Breaking News

[Happy Birthday] Earl Monroe, la perle de Baltimore

Portrait

Avec son 1.92 m, Earl Monroe, qui fête aujourd’hui ses 72 ans, jouait avec un panache qui lui a valu une place parmi les plus grands du basket-ball.

Earl « The Pearl » était le défenseur par excellence jamais à court de mouvements les plus inattendus, virevoltés, pivots, double-dribbles, pour produire 17 454 points (18.8) et 3 594 passes décisives (3.9) sur une carrière de 13 saisons avec les Bullets de Baltimore et les Knicks de New York.

Earl11Sous la tutelle de Clarence Gaines à l’université de Winston Salem, la carrière universitaire de Monroe était une véritable étude de cas.. Il est passé d’une moyenne de 7,1 points durant sa première année à 23,2 points en deuxième année, puis à 29,8 points et enfin à 41,5 points. Pendant sa saison spectaculaire de 1967, Monroe a inscrit 1329 pts en un an, remporté le titre de joueur de l’année en NCAA et a mené les Bartams au championnat de Division d’université. Il rejoint la NBA en 1967, en deuxième choix de la draft par les Baltimore Bullets, avec lesquels il remporta le titre de NBA Rookie of the Year. Bien sur, on se rappelle encore de sa belle prestation contre les Lakers de Los Angeles, contre qui, Monroe avait inscrit 56 points.

À Baltimore, Monroe a mené un jeu offensif qui est devenu l’un des plus rapides et des plus spectaculaires en NBA. C’était pendant « les années de Baltimore de la perle » qu’il est devenu un héros culte en s’associant avec Wes Unseld pour conduire les Bullets en phase finale de la NBA en 1971. Pendant l’été de cette même année, Monroe a été « tradé » chez les Knicks. En compagnie de  Walt Frazier, dans une équipe de New York distinguée, il emmène les Knicks au titre NBA en 1973.

Monroe, quatre fois All Star, avec une moyenne supérieure à 20 points à six reprises en saison régulière est obligé de se retirer en 1980 en raison d’une blessure au genou. Les Knicks ont retiré son numéro 15 le 1er mars 1986 et est intronisé au Hall Of Fame en 1990.

SES STATS NBA

  • Points: 17 454 soit 18.8 par match
  • Passes: 3 594 soit 3.9 par match
  • Rebonds: 2 796 soit 3.0 par match
  • Matchs: 926 rencontres disputées, 82 en playoffs

SON PALMARES

  • Champion NBA en 1973
  • 4 fois NBA All Star en 1969, 1971, 1975 et 1977
  • Rookie Of The Year en 1968
  • Élu au sein de la All NBA Rookie First Team en 1968
  • Retenu parmi les meilleurs joueurs du cinquantenaire de la NBA
  • Son maillot n°15 retiré par les Knicks de New York
  • Son maillot n°10 retiré les Wizards de Washington

EARL MONROE EN IMAGES

Crédits photos : Getty Images/Si

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (694 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s