Breaking News

Il y a 22 ans, le quadruple double de David Robinson face à Detroit

Les plus belles perfs

Le 17 février 1994, lors d’un match de saison régulière opposant les San Antonio Spurs aux Detroit Pistons. Celui que l’on surnomme l’Admirable Amiral va alors sortir durant ce match, un quadruple-double !

Seul les Nate Thurmond, Alvin Robertson et Hakeem Olajuwon avaient réussi cet exploit avant lui. Le quadruple-double est en réalité, l’accomplissement d’une ligne de statistiques folle. C’est l’accumulation par un seul et unique joueur, d’un nombre total de deux chiffres dans quatre des cinq catégories de statistiques (Points, Rebonds, Passes décisives, Contres et Interceptions).

daveDurant cette période, les Pistons sont en bien mauvaise posture puisqu’ils squattent les bas-fonds du classement de la conférence Est. Tandis que l’incroyable David Robinson emmène quasi-systématiquement Fort Alamo en play-offs. Véritable tour de contrôle de l’armada texane totalement injouable. Il n’en demeurait pas moins extrêmement polyvalent pour son fort gabarit (2.16m et 116kg). Les Spurs enchainaient logiquement les victoires, L’Amiral continuait de faire son trou. De plus, avec le fantasque Dennis Rodman, la raquette texane était incontrôlable. SA restait sur une série de 10 victoires avec un Robinson déjà en feu (31 points, 14 rebonds, 10 passes décisives et 7 contres, face aux Washington Bullets. 29 points, 7 rebonds, 6 passes décisives et 5 contres face à Denver puis encore 34 points, 10 rebonds, 9 passes décisives et 4 contres contre les Pacers).

Seulement, il aligna ce jour là, très exactement 34 points, 10 rebonds, 10 contres et 10 passes décisives. Une ligne de statistiques tout bonnement hallucinante qui nous laisse aujourd’hui pantois ! Inutile de faire remarquer que cet exploit est extrêmement rare même si l’Amiral avait pour habitude de noircir les fiches statistiques !

Cette rencontre se soldera finalement par une grosse victoire pour les Texans (115-96) à L’Alamodome et 34 points, 10 passes décisives, 10 rebonds et 10 contres de la part de David Robinson.

Depuis ce jour, plus personne dans le microcosme de la NBA n’est parvenu à réaliser un nouveau quadruple double. Seul les Chris Paul et LeBron James peuvent aujourd’hui se targuer d’avoir titillé cette performance…

LES 4 QUADRUPLE DOUBLES DE L’HISTOIRE DE LA NBA

  • Nate Thurmond, le 18 octobre 1974, avec Chicago contre Atlanta : 22 points, 14 rebonds, 13 passes décisives et 12 contres après prolongations.
  • Alvin Robertson, le 18 février 1986, avec San Antonio contre Phoenix : 20 points, 11 rebonds, 10 passes décisives et 10 interceptions.
  • Hakeem Olajuwon, le 29 mars 1990, avec Houston contre Milwaukee : 18 points, 16 rebonds, 10 passes décisives et 11 contres.
  • David Robinson, le 17 février 1994, avec San Antonio contre Detroit : 34 points, 10 rebonds, 10 passes décisives et 10 contres.

D’autres joueurs ont réalisé cette performance à une époque où la NBA ne reconnaissait pas encore les contres et les interceptions, ainsi des joueurs comme Wilt ChamberlainBill Russell et Jerry West ont réalisés des quadruples doubles qui ne seront pas reconnus par la NBA. Wilt Chamberlain en réalisa un lors du match 1 de la finale de conférence de 1967, avec Philadelphie contre Boston : 24 points, 32 rebonds, 13 passes décisives et 12 contres.

LES JOUEURS QUI SE SONT LE PLUS RAPPROCHE DE CETTE PERFORMANCE

  • Le 15 janvier 1989, Michael Jordan des Bulls de Chicago réalise une performance de 42 points, 11 passes décisives, 9 rebonds et 8 interceptions lors d’une victoire contre les Celtics de Boston.
  • Le 3 mars 1990, Hakeem Olajuwon des Rockets de Houston réalise une performance de 29 points, 18 rebonds, 11 contres et 9 passes décisives contre les Warriors de Golden State
  • Le 1er novembre 1996, Clyde Drexler des Rockets de Houston réalise 25 points, 10 rebonds, 10 interceptions et 9 passes décisives contre les Kings de Sacramento
  • Le 8 juin 2001, Shaquille O’Neal s’en approcha avec les Lakers de Los Angeles en Finales NBA conte les 76ers de Philadelphie, il compila 29 points, 20 rebonds, 9 passes décisives et 8 contres.
  • Le 15 juin 2003, Tim Duncan lui compila 21 points, 20 rebonds, 10 passes décisives et 8 contres avec les Spurs de San Antonio en Finale NBA contre les Nets du New Jersey.
  • Le 30 octobre 2013, Michael Carter-Williams frôla le quadruple-double pour son tout premier match NBA ! C’était contre le Heat de Miami et il compila 22 points, 12 passes décisives, 9 interceptions et 7 rebonds.

Notre championnat de France a également eu un quadruple double signé par l’américain Derrick Lewis (20 points, 11 rebonds, 12 interceptions et 10 contres) au cours d’un match de Pro A avec Reims contre Lorient le 24 février 1995.

L’EXPLOIT DE DAVID ROBINSON EN IMAGES

Crédits photo : NBAE/SI

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Nicolas Marsoudet (31 Articles)
Élevé aux cross d'Allen Iverson, au scoring de Kobe, à la puissance et à la domination de LeBron James, je suis un jeune rédacteur et fan absolu de la NBA de nos jours... mais aussi de la NBA d'antan. J'aimerais un jour réaliser mon rêve: devenir journaliste sportif !

1 Comment on Il y a 22 ans, le quadruple double de David Robinson face à Detroit

  1. Quand même dingue Wilt Chamberlain avec ses 32 rebonds :O
    C’est juste dingue, un pronostique pour le prochain quadruple-double ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s