Breaking News

L’unique match à 50 points d’Allen Iverson sous le maillot de Denver

Les plus belles perfs

Habitué à réaliser des cartons offensifs chez les 76ers, Allen Iverson a du partager la gonfle avec un autre grand croqueur, Carmelo Anthony. Si l’association s’est révélé être un échec, il y a eu quelques moments sympathiques et un soir en 2007, Iverson prend feu contre un adversaire dont il a souvent mis quelques sacrés performances, les Lakers.

Nous sommes le 5 décembre 2007 au Pepsi Center. Les Lakers sont en visite et ce n’est pas encore l’équipe taillée pour le titre, Pau Gasol ne débarque que 2 mois plus tard pour changer le statut des pourpres et or. C’est donc avec Kobe Bryant, Lamar Odom et le retour de Derek Fisher après trois ans d’absence que L.A attaque la saison. Denver, c’est un peu l’énigme dont on ne sait absolument pas à quoi s’attendre. Avec un duo Iverson/Melo et deux intérieurs solides en défense comme Marcus Camby et Kenyon Martin, les Nuggets peuvent-ils créer une surprise? L’effectif semble toutefois trop juste pour espérer faire mieux que l’an passé où ils avaient donné un (tout petit) peu de fil à retordre aux futurs champions, les Spurs.

Le signe du destin ou la petite croix sur le calendrier, le « hasard » fait que le match le plus abouti offensivement parlant d’Iverson sous le jersey des Nuggets soit contre les Lakers de son grand rival, Kobe Bryant. The Answer fait tout voir à ses victimes du soir, Derek Fisher, Jordan Farmar et Sasha Vujacic que Phil Jackson lui met dans les pattes de temps en temps, Kobe, plus apte à gêner Ivy. George Karl constatant que son équipe est maintenu à flot grâce à son génie du soir, il ne lui donne pas une seconde de répit. Crossovers, shoots à mi-distance, rapidité d’exécution, personne ne semble être en mesure de l’arrêter, sauf le résultat final. Malgré ce festival personnel, Iverson ne peut empêcher la défaite des siens 107-111. Ce sera la dernière fois qu’il passera la barre des 50 points en carrière avant que celle-ci ne décline fortement par la suite. Quelques mois plus tard, Denver se qualifie en playoffs et se coltine les Lakers avec cette fois, Pau Gasol dans leurs rangs. Score sans appel, 4-0 pour les californiens et un niveau de jeu déplorable pour la franchise du Colorado.

Ligne de stats d’Allen Iverson:

51 points – 18/27 aux tirs – 15/18 aux LF – 8 passes – en 48 minutes.

LE BOX SCORE DU MATCH

Cliquez ici

LES 51 POINTS D’IVERSON CONTRE LES LAKERS

 Crédits photo : NBAE/Getty images

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Pred (336 Articles)
Fan de MJ, d'Hakeem, Bird et Sir Charles notamment, déteste les Sonics et le Thunder, peu d'amour pour les Lakers, mais adore par-dessus tout le basket "tough". A passé plus de 10 ans sur la toile basket à débattre et râler comme tout vieux qui se respecte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s