, il pouvait être intenable ». (Richard Dacoury, ancien joueur du CSP)

« C’est le premier joueur à avoir passé un cap sur le basket et son jeu moderne. C’est un joueur qui dépareillait par son shoot, ses qualités athlétiques, avait cette envie de scorer. C’était le premier pour moi avec Alain Gilles qui avait dans l’âme cette envie de scorer des points. C’est un joueur beau à voir jouer ». (Frédéric Fauthoux, assistant coach de Paris-Levallois et ancien meneur de Pau-Orthez)

« Hervé Dubuisson est un des grands joueurs français de notre sport. C’est le premier joueur français à être allé faire des camps NBA avec les New Jersey Nets. Ce n’est pas rien. C’est le joueur qui a porté le drapeau français aux Etats-Unis. C’est un poignet en or exceptionnel avec un shoot fantastique. C’est une élégance au niveau du jeu, un franc-parler plein d’humour. C’est une tignasse avec des cheveux longs. C’est le basket parisien en lui-même puisqu’il a été présent à Paris et d’autres clubs franciliens. (Antoine Rigaudeau, entraîneur du Paris-Levallois et ancien joueur de Cholet)

Suivant le match PL-Chalon, David Cozette était présent également à Coubertin. Après avoir interviewé pour l’Equipe 21, l’ailier du PL Louis Labeyrie pour son match, le commentateur phare du basket s’est arrêté aussi pour Basket Rétro pour nous faire part d’un souvenir marquant avec Hervé Dubuisson : « Hervé est une légende. Il pouvait shooter dans toutes les positions. Quand j’étais jeune journaliste à Eurosport, je devais avoir  25 ans, il était coach à Antibes. Il s’amusait à me montrer comment shooter assis sur une chaise du milieu de terrain ou depuis le premier rang des tribunes. J’ai même pas essayé. C’était impossible. Seul lui était capable de faire ce genre de choses. Par rapport à la différence d’âge qu’on a, ado j’ai vu mes premiers matchs de basket où il y avait Hervé Dubuisson avec l’Equipe de France. C’est à l’époque où les matchs passaient sur Antenne 2. Gamin, il me faisait rêver. J’ai pu le côtoyer dans les années 90. J’ai pu commenter des matchs quand il était coach. C’est un bonheur de pouvoir rencontrer l’un des basketteurs qui a bercé ma jeunesse ».

Ce soir du 13 novembre, le basket français n’a pas oublié une de ses immenses figures du basket français : Hervé Dubuisson, dit Dub La Gachette. Il a même apposé sa signature sur une affiche pour Basket Rétro (voir ci-dessous). Pour ceux qui nous lisent, Basket Retro s’était entretenu avec Dub. Pour le lire ou le relire, cliquez sur les liens ci-dessous :

Son interview :

Son portrait : 

Son infographie

LES PHOTOS DE LA SOIRÉE A COUBERTIN

Photo Une : Julien McLaughin pour Basket Rétro

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (430 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s