Breaking News

Les 24,1 points de moyenne de Jamal Mashburn avec Dallas (1994-1995)

Les plus belles perfs

Il célèbre ses 44 ans aujourd’hui. Jamal Mashburn a fait mal aux défenses adverses lors de sa deuxième saison NBA sous le maillot des Dallas Mavericks. Il conclut celle-ci en tant que sophomore avec une moyenne de 24,1 points par match. Basket Retro s’attarde une fois de plus sur un des scoreurs du championnat nord-américain des années 90.

Après trois saisons universitaires dans la légendaire fac des Wildcats de Kentucky, Jamal Mashburn bascule vers la NBA à l’été 1993, moment où les Dallas Mavericks le sélectionnent en quatrième position. Le club texan ne se trompe pas en décelant le potentiel évident de celui qu’on a surnommé « Monster Mash ». Après une bonne saison rookie et ses 19,2 points de moyenne en 79 matchs, Mashburn fait encore mieux en attaque lors de la saison 1994-1995 à 22 ans. Au côté de ses comparses Jim Jackson et Jason Kidd, il réalise notamment 4 double-double (points-rebonds) dont un mémorable face aux Bulls:

  • 50 points à 19/31 aux tirs dont 3/3 à 3-points et 9/13 aux lancers-francs, 10 rebonds face à Chicago le 12 novembre 1994, victoire 124-120
  • 32 points à 12/20 aux tirs et 7/10 aux lancers-francs, 11 rebonds et 6 passes face au LA Lakers le 13 décembre 1994, défaite 115-108
  • 28 points à 10/26 aux tirs et 7/9 aux lancers-francs, 10 rebonds face à Cleveland le 20 mars 1995, victoire 102-100
  • 16 points à 6/16 aux tirs et 4/5 aux lancers-francs, 10 rebonds face à Minnesota le 27 janvier 1995, victoire 102-94
Jamal Mashburn - Dallas Mavericks (c) Getty Images Sport - Bill Baptist

Jamal Mashburn – Dallas Mavericks (c) Getty Images Sport – Bill Baptist

Elu dans l’équipe type des rookies en 1994, le natif de New-York réussit deux autres gros scores à plus de 40 points :

  • 45 points à 18/28 aux tirs dont 2/5 à 3-points et 7/8 aux lancers-francs, 3 rebonds et 6 passes face à Washington le 8 décembre 1995, défaite 124-121
  • 42 points à 16/37 aux tirs dont 2/5 à 3-points et 9/16 aux lancers-francs, 5 rebonds, 5 passes et 5 interceptions face à Houston le 8 décembre 1995, victoire 156-147 après 2 prolongations (voir vidéo en fin d’article)

Jamal Mashburn achève aussi 14 autres matchs entre 30 et 39 points dont :

  • 35 points à 12/28 aux tirs et 10/12 aux lancers-francs, 9 rebonds face à Denver le 26 novembre 1994, victoire 124-123
  • 35 points à 12/30 aux tirs dont 5/11 à 3-points, 6/8 aux lancers-francs, 7 rebonds face à Sacramento le 24 janvier 1995, défaite 110-109
  • 35 points à 14/29 aux tirs, 5/6 aux lancers-francs, 7 rebonds et 5 passes face à Phoenix le 7 février 1995, défaite 114-113
  • 34 points à 13/24 aux tirs, 4/6 aux lancers-francs, 2 rebonds et 4 passes face à San Antonio le 6 décembre 1994, victoire 124-121
  • 33 points à 14/28 aux tirs dont 3/6 à 3-points et 6/8 aux lancers-francs, 8 rebonds et 6 passes face à Houston le 7 février 1995, défaite 109-102
  • 32 points à 12/25 aux tirs, 8/11 aux lancers-francs, 8 rebonds et 3 passes face au LA Lakers le 5 avril 1995, victoire 130-111
  • 32 points à 10/24 aux tirs, 9/12 aux lancers-francs, 7 rebonds et 8 passes face au LA Lakers le 24 février 1995, défaite 114-104
  • 32 points à 8/17 aux tirs dont 4/6 à 3-points, 12/12 aux lancers-francs face à Minnesota le 1er février 1995, victoire 104-83
Jamal Mashburn - Dallas Mavericks (c) solecollector.com

Jamal Mashburn – Dallas Mavericks (c) solecollector.com

En 80 matchs de saison régulière, Mashburn aligne des stats moyennes de 24,1 points (43,6 % aux tirs, 4,1 rebonds et 3,7 passes. Insuffisant pour emmener Dallas en playoffs qui finit 10ème de la Conférence Ouest. Monster Mash termine sixième meilleur marqueur de la Ligue cette saison-là derrière son coéquipier Jimmy Jackson (25,7) et les 4 premiers de ce classement : Shaquille O’Neal (29,3), Hakeem Olajuwon (27,8), David Robinson (27,6), Karl Malone (26,7). Il est aussi le septième joueur à avoir réussi le plus de tirs lors de cette saison avec 683 shoots marqués (570 à 2-points et 113 à 3-points).

« Masher » jouera au total 3 saisons et demi à Dallas pour des moyennes globales de 19,9 points, 4,2 rebonds et 3,3 passes en 214 matchs dont 192 titulaires. Le 14 février 1997, il est envoyé au Miami Heat en échange de Sasha Danilovic, Martin Muurseep et Kurt Thomas.  Le 1er avril 2000, il est à nouveau transféré cette fois-ci à Charlotte. Avec les Hornets, délocalisés à New Orleans, le shooteur réalisera le 21 février 2003 (année où il est devenu All-Star), une nouvelle performance à 50 points face à Memphis avec un shoot réussi en fin de prolongation qui permettra au Hornets de remporter ce match 125-123. Un serial shooteur dans les moments clés du match.

LES 42 POINTS DE MASHBURN EN 1995

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (427 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s