Breaking News

Le « Merry Fucking Christmas » du Père Noël Larry Bird à Chuck Person

Trash Talk

Connu pour être le plus grand shooter de l’histoire, Larry Bird était aussi un redoutable compétiteur qui écrasait psychologiquement ses adversaires en les chambrant allègrement. Après avoir détruit les Trail Blazers en 1986 en ne shootant que main gauche, ou avoir annoncé en avance, dans les vestiaires, remporter le concours à 3pts à tous ses adversaires, il récidiva en 1990 face à l’un des plus gros chambreur de la NBA : Chuck «the Rifleman » Person.

26 décembre 1996, Marquet Square Arena d’Indiannapolis. Les Indiana Pacers (10-19) accueillent les Boston Celtics (23-4) au lendemain de Noël. Avec Chuck Person, Reggie Miller ou encore Detlef Schrempf, les shooteurs de l’Indiana comptent bien neutraliser les invincibles Celtics de Larry Bird dans un match qui sent la poudre. C’est d’ailleurs Chuck Person, surnommé  « The Rifleman » (le sniper) qui ouvrira les hostilités avec une déclaration visant le triple MVP.

 « Le sniper (Rifleman) arrive et il va aller à la chasse aux oiseaux (Bird) »

larry-bird-santaCe commentaire ne sera pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Larry Legend est toujours motivé lorsqu’il retourne sur ses terres de l’Indiana et souhaite mettre un point d’honneur à rendre la monnaie de sa pièce à l’inconscient Person. Durant l’échauffement, Larry Bird annonce la couleur et voir calmement Chuck Person pour l’avertir qu’un cadeau de Noël l’attend.

Ensuite, alors que les Celtics mènent facilement et après un 3pts réussi juste devant le banc des Pacers ou est assis Chuck Person, Bird se retourne en direction de sa victime et lui assène :

« Merry Fucking Christmas ! »

Pour l’anecdote, les Celtics remporteront facilement rencontre 152 à 132, Bird terminera avec 22 pts, 7 rebonds et 12 passes décisives, alors que Person ne scorera que 10 points. Les deux se retrouveront lors des playoffs de la même année pour un affrontement mythique et encore du chambrage. Nous vous feront découvrir prochainement ce grand moment.

 Crédits photo : Sports Illustrated

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Jay Swan (46 Articles)
Passionné de NBA depuis 1994 Twitter : @junkyardswan

1 Comment on Le « Merry Fucking Christmas » du Père Noël Larry Bird à Chuck Person

  1. Ce type de joueur fait aujourd’hui cruellement défaut à la NBA…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s