Breaking News

[Portrait] Kwame Brown : de sa réussite au lycée à son désastre en NBA

Portrait

Les équipes NBA comptent aussi bien dans leur effectif des atouts offensifs et défensifs que des joueurs qui déçoivent, malheureusement. C’est le cas de Kwame Brown, drafté en première position de la Draft 2001 par les Washington Wizards, club dirigé à cette période par un certain Michael Jordan. Retour sur la carrière ratée de Kwame Brown dans la grande ligue américaine.

Au lycée de Glynn Académy en Géorgie, Kwame Brown, pivot de 2.11 m, jouit d’une bonne réputation dans le basket. En « highschool », il est considéré comme le meilleur joueur et réalise de belles performances pendant toute sa période lycéenne : deuxième meilleur marqueur, 1 235 rebonds attrapés, 605 ballons contrés. Avec de telles prestations, il participe au McDonald’s All-American Game de l’année 2001, un match réunissant les meilleurs basketteurs des lycées des Etats-Unis et du Canada. Lors de cet événement, il termine la rencontre avec une belle ligne de statistiques : 17 points, 7 rebonds et 5 contres. De plus, il est élu meilleur joueur du lycée de l’année en Géorgie comme « senior » avec  20,1 points, 13,3 rebonds, 5,8 contres, 3,0 passes et 2.0 interceptions.

KWAME BROWN : CHOIX DE JORDAN ?

Repéré, son immense talent ne passe pas inaperçu. Programmé pour rejoindre l’université de Floride afin de poursuivre son apprentissage, il change finalement de trajectoire et saute finalement le pas pour se présenter à la draft NBA en 2001. Cette année là, ce sont les Washington Wizards qui obtiennent le premier choix et mise alors sur Kwame Brown. Le pivot devient ainsi le premier lycéen, sans passer par l’université, à être numéro 1 d’une draft. Il aurait été choisi cette année par Michael Jordan, président des opérations basket de la franchise à l’époque, devant de futurs grands joueurs de la ligue : Pau Gasol, Joe Johnson, Zach Randolph et Tony Parker. Phrase conjuguée au conditionnel car c’est la zone d’ombre à ce sujet.

Selon David Falk, un agent NBA, dans une interview accordé à WJFK, une station de radio consacrée aux sports affirme que Jordan n’aurait pas choisi Kwame Brown : « Ce n’était pas sa décision. C’est la décision de quelqu’un d’autre. Kwame Brown était le premier joueur de high school à avoir été drafté numéro 1 et certaines personnes dans l’organisation ont pensé que cela aurait un immense impact promotionnel sur ventes de billets. Falk a continué sur le sujet, ajoutant que Jordan voulait choisir Elton Brand pour Washington au lieu de cela. « Michael voulait Elton Brand. Ils voulaient faire un trade, il voulait faire venir en Elton Brand ».

DÉCEPTION A WASHINGTON

Kwame Brown pose donc ses valises à Washington et évolue aux côtés de Jordan sur les parquets. Pour sa première saison avec les Wizards, inutile de penser au trophée de Rookie Of The Year puisqu’il termine avec 4,5 points et 3,5 rebonds de moyenne. Il améliorera ses statistiques pour sa deuxième saison avec 7,4 points et 5,3 rebonds. Sa troisième saison est encore meilleure avec  10,9 points et 7,4 rebonds. Il réalise d’ailleurs son meilleur match contre Sacramento en 2003 avec 30 points et 19 rebonds. Mais il arrivera rarement à réitérer ce genre de performances.

Avec un jeu aussi décevant, d’autres éléments viennent ternir sa carrière. Kwame Brown se comporte très mal : conflits avec joueurs et le coach de l’époque des Wizards Eddie Jordan. Ajoutez à cela, il est hué par les supporters et le joueur n’est pas épargné par les blessures. Lors des playoffs, Gilbert Arenas, le meneur star du club, enregistre avant le premier match des playoffs une vidéo exigeant aux fans de ne pas siffler Brown lors de son entrée en jeu. Les fans respectent le souhait de l’agent zéro, et Brown foule le parquet pendant cinq petites minutes lors de ce premier match. Mais quelques jours plus tard, Brown sèche un entraînement ainsi que le match suivant. La sanction tombe et les Wizards suspendent alors Brown, qui ne joue plus des playoffs. Le joueur s’attendait forcément à mieux pour sa carrière NBA. Après 4 saisons peu en verve avec Washington, Brown refuse de prolonger avec les Wizards et ce malgré une offre de 30 millions de dollars sur 5 ans pour tester le marché « Free Agents ».

TALENT MALHEUREUSEMENT GÂCHÉ

Kwame Brown tente de se relancer pour enfin faire décoller sa carrière et devenir un pivot dominant de la NBA. Malheureusement, les choses ne vont pas s’arranger au niveau de ses stats que ce soit son passage aux Lakers, Grizzlies, Pistons, Bobcats, Warriors, Bucks, et aux Sixers.  Kobe Bryant titille son ex-coéquipier lors de son passage en Californie : « Kwame est un grand défenseur. Il est l’un des meilleurs défenseurs que j’ai pu voir dans cette ligue. Mais offensivement, il n’était pas à la hauteur. Il a peut-être montré à Andrew Bynum deux trois trucs, spécialement sur la défense des écrans et le un-contre-un défensif, mais pas en attaque… ».

La star des Lakers fait part d’un autre souvenir aux médias au sujet de Kwame Brown en février 2008 : « Il s’agit du match avant l’arrivée de Pau Gasol. J’en suis à quelque chose comme 40 points et on approche de la fin du match. En face, il y a Detroit avec Rasheed, Chauncey et les autres. Une époque où on ne devrait pas être en mesure de leur tenir tête, et pourtant… Alors à la fin du match, ils font une boîte sur moi, et je suis collé par tous les Pistons. Résultat, Kwame se retrouve tout seul sous le panier. Mais vraiment tout seul. Je lui fais une passe, il fait n’importe quoi et la balle va en touche. Temps-mort, et forcément, je suis en colère. Il me dit : « j’étais tout seul ». Je lui réponds : « oui, j’ai vu, et tu le seras encore car Rasheed t’ignore complètement. » Et il me répond : « si je suis encore seul, ne me donne pas la balle. J’étais sur le cul. « Ne me donne pas la balle vraiment ». Je lui demande pourquoi. Et Kwame me dit : « si je l’attrape, ils vont faire faute sur moi, et je vais rater les lancers. » J’étais furax !  « Je demande à Phil Jackson de le sortir, et Phil me dit : « laisse-le se débrouiller ». Résultat, on perd le match (ndlr : 90-89), et quand je rentre dans le vestiaire, je rumine. Je suis furieux. Et c’est à ce moment-là que je reçois un appel et on me dit : « tu sais quoi, on vient de trouver un truc pour Pau ». Voilà qui est dit. Et bonjour l’ambiance. 

A Charlotte, il retrouvait Michael Jordan, alors dirigeant du club de la Caroline du Nord. Selon Mark Bartelstein, l’agent de Kwame Brown : « Jouer à nouveau pour Michael Jordan et être dirigé par un grand coach comme Larry Brown est un défi pour lui. Rejoindre Charlotte signifie beaucoup pour Kwame. Ces dernières années ont été difficiles pour lui. Je pense qu’il est très motivé à l’idée d’aller à Charlotte pour y écrire une nouvelle page dans sa carrière ». dit son agent. En une saison avec Charlotte, en 26 minutes de temps de jeu moyen, les statistiques de Kwame Brown sont peu glorieuses avec 7,9 points par match et 6,8 rebonds sur 50 matchs joués sur 66 (saison raccourcie en 2010-2011). Il brillera tout de même avec 23 points et 13 rebonds contre Miami (voir vidéo ci-dessous)

A Philadelphie, les Sixers l’ont coupé de leur effectif en novembre dernier. Le niveau de jeu affiché par Kwame Brown n’aura pas été d’une grande réussite comme cela l’était lors de ses années lycées. En 12 saisons NBA, il a joué 607 matchs dont 281 en tant que titulaire pour une moyenne de 6,6 points, 5,5 rebonds et 0.9 assists et 22,1 minutes par match. Kwame Brown est véritablement considéré comme un flop et donc le plus mauvais premier choix de draft. L’a-t-on trop surcoté ? A vous de donner votre opinion.

SES 23 POINTS ET 13 REBONDS CONTRE MIAMI EN 2011

Advertisements
About Richard Sengmany (431 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s