Breaking News

Vin Baker, sa dernière saison avec les Bucks en 1996-1997

Les plus belles perfs

Basket Retro revient sur la dernière saison de Vin Baker avec les Milwaukee Bucks en 96-97. L’ailier compile cette année un double-double de moyenne avec 21 points et 10 rebonds avec la franchise du Wisconsin. Un des bons joueurs à son poste dans les années 90, il fête aujourd’hui ses 45 ans. Détails.

A 22 ans, il est sélectionné en huitième position de la Draft 1993 par les Milwaukee Bucks après avoir achevé ses trois années universitaires à la fac de Hartford dans le Connecticut. Les qualités basket de Vin Baker sont ainsi repérées par la franchise du Wisconsin qui n’hésite pas dès sa saison rookie à le lancer dans le 5 majeur. Au côté d’un autre bon ailier de cette époque Glenn Robinson, ses trois premières années au sein des Bucks sont bonnes et ses stats ont évolué entre chacune d’entre elles :

  • 1993-1994 : 13,5 points et 7,6 rebonds en 82 matchs dont 63 titulaires
  • 1994-1995 : 17,7 points et 10,3 rebonds en 82 matchs tous titulaires
  • 1995-1996 : 21,1 points et 9,9 rebonds en en 82 matchs tous titulaires

45 DOUBLE-DOUBLE EN 1996-1997

Vin Baker en Novembre 96 lors d'un match face aux Warriors (c) Rocky Widner/NBAE Getty Images

Vin Baker en Novembre 96 lors d’un match face aux Warriors (c) Rocky Widner/NBAE Getty Images

Lors de sa quatrième année, le natif de Floride confirme ses bonnes intentions entrevues lors de sa troisième saison. En 1996-1997, Baker réalise 45 double-double (tous points-rebonds) sur les 78 rencontres auxquelles il a participé dont 5 avec 30 points et plus :

  • 36 points à 12/17 aux tirs et 12/12 aux lancers-francs, 12 rebonds face à Washington le 7 décembre 1996, victoire 126-118
  • 36 points à 15/23 aux tirs et 6/8 aux lancers-francs, 10 rebonds face à Chicago le 17 janvier 1997, défaite 100-73
  • 32 points à 13/25 aux tirs et 5/7 aux lancers-francs, 12 rebonds face à Phoenix le 12 novembre 1996, victoire 99-89
  • 32 points à 15/25 aux tirs et 2/3 aux lancers-francs, 14 rebonds face à Golden State le 14 novembre 1996, victoire 95-86
  • 30 points à 12/23 aux tirs et 6/6 aux lancers-francs, 12 rebonds face à Orlando le 23 janvier 1997, victoire 96-92

Il termine un autre match à plus de 30 points sans double-double le 20 avril 1997 avec 31 points à 13/13 aux tirs, 5/9 aux lancers-francs et 8 rebonds face à Charlotte, victoire 120-100.

Il conclut 11 matchs en prenant entre 15 et 17 rebonds dont :

  • 27 points à 12/24 aux tirs et 3/5 aux lancers-francs, 17 rebonds face à New Jersey le 14 décembre 1996, défaite 101-91
  • 19 points à 9/15 aux tirs et 1/1 aux lancers-francs, 17 rebonds face à Orlando le 8 avril 1997, défaite 97-82
  • 20 points à 7/11 aux tirs et 6/12 aux lancers-francs, 16 rebonds face à Chicago le 3 décembre 1996, défaite 107-104
  • 17 points à 12/17 aux tirs et 12/12 aux lancers-francs, 16 rebonds face à Houston le 23 décembre 1996, victoire 81-76
  • 25 points à 10/17 aux tirs et 4/8 aux lancers-francs, 15 rebonds face à New-York le 4 mars 1997, défaite 93-86
  • 25 points à 10/14 aux tirs et 5/6 aux lancers-francs, 15 rebonds face à Cleveland le 8 mars 1997, victoire 90-82
  • 24 points à 11/23 aux tirs et 2/5 aux lancers-francs, 15 rebonds face à New-Jersey le 10 avril 1997, défaite 93-88

DEUXIEME DOUBLE-DOUBLE DE MOYENNE AVEC LES BUCKS

Vin Baker - Milwaukee Bucks (c) sportingnews com

Vin Baker – Milwaukee Bucks (c) sportingnews com

Baker prendra entre 10 et 14 rebonds à 34 reprises et marquera entre 20 et 29 points à 29 reprises. Ses stats moyennes sur cette saison 96-97 sont de 21,1 points à 50,5 % aux tirs et 68,7 aux lancers-francs et 10,3 rebonds (9ème meilleur rebondeur cette saison), soit son deuxième double-double de moyenne avec Milwaukee. Au terme de cette saison (33 victoires et 49 défaites), il aura joué ainsi ses derniers matchs sous les couleurs des Bucks, au cours de laquelle il sera nommé dans la troisième meilleure équipe type de la NBA.

L’ailier, 4 fois All-Star d’affilée de toute sa carrière NBA (1995, 1996, 1997 et 1998) sera transféré aux Seattle SuperSonics dans le cadre d’un échange conclu entre trois équipes à l’été 1997: Tyrone Hill et Terrell Brandon de Cleveland partent à Milwaukee ; Shawn Kemp rejoint le club des Cavaliers. En quatre saisons avec les Bucks, Baker signe des moyennes de 18,3 points, 9,5 rebonds et 2,7 passes en 324 matchs dont 305 au poste d’ailier-fort titulaire. Nommé dans la meilleure équipe-type des rookies en 93-94, Baker n’aura jamais joué les playoffs avec Milwaukee.

Connu pour ses problèmes d’alcool lorsqu’il a évolué au sein des Boston Celtics, dans les médias américains, on apprend que Vin Baker se situe très loin de la planète basket désormais puisqu’il est devenu en juillet dernier manager dans un StarBucks. Champion olympique en 2000 avec Team USA, ruiné à cause d’une mauvaise gestion de son argent gagné grâce au basket, il aurait été drôle de le voir travailler en tant que boulanger (= baker en anglais) fabriquer du pain ou œnologue pour vendre des bouteilles de vin. Les reconversions des anciens joueurs NBA diffèrent donc des uns des autres. On retiendra plus ses perfs sur les parquets.

 Photo Une : Vin Baker – Milwaukee Bucks (c) jsonline.com

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (427 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s