Breaking News

Dirk Nowitzki aligne 26,6 points par match en 2005-2006

Les plus belles perfs

Dirk Nowitzki - Dallas Mavericks (c) streetball.com

En marquant 22 points face aux Nets le 23 décembre dernier, Dirk Nowitzki est devenu le sixième meilleur marqueur de la NBA en dépassant Shaquille O’Neal : 28 609 points vs 28 596. Basket Retro revient sur la saison la plus prolifique du shooteur allemand avec Dallas. C’était en 2005-2006 avec 26,6 points par match. Détails.

A l’image de John Stockton avec Utah ou encore Reggie Miller et Indiana, Dirk Nowitzki fait preuve de fidélité envers son club de toujours : les Dallas Mavericks. Arrivé dans le Texas à l’été 1998 à 20 ans, l’ailier allemand réalise sa meilleure saison NBA il y a 10 ans. En 2005-2006, en 81 rencontres toutes disputées en tant que titulaire, il signe des moyennes de 26,6 points (48 % aux tirs et 40,6 % à 3-points, 90,1 % aux lancers-francs), 9 rebonds et 2,8 passes. Sur ces 81 matchs, il en achève 35 avec un double-double (points-rebonds) dont :

  • 23 points, 16 rebonds et 4 passes face à Charlotte le 11 novembre 2005, victoire 98-88
  • 38 points à 15/27 aux tirs, 15 rebonds et 4 passes face à Orlando le 31 mars 2006, victoire 108-99
  • 28 points à 10/21 aux tirs dont 4/6 à 3-points, 15 rebonds et 3 passes face à Phoenix le 1er novembre 2005, victoire 111-108
  • 27 points à 9/20 aux tirs et 9/12 aux lancers-francs, 15 rebonds et 2 passes face au LA Lakers le 12 décembre 2005, défaite 109-106
  • 34 points à 9/20 aux tirs et 15/15 aux lancers-francs, 13 rebonds et 7 passes face à Seattle le 23 décembre 2005, victoire 101-98
  • 32 points à 11/20 aux tirs dont 3/6 à 3-points et 7/7 aux lancers-francs, 13 rebonds et 2 passes face à Philadelphie le 27 février 2006, victoire 104-92
  • 30 points à 12/28 aux tirs et 5/5 aux lancers-francs, 13 rebonds et 6 passes face à Cleveland le 14 mars 2006, victoire 91-87
  • 30 points à 10/19 aux tirs et 8/8 aux lancers-francs, 12 rebonds et 4 passes face à Denver le 2 avril 2006, victoire 103-79
  • 36 points à 12/23 aux tirs et 12/12 aux lancers-francs, 11 rebonds face à Phoenix le 23 décembre 2005, défaite 117-104
  • 32 points à 13/23 aux tirs et 5/7 aux lancers-francs, 11 rebonds face à Toronto le 25 février 2006, victoire 115-113
  • 31 points à 11/19 aux tirs et 8/9 aux lancers-francs, 11 rebonds face à Indiana le 6 décembre 2005, victoire 84-75
  • 37 points à 14/23 aux tirs et 8/9 aux lancers-francs, 10 rebonds et 4 passes face à Sacramento le 22 décembre 2005, victoire 105-95
  • 33 points à 8/18 aux tirs et 15/16 aux lancers-francs, 10 rebonds et 3 passes face à Portland le 9 mars 2006, victoire 109-92
  • 30 points à 12/23 aux tirs et 12/12 aux lancers-francs, 10 rebonds face à San Antonio le 7 avril 2006, victoire 92-86
Dirk Nowitzki - Dallas Mavericks (c) Russ Isabella - USA TODAY Sports

Dirk Nowitzki – Dallas Mavericks (c) Russ Isabella – USA TODAY Sports

En plus des 12 double-double à 30 points et plus, il signe 13 autres matchs entre 30 et 39 points. Il réalise son record de points en saison en réussissant à inscrire 51 points à 16/24 aux tirs dont 3/4 à 3-points et 16/17 aux lancers-francs. C’était face à Golden State le 23 mars 2006, rencontre où il frôle le double-double avec 9 rebonds et 5 passes, puis au cours de laquelle Jason Richardson lui a répondu avec 40 points. Défaite 122-121 des Mavs. A l’issue de cette rencontre, Nowitzki aurait préféré décrocher la victoire malgré avoir été en feu en attaque ce soir-là : « Les chiffres ne signifient rien dans une défaite. Que je marque 5 ou 60 points, une défaite est toujours une défaite » (source : espn.com)

A la fin de la saison régulière 2005-2006, il termine septième meilleur marqueur derrière Kobe Bryant (1er avec 35,4 points), Allen Iverson (2e avec 33 points), Lebron  James (3eme avec 31,4 points), Gilbert Arenas (4eme avec 29,3 points), Dwyane Wade (5eme avec 27,2 points) et Paul Pierce (6e avec 26,8 points). En 2006, il remporte le concours à 3-points et est élu dan l’équipe-type NBA de la saison (en compagnie de Steve Nash, Kobe Bryant, Lebron James et Shaquille O’Neal). Le natif de Wurtzburg est aussi désigné joueur du mois de décembre de la conférence Ouest avec des moyennes de 27,2 points, 9,3 rebonds et 3,3 passes. Il obtient en 2006 sa cinquième sélection d’affilée au All-Star Game. Des récompenses tout à fait méritées.

PLAYOFFS 2006 : 50 POINTS FACE AUX SUNS

Avec 60 victoires et 22 défaites, Dallas possède le deuxième meilleur bilan de la Conférence Ouest derrière les Spurs (63 victoires et 19 défaites). Mais Phoenix et Denver terminent deuxième et troisième au bénéfice d’être champion de leur division (Nord-Ouest pour les Nuggets et Pacifique pour les Suns). Les Mavs se hisseront jusqu’aux Finales NBA mais perdront celles-ci 4-2 face au Miami Heat de Shaquille O’Neal et Dwyane Wade.

Avant de parvenir en finale, les Mavs ont éliminé successivement les Memphis Grizzlies (4-0 au premier tour), les les San Antonio Spurs (demi-finale de conférence 4-3), les Phoenix Suns (finale de conférence 4-1). Nowitzki accomplit son meilleur match en playoffs avec 50 points (14/26 aux tirs dont 5/6 à 3-points, 17/18 aux lancers-francs) et 12 rebonds. C’était le 1er juin 2006 face aux Suns lors du Game 3.

La saison suivante, en 2006-2007, il sera élu MVP de la saison avec 24,6 points et 8,9 rebonds. En 2008, Nowitzki devient le meilleur scoreur de l’histoire des Dallas Mavericks devançant Rolando Blackman, second et ses 16 443 points. Les trois meilleurs marqueurs suivants de la franchise texane sont Mark Aguirre (3e avec 13 930), Derek Harper (4e avec 12 597) et Michael Finley (5e avec 12 389). Nowitzki aura assurément inscrit son nom dans l’histoire des Mavs et des années 2000 en NBA. Son retrait des parquets s’en rapproche. Et voilà encore un autre joueur imposant qui fera ses adieux.

LES 30 POINTS ET 11 REBONDS DE NOWITZKI EN 2006

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (427 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s