Breaking News

[Happy Birthday] Les 41 points de Skeeter Henry avec Oklahoma

NCAA

Skeeter Henry - Oklahoma Sooners (c) snipview.com

Bien connu pour avoir joué dans plusieurs clubs français de Pro A, Skeeter Henry, 49 ans aujourd’hui, a marqué les esprits un soir de décembre 1989 en réalisant sa plus grosse performance en saison régulière en NCAA avec la fac d’Oklahoma : 41 points. Basket Retro vous en parle.

Après deux années à la fac de Midland College dans le Texas, Herman « Skeeter » Henry arrive à Oklahoma en 1988. C’est lors de la deuxième année chez Sooners qu’il prendra littéralement feu aux tirs. Le 23 décembre 1989, face à Loyola Marymount, le natif de Dallas plante 41 points dont 30 en deuxième période et 17 dans les dix dernières minutes lors d’une rencontre où les défenses étaient aux abonnés absents. Son adresse aux shoots est considérable : 15/21 aux tirs dont 3/5 à 3-points, 8/8 aux lancers-francs. Henry ajoute à ce total de points 6 rebonds, 7 passes et 3 interceptions.  

Skeeter Henry - Oklahoma Sooners (c) cstv.com

Skeeter Henry – Oklahoma Sooners (c) cstv.com

A Norman dans l’Oklahoma, lui et ses coéquipiers remportent ce match sur le score fleuve de 136-121, un résultat rare dans la NCAA actuelle. Grâce à ce succès, Oklahoma aligne une cinquième victoire d’affilée. A l’issue de la rencontre, son coéquipier Tony Martin réagissait de façon ébahi : « Skeeter a mis combien de points ? 41 ? ». Les autres joueurs des Sooners autour ont levé leurs sourcils. Damon Patterson, son coéquipier, auteur d’un énorme double-double, 29 points et 14 rebonds, a félicité Henry pour sa prestation : « Il a fait dans l’ensemble un super match ». Même remarque de son coach Billy Tubbs « Skeeter a fait un match remarquable. Nous avons eu besoin de tout le monde ». (source : newsok).Oklahoma a shooté à 54,7 % aux tirs, 54,2 % aux lancers-francs et 41,2 % à 3-points.

DUEL KIMBLE – HENRY

En face, du côté de Loyola, Bo Kimble, en plus de ses 14 rebonds et 4 interceptions, inscrit 46 points (dont 19 sur lancers-francs), lui qui avait marqué au moins 50 points lors des trois matchs précédents. Il en marque deux sur un dunk suite à son interception à 6mn15 du terme du match qui permet à son équipe de revenir à un point, 115-114 après avoir compté 14 points de retard. Tout le monde évoquait le duel fratricide entre Kimble et Henry. Mais l’ancien joueur de Pro A déclarait en décembre 1989 : « je ne voyais pas ce match se résumant à Bo contre Skeeter mais plus un duel entre Loyola et Oklahoma. Tout le monde doit pouvoir gagner ce match et non pas qu’une seule personne ». (source : newsok)

Skeeter Henry - Cholet Basket (c) cholet-basket.com

Skeeter Henry – Cholet Basket (c) cholet-basket.com

Avec ses 41 points, Henry détient le 12e meilleur total de points inscrits en un match dans l’histoire des Sooners d’Oklahoma, loin derrière les 61 points de Wayman Tisdale en 1984 (perf numéro 1) et les 56 points de Brent Price en 1991 (perf numéro 2). A noter aussi que l’actuel dunkeur fou des Clippers Blake Griffin se situe juste derrière le record de Henry avec 40 points marqués en 2009 avec cette fac. D’autres noms connus de la NBA, passés par cette université, figurent dans cette liste : Stacey King (48 points en 1989), Harvey Grant (40 points en 1987), Mookie Blaylock (38 points en 1989).

A la fin de la saison régulière en 1989-1990, Henry et Oklahoma finissent avec un bilan de 23 victoires et 4 défaites. Ils remportent ensemble le titre de champion de Big 8, division dans laquelle évoluent les Sooners. Qualifié pour le tournoi NCAA, après avoir disposé de Towson au premier tour 77-68, Oklahoma perd au deuxième tour 79-77 face à North Carolina dans lequel jouait Pete Chilcutt, Rick Fox, George Lynch, Scott Williams et Hubert Davis, tous des futurs NBAers (12 points, 4 rebonds et 6 passes pour Henry). Skeeter Henry finit sa deuxième saison avec Oklahoma avec des stats qui ont progressé par rapport à sa première année :

  • 1988-1989 : 7 points (51,1 % aux tirs, 35,3 % à 3-points et 62,7 % aux lancers-francs), 3,6 rebonds et 2,3 passes en 35 matchs
  • 1989-1990 : 17,3 points (49,3 % aux tirs, 34,4 % à 3-points et 83,9 % aux lancers-francs), 5 rebonds et 4,4 passes en 32 matchs

Henry connaîtra ensuite l’univers de la NBA à Phoenix mais peine à s’imposer. En revanche, c’est en France qu’il se montre. Il joue à Dijon (passage en 1992-1993, 1994 et 1995 puis 2000-2001), Montpellier (1996-1997), Cholet (1997-1998), Toulouse (1998-1999), Le Havre (2001-2002).

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (430 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

1 Comment on [Happy Birthday] Les 41 points de Skeeter Henry avec Oklahoma

  1. Mon idole, celui qui a fait se lever toute la ville de Dijon plus d’une fois, le mec qui m’a donné envie de jouer au basket. Le Skeet’ quoi, un mec génial hors du terrain et détestable sur le terrain pour les adversaires et les arbitres. J’en aurais des tonnes d’anecdotes sur ces années à la JDA

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s