Breaking News

[NBA Playoffs] La toute première fois d’Hakeem Olajuwon

NBA Playoffs

Actualité oblige, Basket Rétro passe en mode Playoffs. A cette occasion, nous allons revenir ensemble sur les tout premiers matchs de « postseason » de différents joueurs de la grande ligue. Cette chronique saisonnière sobrement intitulée « La toute première fois » vous sera proposée de façon hebdomadaire jusqu’aux finales NBA de Juin. Cette semaine on file dans le Texas pour revenir sur les débuts en postseason de Hakeem Olajuwon. Presque comme dans un rêve..

En 1984, lorsque le staff des Houston Rockets drafte Hakeem Olajuwon en première position, sa future association avec l’ailier fort Ralph Sampson fait saliver beaucoup de monde. Leur entente et leur complémentarité ne tarde pas à emmener la franchise en playoffs après quelques saisons de disette. Dès sa rookie season, le jeune Olajuwon s’impose comme une pièce majeure du puzzle des Rockets. Avec sa jeune et talentueuse paire d’intérieurs, Houston se qualifie en arrachant une flatteuse troisième place dans la conférence Ouest, et c’est un duel avec le Jazz de Utah qui s’annonce. Nous sommes le 19 Avril 1985, et le rookie Hakeem Olajuwon découvre l’intensité et l’extravagance de la postseason.

« The Summit », la salle mythique des Rockets est chauffée à blanc par ses 13 185 fans. Pourtant les texans se font cueillir par les mormons. Olajuwon propose une ligne de stats plus que complète pour sa toute première apparition en playoffs et il termine la rencontre en double double avec 14 points et 14 rebonds. Ce n’est pourtant pas suffisant, et Utah vient s’offrir la première manche de la série sur le score de 115 à 101. Le Jazz reprend ainsi l’avantage du terrain. Un avantage que récupérera Houston en s’imposant dans le Game 4. Avant de finalement laisser la série au Jazz d’Utah en s’inclinant une nouvelle fois à domicile. Le duo Sampson/Olajuwon ne survivra pas aux blessures du premier. C’est donc en solitaire qu’Olajuwon empruntera la route vers les sommets. Une route tortueuse et semée d’embûches pour les Rockets. Ils mettront une dizaine d’année à atteindre l’excellence nécessaire à l’obtention d’un titre NBA. Et comme le soulignera fort justement « The Dream » à cette occasion :

« Lorsque vous arrivez à ce niveau, ce n’est pas plus seulement une question de talent, parce que tous les joueurs sont tellement talentueux. Il est aussi question de la préparation, de jouer intelligent et prendre de bonnes décisions. »

De ce côté là, lorsque l’on connaît l’intelligence et la science de jeu de l’ancien pivot des Rockets, on ne peut qu’être en accord avec lui sur sa vision des choses.

LE PREMIER MATCH DE PLAYOFFS DE HAKEEM OLAJUWON

  • =Utah Jazz @ Houston Rockets – Le 19 Avril 1985=
  • Starter
  • 33 minutes de jeu
  • 6/14 aux shoots (42,9%)
  • 14 points
  • 14 rebonds
  • 1 passe décisive
  • 2 contres
  • 2 interceptions

LES HIGHLIGHTS DU GAME 5 ENTRE HOUSTON ET UTAH

Montage une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Waka Bayashi (87 Articles)
Enfant des eighties, c'est au début des années 90 que je découvre la NBA. En 1993 j'obtiens mon brevet des collèges grâce à l'épreuve de Géographie au cours de laquelle je localise les plus grandes villes sur la carte des Etats-Unis, en ajoutant entre parenthèses le nom des franchises de la ligue, en espérant secrètement quelques points bonus. Fan des joueurs avec un taux de trash-talking élevé (coucou Reggie Miller), j'ai intégré l'équipe de Basket Rétro afin que mes parents soient fiers de moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s