Breaking News

22 avril 1947 : les Warriors de Joe Fulks remportaient leur premier titre

NBA Playoffs

Porté par une performance de très haut niveau du meilleur marqueur de la Saison régulière, Joe Fulks, les Warriors sont devenus la première équipe Championne de BAA, qui deviendra plus tard la NBA, en s’imposant en Finale en 5 manches contre les Stags de Chicago. Détails…

Comme un jeune poulain essayant de tenir sur ses pattes et d’avancer, la BAA (Basketball Association of America) a eu bien des déboires au cours de sa première saison professionnelle, parvenant difficilement à trouver un équilibre et espérant que l’avenir soit plus souriant. Rien ne se passe comme prévu pendant cette première campagne et chaque décision est prise dans l’incertitude, les responsabilités ne sont pas toujours bien définies. Mais les officiels de toutes les équipes comprennent une chose clairement : le championnat a besoin de manifestations et de joueurs capables de drainer les foules.

Joe Fulks Holding a BasketballC’est donc avec une certaine satisfaction que les Warriors de Philadelphie, équipe qui a souvent dû faire face à l’adversité au cours de la saison avant le dernier mois, arrivent aux premiers playoffs de la ligue. Les Warriors, dont le propriétaire et l’entraîneur est Eddie Gottlieh, disposent de la star la plus cotée sur le marché, un paysan du Kentucky, scoreur exceptionnel, du nom de Joe Fulks. Jumpin’ Joe est celui qui rendit populaire le tir en extension, une manœuvre de tir qu’il exécute avec des angles les plus inhabituels, en se penchant ou à l’arrêt sur le périmètre. Fulks est une merveille de l’attaque pour les supporters conservateurs du basket-ball de l’Eastern Conference et il réalise une moyenne record de 23.2 points en 1946-47, non disgracieux, dans le jeu non limité d’alors.

Fulks donne le meilleur de lui même pendant les playoffs de la BAA et le chemin des Warriors jusqu’au titre est agrémenté d’un système bizarre qui ne profite pas aux meilleures équipes de la saison régulière. Philadelphie termine donc second de sa division avec 14 matchs derrière le champion de l’Eastern Division, les Capitols de Washington entraînés par le jeune Red Auerbach. Mais voilà, les officiels de la BAA concoctent un format étrange qui rassemble les vainqueurs de chaque division, ainsi que les seconds et troisièmes au premier tour des playoffs. Les Capitols d’Auerbach sont renversés par les champions de la Western Division, Chicago, tandis que les Capitols battent les Bombers de St Louis et les Knickerbockers de New York pour parvenir aux phases finales.

Et les Warriors continuent leur parcours malgré des problèmes de programmation au Stade de Chicago, qui les oblige à jouer le premier match de la série des finales dans une salle de Philadelphie bourrée à craquer, où Joe Fulks accumule 37 points pour terrasser les Stags 84-74. Les supporters et les observateurs s’émerveillent devant l’une des plus belles exhibitions. Fulks reste plus tranquille pendant le deuxième match à Philadelphie, mais les Warriors l’emportent malgré tout par 85-74 et prennent un avantage dans la série de 2-0 grâce à Howie Dalmar (18 points) et au pivot Art Hillhouse, qui marque 7 des dix derniers points de son équipe. Lorsque la série a lieu à Chicago, les Warriors continuent sur leur lancée et rien ne peut les arrêter avec un Fulks qui ne reste pas les bras croisés. Jumpin’Joe totalise 26 points lors du troisième match tandis que les Warriors tiennent à distance Chicago pour l’emporter finalement par 75-72.

Les Stags repoussent l’élimination au quatrième match grâce au total combiné de 38 points de Max Zaslofsky et de Don Carlson, mais les Warriors comptent sur Joe Fulks et ses 34 points pour arracher la victoire au cinquième match par 83-80 à domicile devant les supporters. La BAA avait son premier champion, sa première superstar et sa première Cendrillon dans un mémorable retournement de situation lors des phases finales de la NBA.

RÉSULTATS DE LA FINALE 

(1) Chicago Stags vs. Philadelphia Warriors (2)

Chicago Stags1-4 Philadelphia Warriors

G.1Warriors vs Stags  84 – 71 – à Philadelphia
G.2Warriors vs Stags  85 – 74 – à Philadelphia
G.3Warriors vs Stags  75 – 72 – à Chicago
G.4Stags vs Warriors  74 – 73 – à Chicago
G.5Warriors vs Stags  83 – 80 – à Philadelphia

LES 39 POINTS DE JOE FULKS AU GAME 1 DES FINALS BAA DE 1947

Crédits photo : NBAE/Getty Images

Advertisements
About Patrick Parizot (676 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s