Breaking News

Aux Hornets, Anthony Mason signait sa meilleure saison en carrière (96-97)

Les plus belles perfs

Anthony Mason aux Hornets (c) Getty

Il aurait eu 49 ans en ce 14 décembre. Or, il nous a quittés en février dernier. Basket Rétro rend à nouveau hommage à Anthony Mason via cet article. En 1996-1997, l’ex-ailier rejoint l’équipe des Charlotte Hornets. Son rendement est plus que satisfaisant puisqu’il claque son premier double-double de moyenne en carrière : 16,2 points et 11,2 rebonds. Détails. 

Après 5 saisons chez les Knicks de New-York, Anthony Mason quitte Big Apple et apprend le 14 juillet 1996 qu’il est transféré aux Charlotte Hornets en compagnie de Brad Lohaus. Larry Johnson, lui fait le chemin inverse en rejoignant la franchise new-yorkaise. D’après les propos de Mason relayés par le New York Times fin septembre 1996, soit à un mois de la reprise du championnat, Patrick Ewing, son ancien coéquipier aurait souhaité son départ imminent. Les relations entre les deux ex-coéquipiers des Knicks étaient tendues lors de leurs saisons communes en 1995-1996 à New-York : «  J’ai entendu certaines choses. C’est peut-être vrai ou non. Je sais qu’il a le pouvoir de faire garder des personnes ici » (ndlr : à New-York), racontait Mason en faisant référence à Ewing.

Anthony Mason aux Hornets (c) nba.com

Anthony Mason aux Hornets (c) nba.com

Drafté au troisième tour en 1988 en 53ème positon par les Blazers, Mason confiait le rôle qu’il aura à endosser au sein de sa nouvelle équipe tout en revenant sur son départ des Knicks : « J’aurai plus de responsabilités à Charlotte et la chance de passer au niveau supérieur. Au début, je me sentais trahi et déçu. Quand les Knicks m’ont suivi pour signer un an et me transfèrent le moment d’après, vous vous posez des questions. Je n’ai jamais pensé que cela pourrait se produire. Or, je commençais à entendre des rumeurs au sujet de personnes qui ne m’appréciaient pas. Comme je l’avais dit avant, soit les gens m’acceptent comme je suis, soit ils se jouent de moi. Ils ont décidé de se jouer de moi. Mais je suis ravi de jouer dans une équipe qui me veut ».

4 TRIPLE-DOUBLE ET 44 DOUBLE-DOUBLE

Passé cet épisode pour le moins réjouissant, Mason a été éblouissant dans la raquette des Hornets dès sa venue en Caroline du Nord. Lors de la saison 1996-1997, auprès de ses nouveaux coéquipiers tels que Glen Rice, Vlade Divac, Muggsy Bogues ou encore Tony Delk, le numéro 14 conclut 4 triple-double (points, rebonds et passes) :

  • 19 points à 7/10 aux tirs, 13 rebonds et 12 passes face à San Antonio le 4 mars 1997, victoire 105-98
  • 19 points à 6/11 aux tirs, 14 rebonds et 12 passes face à Boston le 6 mars 1997, victoire 122-121
  • 14 points à 5/9 aux tirs, 10 rebonds et 10 passes face à Seattle le 26 novembre 1996, victoire 97-89
  • 15 points à 5/14 aux tirs, 22 rebonds et 10 passes face à Dallas le 25 février 1997, défaite 86-84

En supplément de ses supers triple-double, le natif de Miami compilait aussi à 30 ans 44 double-double dont :

  • 25 points à 9/17 aux tirs, 21 rebonds face à Denver le 11 décembre 1996, victoire 101-97
  • 27 points à 7/16 aux tirs, 18 rebonds face à Golden State le 6 janvier 1997, victoire 109-101
  • 17 points à 7/18 aux tirs, 18 rebonds face à Phoenix le 10 janvier 1997, défaite 102-90
  • 17 points à 4/5 aux tirs, 18 rebonds face à New-York le 24 janvier 1997, victoire 113-104
  • 21 points à 8/12 aux tirs, 18 rebonds face à New-Jersey le 12 février 1997, victoire 113-100
  • 23 points à 7/18 aux tirs, 17 rebonds face à New-Jersey le 6 décembre 1996, défaite 97-93
  • 20 points à 6/13 aux tirs, 17 rebonds face à New-Jersey le 15 janvier 1997, victoire 116-104
  • 20 points à 4/11 aux tirs, 17 rebonds face à New-Jersey le 18 janvier 1997, victoire 102-92
  • 24 points à 11/14 aux tirs, 16 rebonds face à San Antonio le 24 février 1997, victoire 96-84
  • 24 points à 10/21 aux tirs, 15 rebonds face à Minnesota le 4 février 1997, victoire 115-101
  • 28 points à 11/11 aux tirs, 12 rebonds et 9 passes face à Orlando le 17 février 1997, victoire 124-110
Anthony Mason avec Glen Rice - Vlade Divac et Muggsy Bogues aux Hornets (c) nba.com

Anthony Mason avec Glen Rice – Vlade Divac et Muggsy Bogues aux Hornets (c) nba.com

Mason avait conclu sa première saison sous le maillot des Hornets avec un joli double-double de moyenne, le premier de sa carrière : 16,2 points (52,5 % aux tirs et 74,5 % aux lancers-francs) et 11,4 rebonds et 5,7 passes. Il finit troisième meilleur rebondeur devant Dennis Rodman (16,1) et Dikembe Mutombo (11,6) et derrière Ervin Johnson (4ème avec 11,1 prises) et Patrick Ewing (5ème avec 10,7 prises). Il était le quinzième joueur le plus adroit (tous shoots confondues) et celui qui a joué le plus de minutes en moyenne de toute la saison : 43,1 minutes.

Les Hornets réalisent une superbe saison régulière avec 54 victoires et 28 défaites terminant à la sixième place de la Conférence Est. Hasard de la saison, Anthony Mason retrouvent les Knicks de New-York, troisième à l’Est, lors des playoffs 1997 au premier tour. Malgré un bon Mason, 3 double-double consécutifs lors de la série face à son ancienne équipe, les Hornets s’inclinent 3 victoires à 0 (le premier tour se jouait à ce moment-là au meilleur des 5 matchs).

Mason passera trois saisons aux Hornets (1996-1998 et 1999-2000 : ils ne jouent pas de la saison 1998-1999 en raison d’une blessure grave au biceps (fissuré). En trois saisons avec Charlotte, il aligne des stats moyennes de 13,4 points (50,6 % aux tirs et 71,5 % aux lancers-francs), 10 rebonds et 4,8 passes en 236 matchs dont 234 dans le 5 majeur.

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (431 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s