Breaking News

[Happy Birthday] Larry Johnson, son action à 4 points miraculeuse en 1999

Match de légende

Aujourd’hui, à l’occasion de son 47e anniversaire, BasketRetro vous propose de redécouvrir la fabuleuse action à 4 points du rugueux Larry Johnson des New York Knicks.

C’était durant le dernier duel à l’Est. Plus précisément en Finale de Conférence. New-York avait réussi l’exploit de sortir le premier de sa conférence : le Heat de Miami 3 à 2, grâce au shoot historique d’Allan Houston. Ensuite, les joueurs de Pat Riley, actuel General Manager du Heat, avaient sweepé les Hawks d’Atlanta dans une série ultra-défensive ou la beauté du jeu n’avait pas son mot à dire.

Larry Johnson uneToutefois, un choc de titans les attendaient au prochain tour, contre les Indiana Pacers de la légende vivante, Reggie Miller. Ils sont les grands favoris de cette Conférence Est post-Jordan après déjà deux sweeps infligés aux tours précédents ! Les trois premiers matchs seront ultra-serrés, 3, 2 puis 1 point d’écart. Le quatuor des Knicks était alors composé de Patrick Ewing, Latrell Sprewell, Allan Houston et bien entendu Larry Johnson. Tous évoluent à un haut niveau lors du Game 1 et arrachent la victoire dans la dernière minute malgré un shoot ultra-clutch de Miller. Seulement, Indiana prendra sa revanche au match suivant malgré un mauvais pourcentage.

Le gros point noir de cette rencontre fut la blessure de Patrick Ewing au tendon d’Achille, qui le rendra indisponible jusqu’à la fin des Play-Offs. De retour dans la Grosse Pomme, les Knicks jouent un basket très inspiré mais les Pacers sont un cran au dessus. Malgré une lutte acharnée, Indiana est devant (trois points à l’entame de la dernière action), possession New York et une vingtaine de secondes au chrono. C’est Larry Johnson qui va prendre des initiatives : il rentrera LE shoot à 3-points avec la faute, et inscrira le lancer franc pour finalement donner la victoire d’un point aux Knicks. La foule est en délire, c’est une des actions les plus intenses jamais vu au Madison Square Garden.

La rencontre suivante sera un match charnière dans cette série à égalité parfaite. Plus personne ne croit en ces Knicks orphelins d’Ewing, l’histoire aura quand même été belle. Aux Pacers, Reggie Miller veut se rattraper de ses deux derniers matchs au niveau du pourcentage horrible (3/11 et 3/10). Il plantera 30 points, mais le jeu d’Indiana est trop stéréotypé. De plus, Jalen Rose commets beaucoup de fautes. En face, Sprewell fraîchement titularisé, avait la rage aux lèvres et inscrivait 29 points, bien épaulé par le jeune Marcus Camby : 21 points, 13 rebonds et 6 contres.

Larry-Johnson-large-Arsene-300x166

La différence se sera faite dans le dernier quart-temps, remporté 36-25 par New York, notamment grâce à de grosses actions de Latrell. Les Knicks rentreront à la maison avec l’occasion de conclure la série ! Malheureusement, le Game 5 commencera mal avec la blessure de Larry Johnson, mais, ce sera sans compter sur le génie d’Allan Houston qui plantera près de 32 points à 12/17 . Le même Sprewell ajoutera 20 points. En face, Miller n’est pas du tout au rendez vous, il aura réalisé de loin, la pire performance de sa carrière en postseason : 3/18 aux shoots…

Pour finir, le buzzer retentissait et la salle entrait en ébullition. Chris Childs envoyait le ballon dans les gradins et le public explosa, personne, à part les Knicks eux-mêmes, n’y croyait ! Les New York Knicks devinrent, en cette occasion, la toute  première équipe de l’histoire à atteindre les Finales NBA en étant 8ème de leur conférence !

L’ACTION DE LJ EN VIDEO

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Nicolas Marsoudet (31 Articles)
Élevé aux cross d'Allen Iverson, au scoring de Kobe, à la puissance et à la domination de LeBron James, je suis un jeune rédacteur et fan absolu de la NBA de nos jours... mais aussi de la NBA d'antan. J'aimerais un jour réaliser mon rêve: devenir journaliste sportif !

2 Comments on [Happy Birthday] Larry Johnson, son action à 4 points miraculeuse en 1999

  1. Je ne suis évidemment vu mon pseudo pas fan des Knicks mais il faut reconnaître que ce qu’ils ont réalisé cette année là est juste exceptionnel !!!

    J'aime

  2. un peu pres le style d’idee que je me fesait sur le sujet, merci enormement pour cette excellent article

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s