Breaking News

43 points à 40 ans, Michael Jordan défia le temps avec les Wizards

Les plus belles perfs

Il y a pratiquement 13 ans jour pour jour, le plus grand joueur de tous les temps s’offrait une performance inédite dans l’histoire de la ligue nord-américaine. Michael Jordan est le premier joueur à inscrire plus de 40 points à l’âge de 40 ans lors d’une rencontre NBA. Retour sur son match du 21 février 2003.

Depuis le début de l’année 2003, les performances de Jordan sont en dents de scie :

  • 41 points à 14 sur 26 aux tirs contre Indiana le 4 janvier, victoire 107-104
  • 32 points à 12 sur 25 face à Orlando le 16 janvier, victoire 108-93
  • 11 points à 4 sur 14 aux tirs face à Chicago le 24 janvier, défaite 104-97
  • 8 points à 4 sur 16 face à New Jersey le 29 janvier, défaite 86-78
  • 45 points à 18 sur 33 aux tirs face à la Nouvelle-Orléans le 1er février, victoire 109-104
  • 11 points à 3 sur 12 face à Utah le 14 février, défaite 109-77

Ce 21 février 2003 les Washington Wizards reçoivent les New Jersey Nets de Jason Kidd, gros poisson de la conférence Est et finalistes la saison précédente (qui retourneront d’ailleurs en finale contre les Spurs quelques mois plus tard). Toujours en course pour accrocher une qualification en playoffs, l’affrontement est d’importance pour l’équipe de la capitale fédérale, qui reste sur 3 défaites lors des 4 derniers matchs et évolue sans son troisième meilleur marqueur Larry Hughes, touché à une cheville.

Le numéro 23, qui a fêté son 40ème anniversaire le 17 février, reste sur une performance mitigée deux jours plus tôt lors d’une défaite à la Nouvelle-Orléans : 20 points à 8 sur 23 aux tirs. Face à la relative urgence de la situation, il va de nouveau se sublimer et écrire une énième ligne au livre de ses exploits.

UN JEU OFFENSIF CLINIQUE

Michael Jordan (c) Nathaniel S. Butler/NBAE/Getty Images

Michael Jordan (c) Nathaniel S. Butler/NBAE/Getty Images

Pour son premier match à domicile en tant que quarantenaire, MJ inscrit les deux premiers paniers de son équipe, un shoot en sortie d’écran et un lay-up renversé après une coupe dans le dos de son défenseur. Une fois n’est pas coutume, il se distingue également en défense, avec deux interceptions successives en fin de premier quart temps. La première est conclue par un dunk en transition, mais on retiendra surtout la deuxième où, après avoir expulsé la balle des mains d’Aaron Williams, il plonge littéralement dessus afin d’éviter qu’elle ne sorte du terrain !

Le match donnera une fois de plus à voir les classiques de son immense et quasiment illimité répertoire offensif : fade-away, stepback, paniers en pénétration, pull-up jumper.

A cheval sur les 2ème et 3ème quart, Jordan réalise un 7/7 aux tirs en inscrivant notamment les 8 premiers points de son équipe en deuxième mi-temps. Il marque son 40ème point sur un lancer franc à 4 minutes de la fin du match. Et alors qu’il a manqué ses cinq dernières tentatives, il permet à Washington de repasser définitivement devant à 34 secondes de la fin (87-86) en allant inscrire en pénétration un lay-up main gauche en prenant le meilleur sur Richard Jefferson et en évitant le contre de Kenyon Martin. Jerry Stackhouse donnera trois points d’avance avec deux lancers-francs avant une ultime tentative manquée par Jefferson. Victoire finale des Wizards 89-86.

Michael Jordan finit avec une ligne statistique remarquable : 43 points à 18 sur 30 aux tirs (sans tenter un seul panier à 3-points), 7 sur 8 aux lancers-francs, 10 rebonds, 3 passes décisives, 4 interceptions et 1 contre. Il devient ainsi le premier et unique joueur de l’histoire de la NBA à inscrire 40 points et plus à l’âge de 40 ans ou plus.

Même si son équipe échouera dans sa quête de playoffs, Sa Majesté nous rappela, comme il l’avait fait avec ses explosions au scoring en fin d’année 2001, que malgré son âge, son talent demeure intemporel.

Les 43 points de Michael Jordan à 40 ans

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Charles Mamere (10 Articles)
Pratiquant le basket depuis l'âge de six ans, j'ai commencé à suivre la NBA avec le premier sacre des San Antonio Spurs en 1999. Dès lors impossible d'en décrocher, que ce soit pour suivre son actualité quotidiennement ou pour plonger dans sa riche histoire avec passion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s