Breaking News

[NBA Playoffs] La toute première fois de Kevin Garnett

NBA Playoffs

Actualité oblige, Basket Rétro passe en mode Playoffs. A cette occasion, nous allons revenir ensemble sur les tout premiers matchs de « postseason » de différents joueurs de la grande ligue. Aujourd’hui on file dans le Minnesota pour un contrôle des (big) tickets et c’est Kevin Garnett, qui fête ses 40 ans aujourd’hui, qui vient poinçonner les titres de transport. Direction Houston et les playoffs 1997.  

« Da Kid » (l’un des surnoms de Kevin Garnett) est sur le point de fêter ses 21 printemps lorsqu’il pose son sac dans les vestiaires du Summit de Houston pour son tout premier match de playoff. Les Timberwolves sont jeunes et ambitieux à la manière du 113, et le duo composé de Garnett et de Stephon Marbury fait des étincelles et des envieux au sein de la grande ligue. Face à la meute du coach Flip Saunders se présente les expérimentés Rockets de Houston. On pouvait espérer une série un peu plus serrée au vue de l’affiche proposée, mais Drexler, Barkley et Olajuwon connaissent la postseason comme leurs poches et ils auront vite fait de balayer les jeunes loups en 3 matchs secs.

Pour le match 1, en l’occurrence celui qui nous intéresse, Kevin Garnett est titulaire. En face de lui, on retrouve tour à tour les anciens que sont Charles Barkley et Kevin Willis. Ils ne seront pas trop de deux pour ralentir Garnett qui confirme sa bonne saison sophomore au cours de cette partie. « KG » est à la hauteur de l’événement, et il balance 21 pions dans le buffet de la défense texane qui fait le dos rond. Il se paie même le luxe de cueillir 9 rebonds au nez et à la barbe du frontcourt des Rockets. Mais le trio de « oldtimers » composé de Barkley, Willis et Olajuwon fait le boulot et chacun des anciens franchit la barre des 10 prises. Kevin Garnett est performant mais esseulé dans la raquette et Houston empoche le match 95-112. Les Wolves s’accrocheront pour essayer de survivre dans cette série. Mais il manquera à chaque fois un petit quelque chose. De l’expérience par exemple. Kevin Garnett n’a pas à rougir de sa série, mais le « Big Ticket » est le genre de type à se remettre en cause comme il le déclarera un jour :

« A la fin de la journée, vous êtes responsable de vous et de vos actions et c’est tout ce que vous pouvez contrôler. Donc, plutôt que d’être frustré par ce que vous ne pouvez pas contrôler, essayer de réparer les choses que vous pouvez. »

De sages paroles que Kevin Garnett appliquera tout au long de sa longue et resplendissante carrière. Une carrière qui court toujours au moment où l’on se remémore ici le 24 Avril 1997. Depuis, nous avons eu l’honneur de suivre « Da Kid » sur 144 matchs de playoffs NBA. Et une ribambelle de titres et de distinctions personnelles encombrent les étagères de Garnett. Pour que l’histoire se termine en apothéose, il serait sympa de voir « KG » une dernière fois dans une campagne de postseason là où tout a commencé. Avec l’arrivée de Thibodeau à la tête des Wolves et l’éclosion de nombreux jeunes talents du côté de Minneapolis, tout les espoirs sont permis. 20 piges après, Kevin Garnett à nouveau chef de meute, on signe de suite. Vous aussi non ?

LE PREMIER MATCH DE PLAYOFFS DE KEVIN GARNETT

  • =Minnesota Timberwolves @ Houston Rockets – Le 24 Avril 1997=
  • .Starter
  • .40 minutes de jeu
  • .10/21 aux shoots (47,6%)
  • .1/1 à trois points (100%)
  • .21 points
  • .9 rebonds
  • .4 passes décisives
  • .1 interception
  • .1 contre

SA PRESTATION EN IMAGES

Montage une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Waka Bayashi (87 Articles)
Enfant des eighties, c'est au début des années 90 que je découvre la NBA. En 1993 j'obtiens mon brevet des collèges grâce à l'épreuve de Géographie au cours de laquelle je localise les plus grandes villes sur la carte des Etats-Unis, en ajoutant entre parenthèses le nom des franchises de la ligue, en espérant secrètement quelques points bonus. Fan des joueurs avec un taux de trash-talking élevé (coucou Reggie Miller), j'ai intégré l'équipe de Basket Rétro afin que mes parents soient fiers de moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s