Breaking News

[NBA Playoffs] La toute première fois de Reggie Miller

NBA Playoffs

Actualité oblige, Basket Rétro passe en mode Playoffs. A cette occasion, nous allons revenir ensemble sur les tout premiers matchs de « postseason » de différents joueurs de la grande ligue. Cette chronique saisonnière sobrement intitulée « La toute première fois » vous sera proposée de façon hebdomadaire jusqu’aux finales NBA de Juin. Que les fans des Knicks mettent leur ordi’ en veille, aujourd’hui nous revenons sur le premier match de playoffs d’un certain Reggie Miller.

L’histoire d’amour entre Reggie Miller et les playoffs ne datent pas d’hier. Ce n’est plus un secret pour personne, le shooting guard des Pacers d’Indianapolis aime sortir du bois au printemps pour marquer l’histoire de la postseason de sa « clutchitude ». C’est ce qu’il fera notamment à de nombreuses reprises au milieu des années 90 lors d’affrontements dantesques contre les Knicks de New-York. Mais pour bien comprendre les plus grandes histoires d’amour, il faut parfois revenir au commencement.  C’est donc le 26 Avril 1990 dans l’enfer du Palace d’Auburn Hills que Miller découvre pour la toute première fois les joies des playoffs NBA pour un affrontement contre les champions en titre, les Pistons de Detroit. Reggie Miller joue alors en NBA depuis deux saisons et il commence à se tailler une petite réputation. Après sa première sélection au All-Star Game en Février de cette même année, le voilà qui vit son tout premier match de playoff. Les Bad Boys de Detroit ne laisse aucune chance à la jeune et inexpérimentée équipe de l’Indiana. Les Pacers seront balayés 3-0. La franchise d’Indianapolis est en construction et ne peut répondre au combat physique proposé par les Pistons. Manque d’expérience et d’effectif pour les Pacers qui ne feront pas illusion au cours de cette série. Pour sa première apparition en phase finale NBA, Reggie Miller rend une copie plutôt propre, avec un 6/6 au lancers francs par exemple. Si il n’est pas encore l’option offensive numéro 1 de son équipe, il passe tout de même 41 minutes sur le parquet pour inscrire au final 17 unités. Insuffisant pour des Pacers qui s’inclinent 92 à 104. Au fil des saisons, Miller prendra de l’envergure pour devenir le « clutch-player » que l’on connait. Respecté par la ligue et craint par ses adversaires. Un statut qu’il atteindra à force de travail comme il le dit lui même :

 » Je n’ai jamais eu le talent physique de tout ces gars. C’est mon travail acharné qui m’a rendu meilleur.  »

Un travail qui portera ses fruits tout au long des 18 saisons que le natif de Riverside en Californie passera sous le jersey des Pacers. Le genre de fruits qui pèse tout de même 144 apparitions en playoffs. Les fruits de la passion pour les fans d’Indiana, ceux du démon pour Spike Lee et les supporters des Knicks.     

LE PREMIER MATCH DE PLAYOFF DE REGGIE MILLER

  • =Indiana Pacers @ Detroit Pistons – Le 26 Avril 1990= 
  • .Starter
  • .41 minutes de jeu
  • .5/11 aux shoots (45,5%)
  • .1/3 à trois points (33%)
  • .6/6 aux lancers francs (100%)
  • .17 points
  • .4 rebonds
  • .1 passe décisive
  • .1 interception
  • .2 balles perdues

Montage une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Waka Bayashi (87 Articles)
Enfant des eighties, c'est au début des années 90 que je découvre la NBA. En 1993 j'obtiens mon brevet des collèges grâce à l'épreuve de Géographie au cours de laquelle je localise les plus grandes villes sur la carte des Etats-Unis, en ajoutant entre parenthèses le nom des franchises de la ligue, en espérant secrètement quelques points bonus. Fan des joueurs avec un taux de trash-talking élevé (coucou Reggie Miller), j'ai intégré l'équipe de Basket Rétro afin que mes parents soient fiers de moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s