Breaking News

Les plus belles surprises de la March Madness : Stephen Curry, l’ange de Davidson

NCAA March Madness History

Comme chaque année depuis 1939, le mois de mars aux États-Unis est consacré à la March Madness. Ce tournoi rassemblant les meilleures équipes de collège Basketball (universités) est le théâtre de rencontres spectaculaires et surprenantes, qui se conclut par un final four sacrant la meilleure équipe du pays.

À l’approche de ce rendez-vous (compétition diffusée sur Ma Chaîne Sport du 15 mars au 4 avril 2016), Basket Rétro vous replonge dans l’épopée des petites équipes qui ont déjoué les pronostics pour enflammer tout le continent nord-américain.

L’INCROYABLE PARCOURS DES WILDCATS DE DAVIDSON

Stephen Curry, Max Paulhus Gosselin, Vernon Macklin, Chris WrightSituée dans la ville de Davidson en Caroline du Nord, l’équipe des Wildcats de Davidson vit dans l’ombre des Tar Heels de North Carolina et des Wolfpacks de North Carolina State. Membre d’une des conférences les plus faibles du pays, la Southern Conference, les Wildcats de Davidson vont vivre une saison 2007-2008, tout simplement incroyable. Vainqueurs de leur conférence lors de la saison précédente mais éliminés lors du premier tour de la NCAA, les Wildcats attaquent la saison avec l’ambition de réaliser au moins, le même parcours.

Pourquoi une telle ambition ? La raison est simple, la présence dans leur effectif d’un joueur hors du commun, Stephen Curry. Véritable homme à tout faire des Wildcats, le meneur (25 points de moyenne par match), permet à l’université de Davidson de remporter la Southern Conference. Cependant, un mur se dresse sur le passage des Wildcats, le vainqueur de la saison régulière de la West Coast Conference, les Bulldogs de Gonzaga.

C’est le moment que choisit Stephen Curry pour montrer à l’Amérique, tout son talent. Auteur de 40 points, dont un 8/10 à trois points, il permet à son équipe de s’imposer sur le score de 82-76, offrant par la même occasion à son université, une qualification pour le second tour, attendu depuis 40 ans. Tour à tour, Georgetown et Wisconsin (champions respectifs des saisons régulières de la Big East et Big Ten) tombent sous les coups de boutoir de Stephen Curry. Cumulant une moyenne de 34,3 points par match durant le tournoi, l’Amérique tombe sous son charme et les Wildcats atteignent l’Elite Eight (quart de finale) où ils seront opposés aux champions de la Big 12, les Jayhawks de Kansas. Malgré les 25 points de Stephen Curry, les Wildcats perdent la rencontre 59-57 et ne disputeront pas le premier Final Four de leur histoire. Cependant, ce tournoi à permis a l’Amérique de découvrir une nouvelle pépite qui est parti rejoindre la baie de San Francisco, lors de la draft 2008.

LA RENCONTRE DAVIDSON VS GONZAGA EN IMAGES

Crédits photo :  SB Nation.

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Nicolas Abila (23 Articles)
Rédacteur Basket rétro, @Belile81

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s