Breaking News

[Retraite] Clap de fin pour Sacha Giffa à 38 ans

France

Sacha Giffa (c) panoramic

Ancien joueur de Pro A et médaillé de bronze avec l’équipe de France à l’Euro 2005, Sacha Giffa tire sa révérence à l’âge de 38 ans. Annonçant ainsi sa retraite il y a quelques jours, Basket Rétro revient sur la longue carrière en France du désormais ex-ailier français.

Pour les fans assidus de Pro A et de Pro B, son annonce ne vous aura peut-être pas échappé la semaine dernière. Avec une telle longévité et présence sur les parquets français, Sacha Giffa a décidé de dire stop au basket. A 38 ans, le natif de Moscou met fin donc à sa carrière professionnelle exemplaire de 20 ans. Et oui, il n’y a donc pas que Kobe Bryant qui rangera ses baskets au placard.

LEVALLOIS (1995-1999)

Solide sous le cercle et capable de planter des tirs à 3-points, l’aventure au haut niveau de Sacha Giffa démarre en 1995 lorsqu’il rejoint les rangs du Levallois Sporting Club Basket, surnommées les Cardiac Kids. A 18 ans et pendant 4 ans, il jouera dans ce club francilien qui alternera entre descente en Pro B et montée en Pro A. Vainqueur du championnat de Pro B en 1998 avec Levallois, c’est lors de sa dernière saison avec ce club que « The Shaker », son surnom, réalise sa meilleure saison en attaque (10,8 points) et 5,2 rebonds en 33 matchs.

Sacha Giffa - Elan Chalon (c) elanpassion.free.fr

Sacha Giffa – Elan Chalon (c) elanpassion.free.fr

CHALON (1999-2002)

L’intérieur de 2m02 quitte la région parisienne pour débarquer ensuite à Chalon-sur-Saône en Bourgogne à 22 ans où il évoluera 3 saisons (1999-2002) et côtoie Keith Gatlin, Stéphane Ostrowski, Robert Gulyas, André Owens, Stanley Jackson, Brian Howard, Corey Crowder, Willem Laure, Laurent Pluvy, Udonis Haslem, ou encore James Scott. Ses stats avec Chalon sur ses trois ans sont constantes :

  • 1999-2000 : 7,4 points, 4,5 rebonds et 1,4 passe en 21 matchs
  • 2000-2001 : 9,2 points, 5,3 rebonds, 1,4 passe en 30 matchs
  • 2001-2002 : 8,8 points, 5 rebonds, 2,1 passe en 30 matchs

Avec Chalon, il sera finaliste de la Coupe Saporta en 2001. Le club bourguignon est battu 74-72 par le Maroussi Athènes. Il termine cette coupe d’Europe avec des stats de 7,7 points, 4,6 rebonds en 17 matchs (le détail ici)

ASVEL (2002-2004)

En 2002, à 25 ans, il découvre son troisième club dans l’Hexagone, l’Asvel Villeurbanne et retrouve deux de ses anciens coéquipiers de Chalon, Robert Gulyas et André Owens au côté de ses nouveaux partenaires : Marko Bulic, Stevin Smith, Davor Marcelic, Vasco Evtimov, Ali Traoré, et Yann Bonato. En 2002-2003, lors de sa première saison chez les Verts, il est crédité d’un double-double : 11 points et 11 rebonds face à Paris lors de la 24ème journée. Il se met en évidence au cours d’autres rencontres du championnat :

  • 14 points, 4 rebonds et 5 passes face à Chalon, son ancien club, victoire 91-65, 7ème journée
  • 16 points, 9 rebonds et 3 passes face au Mans, défaite 72-69, 19ème journée
  • 16 points, 5 rebonds et 2 passes face à Strasbourg, victoire 92-89, 22ème journée
  • 13 points, 6 rebonds et 2 passes face au Havre, victoire 84-74, 29ème journée
Sacha Giffa - Asvel (c) basketinfo.com

Sacha Giffa – Asvel (c) basketinfo.com

Il termine sa première saison avec l’Asvel avec des moyennes de 8,3 points et 4,5 rebonds. Son équipe perdra en finale de Pro A face au Pau-Orthez de Boris Diaw et des frères Piétrus (2-1). Pour sa deuxième saison dans le club de Rhône-Alpes, avec l’arrivée de Shawnta Rogers, Karim Souchu, et Derek Hood, Giffa progresse. Il conclut notamment 2 matchs à 20 points et plus :

  • 20 points à 9/14 aux tirs, 7 rebonds face à Gravelines, victoire 71-59
  • 22 points à 6/11 aux tirs dont 3/4 à 3-points face à Hyères-Toulon, défaite 100-91

Il termine 15 matchs de championnat avec 10 points et plus dont de belles évaluations à 20 et plus :

  • 13 points, 8 rebonds et 2 passes face à Chalon, défaite 73-69, 14ème journée, 20 d’éval
  • 15 points, 6 rebonds et 5 passes face à Reims, victoire 88-74, 15ème journée, 23 d’éval
  • 17 points à 8/12 aux tirs, 8 rebonds face à Vichy, victoire 82-69, 19ème journée, 21 d’éval

6 ANS A STRASBOURG (2005-2011)

Ses moyennes sont de 9,5 points, 5,5 rebonds et 1,7 passe en 31 matchs. Il fait ses valises à nouveau et passe par deux clubs européens en 2004-2005: Ionikos en Grèce et CB Breogan à Lugo en Espagne où il joue avec Joseph Gomis. Ses expériences à l’étranger durent peu dans ces deux pays et en cours de saison, il revient en France à Pau pour jouer les playoffs. Giffa signe ensuite à Strasbourg en 2005 et trouve de la stabilité en Alsace : six saisons passées sous le maillot de la SIG. Ses stats pour sa première saison sont très en baisse par rapport à sa dernière année à l’Asvel : 3 points et 1,8 rebond en une vingtaine de matchs. Sa deuxième saison (2006-2007) avec la SIG montre qu’il retrouve son niveau :

  • 14 points à 5/7 aux tirs dont 4/5 à 3-points, 4 rebonds face à Orléans, victoire 106-95, 16ème journée, 19 éval
  • 19 points à 5/7 aux tirs dont 4/5 à 3-points, 6 rebonds et 2 passes face à Chalon, 24ème journée, victoire 94-63, 16ème journée, 25 d’éval
  • 17 points à 5/7 aux tirs dont 4/5 à 3-points, 6 rebonds et 2 passes face à Orléans, 32ème journée, victoire 83-62, 16ème journée, 19 éval

En 19 matchs lors de la saison 2006-2007, durant laquelle il n’a pas été blessé au tendon d’achille, pour son retour, il signe des moyennes de 7,6 points, 3,7 rebonds et 1,6 passe. Pour sa troisième saison à Strasbourg (2007-2008), il signe son meilleur match depuis son arrivée dans la formation alsacienne : 23 points à 8/12 aux tirs dont 4/7 à 3-points, 3 rebonds et 3 passes pour une éval de 24 face à Chalon, 7ème journée, victoire 92-82.  il se met en évidence lors de deux matchs consécutifs de championnat :

  • 15 points dont 3/4 à 3-points, 3 rebonds et 2 passes face à Gravelines, 11ème journée, victoire 81-77
  • 18 points dont 4/6 à 3-points, 4 rebonds et 2 passes face à Hyères, 12ème journée, victoire 80-79
Sacha Giffa - Strasbourg (c) sigstrasbourg.fr

Sacha Giffa – Strasbourg (c) sigstrasbourg.fr

Il conclut sa troisième année avec 8,2 points, 3,5 rebonds et 1,8 passe. En 2008-2009, il réalise son meilleur match avec 14 points et 8 rebonds lors du succès face à Vichy 76-54, 16ème journée. Puis aussi 15 points et 5 rebonds contre Roanne, 24ème journée, victoire 86-69. Il conclut sa quatrième année (2008-2009) avec des moyennes de 6,9 points, 4,1 rebonds et 1,7 passe en 29 matchs. Ses deux dernières années à la SIG se soldent par des stats en baisse :

  • 2009-2010 : 5,6 points, 3,3 rebonds et 1,9 passe
  • 2010-2011 : 4,4 points, 2,3 rebonds et 1,6 passe

Sur le site officiel de Strasbourg, Sacha Giffa était revenu sur son long passage en Alsace : « Il y a eu l’époque Eric Girard (ndlr : 2004-mars 2008) et l’époque Fred Sarre (ndlr : 2008-avril 2011) ; deux équipes différentes. Mais je garde vraiment de bons souvenirs. J’ai gardé de bons amis de ces années. Des amis sur le terrain, mais également en dehors du basket ». Et d’évoquer en détails les bons et mauvais moments avec la SIG : « Mon meilleur souvenir c’est la qualification pour le quart de finale de la coupe ULEB en 2007 contre Vilnius. Le pire c’était durant ma dernière saison en 2011. Je suis arrivé en cours de route dans l’équipe de Fred Sarre. Il y avait déjà quelques tensions dans l’équipe… Le pire moment est arrivé peu de temps après lors de la défaite à Orléans (ndlr : défaite de 57 pts de la SIG lors de la 13ème journée : 96-39).

En six ans à la SIG, il a joué avec de formidables joueurs qui ont marqué la Pro A : K’Zell Wesson, John Linehan, Ricardo et Jeff Greer, Aymeric Jeanneau, John Mccord, Crawford Palmer, Derrick Obasohan, Afik Nissim, Brion Rush, Alain Digbeu, Thomas Heurtel, Tremmell Darden, Anthony Roberson, Ben Mccauley, et David Simon.

FOS PROVENCE BASKET (2011-2013)

Après son aventure à Strasbourg, Giffa décide de réintégrer une équipe de Pro B, un long moment qu’il n’avait pas joué dans la deuxième division française depuis son passage à Levallois au tout début de sa jeune carrière. A 34 ans, il jouera deux ans à Fos sur-Mer à Provence Basket. Il explique avoir voulu changer de club pour retrouver du plaisir dit-il sur le site de la SIG : « Il faut prendre du plaisir au basket et je n’en prenais plus trop. Rester dans un coin du terrain, juste défendre et regarder les autres porter le ballon et shooter à ta place… Je ne m’y retrouvais pas dans ce schéma. Je trouvais que j’avais régressé. Et quand Rémi Giuitta m’a proposé son projet à Fos j’ai adhéré complètement. Ce constat, je l’ai fait avec beaucoup de joueurs que j’ai côtoyés durant cette période. A un moment peu importe les contrats, tu peux te retrouver sur le terrain mais rentrer chez toi malheureux… Ce n’est pas ma vision du basket. C’est la qualité de vie, sur et en dehors du terrain, qui a dicté mon choix ».

Avec Fos, pour sa première saison (2011-2012), ils iront jusqu’en demi-finale des playoffs perdant lors de la belle face à Limoges sur le score de 91-84. Giffa conclut la saison régulière avec 5,2 points, 2,7 rebonds et 1,2 passe. En 2012-2013, on le revoit affûter en attaque avec le club sudiste :

  • 19 points dont 4/6 à 3-points, 3 rebonds face à Maurienne, défaite 91-83, 11ème journée
  • 17 points à 6/9 aux tirs face à Bordeaux, victoire 94-81, 14ème journée
  • 19 points dont 2/3 à 3-points, 6 rebonds et 5 passes face à Denain, victoire 89-81, 29ème journée, 28 d’éval
  • 19 points à 6/12 aux tirs, 6 rebonds face à Lille, victoire 76-67, 34ème journée, 20 d’éval
Sacha Giffa - Fos Sur Mer (c) lnb.fr

Sacha Giffa – Fos Sur Mer (c) lnb.fr

CHALONS EN CHAMPAGNE (2013-2014) – DENAIN (2014-2015)

Ses moyennes sont de 9,4 points, 4,2 rebonds et 1,8 passe avec Fos cette saison-là. Après deux ans de services rendus à Fos, Giffa trouve un accord avec Chalons-Reims. Avec le club champenois, il plante à nouveau 20 points, un moment où il n’avait franchi cette barre. C’était face à Denain lors la 31ème journée, victoire 83-75 avec 100 % de réussite : 3/3 à 2-points, 2/2 à 3-points et 8/8 aux lancers-francs, 25 d’éval. Il conclut la saison régulière avec 7,8 points, 3,8 rebonds et 1,4 passe. Giffa part ensuite pour le Nord à Denain (4 points et 2 rebonds de moyenne)

L’EQUIPE DE FRANCE (52 SÉLECTIONS)

Sacha Giffa - Equipe de France (c) internationaux-basket.fr

Sacha Giffa – Equipe de France (c) internationaux-basket.fr

En parallèle de sa carrière en club, Giffa est sélectionné à 52 reprises en équipe de France. L’ailier obtient la médaille de bronze à l’Euro 2005 sous les ordres de Claude Bergeaud et au côté de Tony Parker, Boris Diaw, Mickael Piétrus, Flo Piétrus et Antoine Rigaudeau. Pour la Voix du Nord, « the Shaker » ne surprenait personne en disant qu’il fallait beaucoup s’investir pour revêtir le maillot bleu et faire partie de cette équipe il y a 10 ans : « On était avec Parker, Diaw, Pietrus. Moi je me battais pour la dernière place. Et je savais que celui qui la voudrait devrait en vouloir plus que moi. Tout est plus fort, plus intense. Tu vis tout à fond. En un été, tu fais toute une saison. Tu côtoies les meilleurs joueurs, les meilleurs coaches. Je leur dis aux jeunes, ils doivent bosser pour y être. C’est un truc à vivre. »

Il est sélectionné pour la première fois le 27 janvier 2001 à l’occasion de la Coupe des Nations, lors d’une rencontre entre la France et la Lituanie. Il marque ses premiers points avec la sélection nationale le 22 janvier 2003 lors de la campagne de qualification pour l’Euro de cette année-là, face à la Pologne. Le 11 septembre 2004 à Metz, lors des qualifications pour l’Euro 2005, il inscrit son record de points en carrière avec 16 unités, lors de sa 12ème cape en bleu.

Désormais, Giffa a émis le souhait intégrer le coaching staff d’un centre de formation afin de former et développer les jeunes joueurs et basketteurs professionnels de demain. Il a récemment refusé l’offre du club de l’Union Rennes Basket 35 qui lui proposait un contrat d’un an et demi en tant que joueur et une reconversion en tant qu’entraineur. Une page se tourne pour Sacha Giffa après ses 20 ans de carrière dans le milieu de la balle orange.

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (425 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s