Breaking News

Il y a 16 ans, la disparition tragique de Malik Sealy [1970 – 2000]

Tragédie

Une Star universitaire, une carrière professionnelle quelconque, une idole pour un futur Hall of Famer, Malik Sealy nous a quitté le 20 mai 2000 dans un accident de la route. Il y a tout juste 16 ans. Hommage.

Malik Sealy a été ainsi nommé par son père en référence à Malik Shabazz, alias Malcolm X. Son père était en effet un des gardes du corps d’un des grands défenseurs de la communauté noire et des droits de l’homme. Superstar des lycées, idole de Kevin Garnett, Malik Sealy n’a pourtant pas connu une grande carrière professionnelle. A Indiana, il est barré par Reggie Miller et son temps de jeu décolle enfin chez les pauvres Clippers. A défaut de gagner, Sealy démontre ses qualités, un joueur plein de bonne volonté, moyen dans tous les secteurs, bon défenseur, sérieux et appliqué, un rêve de coach.

Après 3 ans à Los Angeles où il a tourné à près de 13 points de moyenne, Malik joue pour Detroit en perdant sa place de starter derrière les inévitables Grant Hill, Jerry Stackhouse et Joe Dumars. Les Pistons se vautrent, ne se qualifient pas en playoffs et il rejoint KG à Minnesota. Kevin Garnett a porté le 21 en l’honneur de Malik Sealy et ils se retrouvent coéquipiers et par dessus tout, de grands amis.

MalikEnterrementLe 20 mai 2000 au retour de la fête organisée pour l’anniversaire du « Big Ticket », Malik trouve la mort en étant percuté de plein fouet par un pick-up roulant à contresens et avec son conducteur complètement ivre. Les deux hommes n’avaient pas leur ceinture de sécurité et seul le véhicule du « meurtrier » possédait un airbag, ce qui lui a sauvé la vie. Ce dernier sera condamné à 4 ans de prison et sort en 2003. Il sera de nouveau arrêté en 2006 pour conduite en état d’ivresse impliquant un accident sans blessé grave et n’a que des travaux généraux pour 1 an. En 2008, rebelote et cette fois, 8 ans derrière les barreaux.

La peine de KG, des coéquipiers de Malik et de la NBA en général est immense. Minnesota a retiré son maillot #2, Kevin Garnett en a fait un tatouage sur son bras droit et a porté le numéro 2 en évoluant chez les Nets de Brooklyn en hommage. Le 25 février 2015, Kevin Garnett fait son retour chez les Timberwolves et porte un bandeau sur son bras avec le numéro de Sealy. Nul doute qu’en juin 2008 et enfin un titre dans son palmarès, Kevin avait une pensée pour son ami disparu.

LA TRAGÉDIE MALIK SEALY EN IMAGES

Montage Une : Jonathan Sevaux

Crédits photos : Slam/SI

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Pred (317 Articles)
Fan de MJ, d'Hakeem, Bird et Sir Charles notamment, déteste les Sonics et le Thunder, peu d'amour pour les Lakers, mais adore par-dessus tout le basket "tough". A passé plus de 10 ans sur la toile basket à débattre et râler comme tout vieux qui se respecte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s