Breaking News

Semaine des As 2010 : l’ASVEL vainqueur sur le fil face à Orléans

Semaine des As

Ce weekend se déroule la Leaders Cup à Disneyland Paris, ex-Semaine des As. Basket Rétro revient sur les différentes éditions de cet événement de la mi-saison du basket français. Et c’est en 2003 que la Ligue Nationale de Basket a décidé d’organiser un tournoi regroupant les 8 meilleures équipes du championnat de France de Pro A (déterminés à l’issue de la phase aller): la Semaine des As. Retour sur l’édition en 2010 au cours de laquelle Orléans a perdu une nouvelle fois en finale face à l’Asvel cette fois-ci.

La ville de Besançon devait initialement accueillir l’édition 2010 de la Semaine des As dans son Palais des Sports, c’est finalement Villeurbanne qui a organisé l’événement de mi-saison de l’élite du basket français du 18 au 21 février. Or, l’Asvel, même pas qualifié sportivement pour cette compétition, a profité de la rétrogradation du Besançon Basket Comté Doubs. Elle a ainsi même obtenu de l’autorisation de la ligue d’organiser la Semaine des As à domicile et donc participer à la huitième édition.

Crédits photo : LeFigaro

Crédits photo : LeFigaro

La salle phare de l’Asvel a ainsi porté chance à son équipe puisque les joueurs villeurbannais ont remporté pour la première fois cette compétition face à Orleans sur le plus petit des écarts : 70-69. Décidément, Orléans n’a pas de chance. En perdant sa deuxième finale dans ce tournoi de la Semaine des As après celle de 2009, l’OLB 45 a perdu aussi en finale du championnat de France de Pro A (en 2009 également). Pourtant, le club d’Orléans avait fait la course en tête en menant de 12 unités : 43-31 durant le troisième quart-temps. Dans les derniers instants du match, l’Asvel inscrit les cinq derniers points de la rencontre pour l’emporter 70-69.

Avec 17 584 spectateurs sur l’ensemble de ces quatre jours de compétition, c’est Mindaugkas Lukauskis, auteur de 18 points, qui a été elu MVP de la compétition qui a déclaré après la finale : « Ce fut un week-end difficile avec un début difficile mais une fin magnifique. Le premier match n’a pas été beau à voir. Tout le monde a critiqué notre niveau de jeu mais nous, on n’a rien lâché. On était dans une situation difficile mais le travail a fini par payer. On est toujours en vie dans toutes les compétitions, tant que ce sera le cas on luttera. J’espère que cette victoire va nous permettre de nous élever. C’est mon premier titre de MVP mais c’est le travail de toute une équipe qui a été récompensé aujourd’hui ». (source : sport.fr)

Alors qu’à ce moment, l’Asvel peinait en championnat en étant classé qu’à la dixième place de la Pro A, Vincent Collet, l’entraîneur de Villeurbanne soulignait après ce tournoi : « Cette victoire a une saveur particulière. Elle est exceptionnelle mais il faut la regarder avec humilité. On sait d’où on vient. On n’ignore pas où on était il y a dix jours. Si on ne met pas les derniers paniers contre Gravelines (en quarts de finale), on est aujourd’hui dans une situation plus que délicate. On l’est toujours mais avec l’esprit d’équipe affiché et la confiance emmagasinée, cette victoire apporte un plus indéniable. L’état d’esprit est la clé de notre victoire. On sait que ces matches-là se jouent sur peu de choses. Pour avoir le droit d’y croire il fallait montrer ces trésors de générosité. Pour avoir droit à une victoire comme ça, il fallait s’accrocher jusqu’au bout. C’était une grande finale, il y a eu un scénario incroyable ». (source : sport.fr)

Quant à Philippe Hervé, coach d’Orléans, il fustigeait le corps arbitral : « C’est difficile pour moi de sortir du vestiaire et de voir des gens que je ne connais même pas qui disent qu’on s’est fait voler. J’ai malheureusement ce sentiment aussi. Je ne comprends pas l’arbitrage du troisième quart-temps. C’est très difficile d’avoir le sentiment qu’on a été très forts et que ça n’a pas suffi pour gagner. On avait conscience qu’il fallait être très forts, je ne pensais pas qu’il fallait être très très forts. Tout le monde nous avait mis favoris, on l’a assumé devant tout le monde, se voir privé de ce titre là c’est terrible ». (source : sport.fr)

TABLEAU FINAL DU TOURNOI

Jeudi 18 février – quart de finale :

  • Nancy – Roanne : 68-90
  • Gravelines – Villeurbanne : 52-55

Vendredi 19 février – quarts de finale :

Samedi 20 février – demi-finale :

  • Roanne – Villeurbanne : 73-82
  • Vichy – Orléans : 67-82

Dimanche 21 février :

  • Villeurbanne – Orléans : 70-69
NOM – PRENOM NUMERO POSTE – NATIONALITE TAILLE
Mindaugas Lukauskis 5 Ailier lituanien 1m98
Paul Lacombe 6 Arrière français 1m90
Laurent Foirest 7 Ailier français 1m97
Aymeric Jeanneau 9 Meneur français 1m85
Benjamin Dewar 10 Arrière ailier américain 1m96
TJ Parker 11 Meneur arrière français 1m86
Ali Traoré 12 Intérieur français 2m08
Eric Campbell 13 Interieur américain 1m99
Kristjan Kangur 14 Interieur estonien 2m01
Bangaly Fofana 16 Pivot français 2m10
Rawle Marshall 17 Ailier guyanais 2m00
Victor Samnick 21 Pivot français 2m03

 TOP TEN DE LA SEMAINE DES AS 2010

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (430 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s