Breaking News

Le jour où Paul Pierce a scoré 46 points après la mi-temps

Paul Pierce face aux Nets le 1er décembre 2001 (c) Ray Amati - Getty

Un des joueurs ultra offensifs de l’histoire des Boston Celtics, Paul Pierce a cartonné avec les C’s il y a bientôt 15 ans. Face aux New Jersey Nets, il a réussi à se transcender en marquant 46 de ses 48 points après la pause. Retour sur une des perfs de l’ex-ailier de Kansas, 39 ans depuis le 13 octobre dernier.

C’est lors de la saison 2001-2002 que Paul Pierce a entamé sa quatrième saison NBA avec le maillot des Celtics au côté d’Antoine Walker et Kenny Anderson. Après un mois de compétition, le 1er décembre 2001, il prend le jeu à son compte contre les New Jersey Nets (Jason Kidd, Kenyon Martin et Keith Van Horn), à East Rutherford à la Continental Airlines Arena.

Double P martyrisait la défense new-yorkaise. Boston compte 14 points de retard à la pause 47-33. Pierce inverse alors la tendance en remettant les Celtics dans le droit chemin. Avec seulement 2 points inscrits en première mi-temps, l’ailier se sublime en inscrivant 46 points au retour des vestiaires. Le match s’est ponctué par une victoire de Boston 105-98 après prolongation alors que les Nets possédaient une avance de 17 points dans le troisième quart-temps, une période où Jim O’Brien, coach de Boston, a été exclu au début pour mauvais propos envers l’arbitre.

« The Truth » plante 13 des 15 points de son équipe dans l’overtime. Dans les 29 dernières minutes de la rencontre, PP est « on fire » aux shoots : 12/18 dont un 5/5 à 3-points. Il termine avec un 13/34 aux tirs dont 5/8 à 3-points et un joli 17/18 aux lancers-francs. Il repart avec un double-double grâce aux 12 rebonds pris sans oublier ses 3 interceptions et 2 contres.

QUATRIÈME JOUEUR A 48 POINTS ET PLUS

A l’issue de cette rencontre, PP était devenu le cinquième joueur de l’histoire des Celtics à franchir la barre des 48 points et plus dans un match de saison régulière. Il rejoint ainsi Larry Bird et Kevin Mchale, auteur tous deux de 56 points, Sam Jones (51 points) et Antoine Walker (49 points).

Paul Pierce commentait sa belle performance à Espn : « Je devais rester agressif. Mon équipe avait besoin de moi pour que j’attaquer le cercle. S’ils me voient perdre confiance, eux aussi vont perdre confiance. Ils avaient besoin de me voir jouer au basket à la manière de Paul Pierce. Tu sentais que tout le monde bougeait au ralenti et que toi-même tu étais le gars le plus rapide. Qu’importe ce que tu fais, tu sens que ca va marcher ».

Byron Scott, coach des Nets, a reconnu l’efficacité de Pierce : «  Il a pris feu en marquant des paniers incroyables en deuxième mi-temps.

Sur ses 82 matchs de saison régulière disputés en 2001-2002, ce match face aux Nets est le seul où il atteint la barre des 40 points et plus. Cette saison est celle où il réalise une de ses meilleures moyennes de points en carrière et avec Boston (26,1 points par rencontre). Pour en savoir plus sur Paul Pierce, cliquez sur la bio que Basket Rétro avait consacré à l’ex-numéro 34 de Boston.

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (425 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s